Allies In Air Power, An History of Multinational Air Operations (University Press of Kentucky, 2020)

Autour d’une dizaine de contributions sur le thème de la coopération internationale dans les airs, ce livre d’un peu moins de trois cent pages sans illustration expose comment la question de la coalition se pose dès la naissance de l’aviation militaire durant la Première Guerre mondiale. De son essor à aujourd’hui, la puissance militaire aérienne parait ainsi systématiquement lié à une notion d’alliance et de coopération. Une évidence américaine, probablement européenne mais pas forcément universelle. De quoi ouvrir des perspectives d’analyses historiographiques intéressantes sur les sujets rarement évoqués et des périodes trop souvent absentes des magazines spécialisés comme Aérojournal. Non seulement le présent nourrit aussi l’Histoire mais il démontre avec le recul du temps tout l’intérêt d’embrasser ces cents ans d’Histoire militaire avec la bascule de la Seconde Guerre mondiale comme point central.

Publicités
Lire la suite « Allies In Air Power, An History of Multinational Air Operations (University Press of Kentucky, 2020) »

Batailles & Blindés n°100 (Caraktère, 2021)

Centième numéro pour Batailles & Blindés ! C’est avec ce magazine que les Editions Caraktère débarquent en 2003 dans le petit monde des revues d’histoire militaire affichant de suite une volonté évidente de revoir les codes usuels, notamment iconographiques. Atteindre le cap des cent numéros est un petit exploit que peu de publications réussissent. Histoire de Guerre, Champs de Bataille ou 2e Guerre Mondiale s’arrêtent ainsi avant d’atteindre ce chiffre symbolique. Les éditeurs « historiques » (tels que Heimdal et Histoire & Collections) connaissent eux-mêmes de profondes difficultés au cours de ces deux décennies. Au-delà du chiffre de cent numéros, cette pérennité prouve plusieurs choses : la qualité du concept initial, la profondeur du sujet, la capacité à se renouveler tant dans les thèmes que dans les auteurs et la maîtrise économique. Bref, rien n’est hasard et cette durabilité est amplement méritée.

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°100 (Caraktère, 2021) »

Le Fana de l’Aviation n°613 (Larivière, 2020)

Par son sommaire, ce numéro du Fana de l’Aviation souligne les nombreux paradoxes français qui entourent la Seconde Guerre mondiale. Car la France est à cette époque l’un des pays les plus puissants de monde : industrie forte, recherche de pointe fournissant nombre de prix Nobel, empire colonial sans compter un positionnement géographique très favorable compte tenu des équilibres planétaires de l’époque. Pourtant, elle rate un certain nombre de tournants. Si la défaite de 1940 a des impacts immédiats, elle marque également une rupture beaucoup plus long terme : la France est incapable de recoller puis de suivre le peloton de tête, ce qui ne l’empêche de quelques coups d’éclat individuels et collectifs.

Publicités
Lire la suite « Le Fana de l’Aviation n°613 (Larivière, 2020) »

Aérojournal hors-série n°37 (Caraktère, 2020)

Héritier d’une déjà belle série de bombardiers stratégiques (B-17, B-29), successeur du B-36 (cf. Aérojournal73), le B-52 combine les rôles de témoin et d’acteur des engagements militaires américains depuis près de soixante-dix ans. Aussi à l’aise dans les conflits chauds ou froids de haute intensité que dans les conflits asymétriques, le B-52 se joue des changements d’environnement géopolitiques et des révolutions technologiques. Rares sont les systèmes d’armes dans son cas. Se pencher sur le B-52, c’est revenir sur plus d’un demi-siècle de combat…

Publicités
Lire la suite « Aérojournal hors-série n°37 (Caraktère, 2020) »

Airborne Landing to Air Assault, a History of Military Parachuting (Pen & Sword, 2020)

Si la Seconde Guerre mondiale voit de nombreuses innovations technologiques (radars, missiles, etc.), une révolution doctrinale dans l’emploi de l’arme blindée et la mécanisation des armées, elle voit aussi les premières utilisations opérationnelles de l’arme aéroportée et son emploi presque systématique dès lors qu’il faille franchir des obstacles ou porter le combat directement dans la profondeur ennemie. Loin de rester confinée dans les seules armées occidentales, l’arme aéroportée devient universelle et demeure toujours d’actualité, malgré l’utilisation désormais extensive des hélicoptères. De quoi illustrer parfaitement l’évolution sous-tendue par le titre. Une histoire passionnante, largement méconnue pour la partie post-1945, dans ce livre de Nikolaos THEOTOKIS chez Pen & Sword.

