Les carnets secrets du général Huntziger (Pierre de Taillac, 2019)

Un témoignage indispensable doublé d’un formidable travail éditorial ! Un livre incontournable pour tous ceux qui s’intéressent aux événements de 1940, qui cherchent à comprendre la chute de la France face au III. Reich et plus globalement pour tous ceux qui cherchent à comprendre la personnalités par nature particulière des leaders, quelle que soit leur époque. Si le commandant de la 9ème Armée, André CORAP, est souvent accusé de tous les mots pour ne pas avoir tenu la Meuse, son homologue de la 2ème Armée est cependant bien plus coupable à bien des égards…

Publicités
Lire la suite « Les carnets secrets du général Huntziger (Pierre de Taillac, 2019) »

Mai-juin 1940, les causes de la défaite, panorama inédit des responsabilités politiques et militaires (Alisio, 2020)

Fidèle à son habitude et avec son entrain coûtumier, Dominique LORMIER entreprend de revisiter les causes de la défaite française de 1940 et de défendre l’honneur des soldats tricolores dans un ouvrage grand public, très facile à lire. Un sous-titre annonçant un « panorama inédit des responsabilités politiques et militaires » ne peut qu’attirer l’attention…

Lire la suite « Mai-juin 1940, les causes de la défaite, panorama inédit des responsabilités politiques et militaires (Alisio, 2020) »

Le Figaro Histoire n°49 (2020)

Porté par une belle brochette d’auteurs que les amateurs connaissent pour la qualité de leurs ouvrages, ce numéro publié à l’occasion du quatre-vingtième anniversaire des événements de mai/juin 1940 est un véritable délice. Grand public, assurément, mais ne tombant pas dans la facilité. Alliant articles denses et réponses à quelques questions, aucun élément potentiellement polémique n’est contourné. Avec courage d’ailleurs, mais tout en finesse (par exemple : quelle a été l’attitude des communistes pendant la guerre [de 1939 et 1940] ?, quelles ont été les erreurs du commandement français ?, l’Angleterre a-t-elle lâché la France au milieu des combats ?, l’armistice fut-il une faute ou une nécessité ?).

Lire la suite « Le Figaro Histoire n°49 (2020) »

2e Guerre Mondiale n°88 (Mars & Clio, 2020)

2e Guerre Mondiale 088Quatre thèmes variés et à apprécier dans ce numéro de 2e Guerre Mondiale.

Le premier, écrit par Benoît RONDEAU (voir son livre Être soldat de Hitler), aborde un sujet connu par ses images de propagande mais finalement assez peu maîtrisé sur le fond : les troupes de montagne allemandes dans le Caucase en 1942, formant ainsi un excellent complément à l’article paru à propos des combats sur le Terek tout juste paru dans Batailles & Blindés n°95. Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°88 (Mars & Clio, 2020) »

Pierre Héring, un général anticonformiste avec Pétain et de Gaulle (Sutton, 2018)

Les lecteurs de 39/45 Magazine le connaissent au travers de ses très nombreux articles publiés au fil des ans ou de ses ouvrages édités aux Editions Heimdal (avec lesquelles il ne collabore plus à la date de parution de ce livre). D’autres le connaissent pour ses livres sur les généraux et les maréchaux de la Seconde Guerre mondiale. C’est vrai qu’au-delà des opérations elles-mêmes, François de LANNOY a beaucoup écrit sur ceux qui mènent la guerre. Il dissèque à la fois leur rôle, mais aussi pourquoi et comment ils se forment et se formatent, ce qui les anime… Le tout avec un style sobre et clair.

C’est donc une plume avertie qui se penche sur le général Pierre HERING. Grand inconnu du public, sa biographie révèle beaucoup de chose sur cette période maudite de 1919 à 1940 qui plombe encore de tout son poids les décennies qui suivent… Sans porter de jugement, sans s’engager, François de LANNOY réussit brillamment à sortir de l’Histoire imposée depuis 1945. A lire, à digérer et à comparer justement avec ce qui écrit et répandu depuis la fin de la guerre.

Lire la suite « Pierre Héring, un général anticonformiste avec Pétain et de Gaulle (Sutton, 2018) »

Mémorial de la bataille de France, volume 4 (Heimdal, 2018)

Dernier volume du Mémorial de la bataille de France, ce livre couvre la période du 17 au 25 juin 1940. La seconde phase des opérations militaires à l’Ouest a commencé le 5 juin 1940 avec le déclenchement de Fall Rot. La fragile Ligne Weygand est percée après de durs combats. Pour l’armée française, plus rien ne peut militairement empêcher une défaite totale.

Ces derniers jours sont particulièrement confus. D’un côté, les bruits d’une armistice se précisent de plus en plus sachant que le nouveau chef du gouvernement Philippe PETAIN exprime publiquement à la radio dès le 17 juin 1940 qu’il faut cesser le combat. Si le constat parait alors logique, l’exprimer ainsi est désastreux pour les armées et les civils. A quoi bon désormais se battre et se sacrifier ?

Lire la suite « Mémorial de la bataille de France, volume 4 (Heimdal, 2018) »

Mémorial de la bataille de France, volume 3 (Heimdal, 2017)

Les premier et second volumes du Mémorial de la bataille de France couvrent la première partie des opérations à l’Ouest en mai et juin 1940, c’est à dire l’opération Fall Gelb. Malgré le fait que les Britanniques aient pu sauver la plus grande partie des hommes de leur corps expéditionnaire grâce au « miracle » de Dunkerque, le succès allemand est déjà retentissant : trois pays ont déposé les armes (Hollande, Belgique et Luxembourg) et la première armée du continent s’est vue amputée de ses meilleurs effectifs, son système défensif désormais inutile car contourné et une partie de son territoire sous contrôle ennemi.

Pourtant, la France ne s’avoue pas encore vaincue en dépit des évidences. Une ligne de défense, dite « Weygand » est établie le long de la Somme et de l’Aisne. Les têtes de pont allemandes n’ont pu être résorbée et présentent autant de points potentiels de pénétration.

Lire la suite « Mémorial de la bataille de France, volume 3 (Heimdal, 2017) »