Fated To Defeat, 33rd Waffen-Grenadier-Division der SS Charlemagne in the Struggle for Pomerania 1945 (Helion, 2021)

L’historiographie concernant la 33. Waffen-Grenadier-Division der SS Charlemagne est à la fois déjà relativement conséquente et pourtant finalement très limitée. Il faut se rabattre sur la série des ouvrages de Jean MABIRE, les mémoires de quelques vétérans ou encore des livres relativement confidentiels comme Pour la France, pour l’Europe. En anglais, l’ouvrage de Robert FORBES reste l’unique traite également de l’ensemble de l’histoire des volontaires français. Les écrits sont généralement emplis de certaines arrière-pensées politiques, voire idéologiques. De plus, les derniers combats menés à Berlin agissent presque comme un aimant. Difficile donc d’avoir une lecture qui soit réellement opérationnelle qui replace les combats de cette unités dans les tous derniers mois de la Seconde Guerre mondiale. Focalisé sur les combats en Poméranie, croisant de nombreuses archives et pas uniquement des témoignages, ce livre offre du neuf sur la division mais aussi, et tout particulièrement, sur les combats qui se déroulent en Poméranie fin février et mars 1945 quand les défenses du III. Reich s’effondrent sous les coups de boutoir de l’Armée Rouge depuis le déclenchement de l’opération Vistule-Oder.

Publicités
Lire la suite « Fated To Defeat, 33rd Waffen-Grenadier-Division der SS Charlemagne in the Struggle for Pomerania 1945 (Helion, 2021) »

39/45 Magazine n°366 (Heimdal, 2021)

Le sommaire de ce numéro de 39/45 Magazine est particulièrement diversifié et propose un contenu parfois très original avec sept articles dont certains dénotent par leurs illustrations.

Publicités
Lire la suite « 39/45 Magazine n°366 (Heimdal, 2021) »

Bloody Streets, the Soviet Assault on Berlin (Helion, 2020)

Si la bataille de Berlin est l’un des sujets récurrents de l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale en Europe par sa portée symbolique, elle est rarement appréhendée dans son ensemble. En effet, l’engagement des Waffen-SS dans les ruines de la capitale alimente des milliers de pages avec souvent les mêmes faits et les mêmes clichés, mais ne peut lui-même résumer les combats (voir par exemple Ligne de Front n°83 ou 39/45 Magazine n°311). Ce très bel album, épais (plus de cinq cent pages à l’écriture serrée), grand format et complété d’un livret de cartes et de photos aériennes est donc une pièce indispensable pour tout amateur qui s’intéresse au sujet avec un prisme large.

Publicités
Lire la suite « Bloody Streets, the Soviet Assault on Berlin (Helion, 2020) »

39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages n°16 (Heimdal, 2021)

Poursuivant le travail entamé avec les numéros 13, 14 et 15 sur les unités de canons d’assaut de la Waffen-SS durant la Seconde Guerre mondiale, le numéro 16 se concentre sur celles de la 4. SS-Polizei-Division (un tiers des pages) et de la SS-Division (mot.) Wiking puis 5. SS-Panzer-Division Wiking (deux tiers des pages). C’est l’occasion de parcourir quelques secteurs habituellement assez peu abordés l’historiographie (à l’exception de Tcherkassy et de Kovel) et surtout de mettre en avant une iconographie originale issue des archives des vétérans.

Publicités
Lire la suite « 39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages n°16 (Heimdal, 2021) »

Rétrospective 2020 et coups de cœur !

Si elle n’est pas aussi dramatique que certaines années du XXème siècle, 2020 concourt cependant en bonne position dans la catégorie de l’année la plus imprévue. Les quelques perturbations dans les circuits de distribution et les retards en édition n’empêchent la publication continue de magazines et de livres sur nos sujets préférés. En fait, 2020 est plutôt une année particulièrement intéressante d’un point de vue historiographique !