Publicités
Lire la suite « Airborne Landing to Air Assault, a History of Military Parachuting (Pen & Sword, 2020) »

Batailles & Blindés n°97 (Caraktère, 2020)

Coucou nous revoilà ! Les monstres du III. Reich refont leur apparition avec le Jagtiger et le Sturmtiger dans un dossier de bonne facture et originalement illustré. Plus qu’un article technique (ces engins sont très bien décortiqués dans plusieurs numéros de Trucks & Tanks Magazine), Laurent TIRONE part du besoin initial, des choix techniques initialement faits pour analyser finalement la pratique. Et entre les deux, il y a un écart certain… Bref, un vrai plaisir de lecture et une construction intéressante qui peut s’appliquer à bien d’autres systèmes d’armes de la Seconde Guerre mondiale ou plus contemporains.

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°97 (Caraktère, 2020) »

Vae Victis n°151 (Cérigo, 2020)

L’opération Rösselsprung ou la tentative allemande de capturer TITO à Drvar en été 1944 représente le plat principal de ce numéro de Vae Victis. Le jeu proposé en encart fait partie de la série « Raids » (voir également Bruneval 1942 et Dieppe 1942) qui se joue en solitaire. Il simule plus spécifiquement l’assaut aéroporté du SS-Fallschirmjäger-Bataillon 500 (voir aussi l’album Les paras de la Waffen-SS, tome 1). Ce thème donne l’opportunité de brosser dans un article de six pages un rapide historique des partisans yougoslaves avant de s’attarder sur l’opération Rösselsprung tant dans sa dimension aéroportée que terrestre. Un scénario pour Advanced Squad Leader (ASL) complète le tout.

Publicités
Lire la suite « Vae Victis n°151 (Cérigo, 2020) »

Le Fana de l’Aviation n°607 (Larivière, 2020)

A côté du relativement connu Dornier Do 335, étonnant avec son double moteur avant et arrière grandiosement représenté sur l’illustration de couverture, ce numéro du Fana de l’Aviation contient son habituel lot de sujets originaux et destinés à combler la passion das amoureux de l’aviation à piston ou à réaction. Des sujets qui, au-delà de leur intérêt propre, n’en sont pas moins des leçons toujours d’actualité.

Publicités
Lire la suite « Le Fana de l’Aviation n°607 (Larivière, 2020) »

Batailles & Blindés n°95 (Caraktère, 2020)

La palme de l’originalité de ce numéro de Batailles & Blindés revient à l’article sur l’Antarctic Snow Cruiser américain, occasion d’aborder les visées américaines en 1939 et 1940 sur cette partie du Globe…

Même si l’article consacré à la bataille de Lang Vei au Vietnam en 1968 est très bon (on en redemande d’ailleurs), il ne faut pas regretter un sommaire majoritairement consacré à la Seconde Guerre mondiale et en partie aux inévitables chars allemands… car les autres articles bien charpentés valent également le détour et ne sont pas du « déjà lu ».

Publicités
Lire la suite « Batailles & Blindés n°95 (Caraktère, 2020) »

L’ultime champ de bataille, combattre et vaincre en ville (Pierre de Taillac, 2019)

Pierre de Taillac 2019 CHAMAUD Frederic SANTONI Pierre L ultime champ de bataille combattre et vaincre en villeIl est certes souvent évoqué… Mais rarement le combat urbain ou en zone confiné n’est à ce point disséqué que dans ce livre dont la version originale est ici complétée des batailles de Marawi, Mossoul et Alep. Pourtant, comme l’expliquent très bien les auteurs dans les premières pages, la guerre entre dans les villes depuis la Seconde Guerre mondiale, voire la Guerre d’Espagne, alors qu’auparavant elle s’arrêtait à l’extérieur ou devant ses remparts. Lire la suite « L’ultime champ de bataille, combattre et vaincre en ville (Pierre de Taillac, 2019) »