Publicités
Lire la suite « Rétrospective 2020 et coups de cœur ! »

Across the Rhine, January-May 1945 (Casemate, 2020)

Le Rhin, dernière défense naturelle à l’ouest de l’Allemagne, dernier obstacle géographique majeur pour les Alliés. Et au final, une bataille titanesque qui en termes de préparation et de moyens n’a rien à envier côté Alliés aux opérations de débarquement en Normandie ou en Provence. Bien entendu, l’adversaire a déjà plus qu’un genou à terre, mais il est conscient que ce sera le dernier combat défensif coordonné sur ce front. L’issue ne peut faire guère de doute d’autant plus que les maigres réserves sont transférées face à l’Armée Rouge depuis la fin de la phase offensive de la contre-attaque des Ardennes (sans oublier Nordwind en Alsace). Pourtant, mis à part quelques images parcellaires, l’ensemble du franchissement du Rhin reste peu étudié dans sa globalité (soulignons toutefois deux ouvrages en français chez Economica) alors qu’il représente l’obsession alliée une fois la bataille de Normandie conclue victorieusement.

Publicités
Lire la suite « Across the Rhine, January-May 1945 (Casemate, 2020) »

The Conquering 9th, The Ninth U.S. Army in World War II (Casemate, 2020)

Sur deux cinquante pages rédigées, complétées d’un cahier photos et de quelques cartes, ce livre écrit en anglais retrace le parcours de la 9th US Army en Europe. Loin des habituels projecteurs historiques, l’histoire de cette armée possède un intérêt multiple. Le premier rappelle que la présence américaine de se limite pas à la 1st US Army ou la 3rd US Army qui écrasent l’historiographie compte tenu d’une certaine facilité de recherche, de la décision obtenue dans les combats auxquels elles ont participé, des écrits déjà produits ou des document hagiographiques les concernant. C’est notamment le cas de la 3rd US Army avec son chef George PATTON. Hors, l’armée américaine durant la Seconde Guerre mondiale ne peut se résumer à ces deux seuls grands commandements et laisser dans l’ombre les autres. Ainsi, le livre de Nathan PREFER est l’assurance de d’explorer des terrains peu usuels et de découvrir des unités et des combats délaissés par l’Histoire.

Publicités
Lire la suite « The Conquering 9th, The Ninth U.S. Army in World War II (Casemate, 2020) »

Mook 1944 n°4 (Weyrich, 2020)

Dans ce numéro dédié à la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, Mook 1944 réussit à sortir du piège des sujets convenus. Il permet d’ouvrir un porte sur une multitude de sujets passionnants mais très peu connus comme les plans américains pour aborder la dernière ligne droite du conflit et neutraliser le potentiel militaire allemand. Ou encore les opérations de désinformation et d’intoxication sur la mort ou pas d’Adolf HITLER.

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 n°4 (Weyrich, 2020) »

1945 German Colors (AK Interactive, 2012)

Les clichés en couleurs de la Seconde Guerre mondiale étant plutôt rares, les profils couleurs sont devenus les compagnons des lecteurs depuis quelques décennies. Basés sur des interprétations de photos en noir & blanc et des témoignages de vétérans quand ils étaient encore vie, ils apportent assurément des précisions indispensables à tout amateur et à tout maquettiste. L’arrivée du dessin numérique a quelque peu démocratisé l’usage et renforcé son utilisation parfois extensive aux dépens de la qualité. Ce n’est heureusement pas toujours le cas de tous les recueils comme en témoigne celui-ci.

Publicités
Lire la suite « 1945 German Colors (AK Interactive, 2012) »

Ligne de Front hors-série n°39 (Caraktère, 2020)

Entre fantasmes, armes miracles et dures réalités, l’armée allemande à la fin de la Seconde Guerre mondiale ne cesse de questionner. Assaillie de toutes parts, sur terre, dans les airs et sur mer jusque dans son sanctuaire de la Baltique, regroupée autour d’un territoire national à feu et à sang réduit à une portion de plus en plus congrue (voir la très parlante carte en page 5), elle parvient à retarder jusqu’à l’extrême l’échéance finale. Certes, l’historiographie est abondante sur les Ardennes ou Berlin, mais cela ne représente qu’une infime part des combats qui continuent d’embraser l’Europe dans les six derniers mois de la guerre. Il y a bien les articles de Batailles & Blindés sur les derniers Panzer à l’Ouest et à l’Est… mais ils ne représentent qu’une vision parcellaire du crépuscule de la Wehrmacht. Idem pour la Volksturm. Bref, une vision d’ensemble s’impose.

Lire la suite « Ligne de Front hors-série n°39 (Caraktère, 2020) »