Publicités

Archive

Posts Tagged ‘URSS 1941/1945’

Batailles & Blindés hors-série n°38 (Caraktère, 2018)

Suite logique du hors-série n°37, ce numéro de Batailles & Blindés présente sept autres as allemands de la Seconde Guerre mondiale qui s’y sont illustrés à bord de leurs engins blindés, qu’ils appartiennent à la Panzerwaffe (arme blindée) ou à la Sturmartillerie (artillerie d’assaut).

Aux côtés de quelques figures emblématiques du sujet (Michael WITTMANN, Balthasar WOLL, Ernst BARKMANN) sont présents des hommes moins connus du grand public comme Ola OLIN (Finlandais), Alfredo CARPANETO (Italien) ou Hans SANDROCK.

Plus original est celui de Franz BÄKE plutôt connu pour avoir mené des unités de la taille du bataillon à la division en URSS et sur le territoire du III. Reich sur la seconde partie du conflit. Lire la suite…

Publicités

2e Guerre Mondiale n°82 (Mars & Clio, 2019)

Fidèle à son concept éditorial, ce numéro de 2e Guerre Mondiale continue de revisiter et de mettre en perspective les grands moments du conflit. Le choix des angles décalés par rapport au habituelles études historiques permet de révéler des aspects peu connus ou oubliés.

Ainsi, ce numéro revient sur l’importance de l’infanterie dans l’armée allemande et notamment durant les victoires à l’Ouest en 1940. En effet, la majorité de la ligne de front est tenue par des fantassins, même si la percée est obtenue par les troupes blindées et motorisées. L’auteur, Benoît RONDEAU, précise ainsi que le front en Hollande et au Nord de la Belgique est poussé par les divisions d’infanterie. Les soldats parcourent des dizaines de kilomètres par jour à pied. Ils franchissent de force nombre de coupures humides (Meuse, Somme, Aisne, Seine, Loire). La liste des exemples peut s’allonger de bien d’autres encore. Sans la marche en avant avec succès de l’infanterie en Hollande et en Belgique, Dunkerque n’est pas possible. Sans l’infanterie, la Somme et l’Aisne ne peuvent être franchies lors du démarrage de Fall Rot. Sans infanterie, l’armée allemande ne peut poursuivre la retraite et empêcher le rétablissement des unités françaises. Lire la suite…

Tiger I and Tiger II Tanks, German Army and Waffen-SS, Eastern Front (Pen & Sword, 2016)

28 février 2019 1 commentaire

Ce livre broché est l’ouvrage inaugural de la série TankCraft publié par Pen & Sword. Le sujet, classique, couvre l’engagement des chars lourds allemands Panzer VI Ausf. E Tiger et Panzer VI Ausf. B Königstiger sur le Front de l’Est en 1944. Bien que très largement abordé dans d’autres livres ou revues, ce thème est agréablement traité avec pour objectif de lier les détails techniques des engins, l’histoire des unités concernées, les engagements proprement dits et le maquettisme. Lire la suite…

39/45 Magazine n°354 (Heimdal, 2019)

24 février 2019 Laisser un commentaire

Encore un numéro particulièrement soigné de 39/45 Magazine tant sur le fond que sur la forme ! Et nous ne pouvons que souscrire aux propos du rédacteur-en-chef dans son éditorial quand il affirme que « l’Histoire, dont celle de la Seconde Guerre mondiale, est un continent immense à découvrir et à redécouvrir ».

La période de l’Entre-Deux-Guerres, la montée en puissance du nazisme et sa prise de pouvoir restent globalement un mystère. La victoire de 1918 ne résout rien, bien au contraire. L’Europe centrale et orientale est totalement déstabilisée par la Révolution bolchevique, l’effondrement des empires allemand et austro-hongrois. Dans cet environnement, la France manque de vision et de stratégie globale alors que le désordre s’aggrave sur le continent. Cela ne l’empêche de jouer un rôle, comme en témoigne l’étude passionnante sur le financement occulte des groupuscules qui agitent l’Allemagne au début des années 20, dont l’embryon du parti nazi. Cette situation n’est pas sans rappeler les errements américains (et occidentaux) beaucoup plus contemporains qui amènent l’éclosion de terrorisme islamique et Daech. Lire la suite…

Ligne de Front n°78 (Caraktère, 2019)

15 février 2019 Laisser un commentaire

En plus de la grande qualité du sommaire de ce numéro de Ligne de Front, les premières pages d’actualités et de recensions méritent aussi une attention particulière. Deux musées de blindés retiennent l’attention : Saumur bien entendu (avec un descriptif de quelques lignes de chacune des salles) mais aussi l’inattendu de Padikovo en Russie avec une histoire étonnante d’un T-34/85 vétéran de la prise de Belgrade en 1945, transformé en monument et qui reprend du service en Yougoslavie en 1991 avant de trouver une place dans ce musée. Les quatre pages de recensions révèlent plusieurs pépites dont certaines sont aussi analysés sur ce site (Tous les Renault militaires, les camions, Tous les Laffly militaires, Les 2e et 3e Divisions Légères Mécaniques tome 2).

Les deux premiers articles révèlent un aspect peu connu de la France sous l’Occupation avec une Gestapo « française » et la Brigade Nord-Africaine engagée contre la Résistance au premier semestre 1944. Effroi, cruauté, crapules… Un cocktail explosif dont l’examen a le mérite de soulever légèrement un voile sur cet période française toujours aussi peu étudiée et par conséquent peu connue – fort heureusement, l’armée française et les combats de mai/juin 1940 font l’objet depuis le début des années 2000 d’un effort éditorial conséquent ! Lire la suite…

Ligne de Front n°77 (Caraktère, 2019)

8 janvier 2019 2 commentaires

Le numéro s’ouvre sur un reportage photographique à propos de Poissy en uniformes 2018 qui valorise le travail des passionnés qui s’investissent dans la reconstitution. Suivent quatre pages de recensions proposant de très intéressantes pistes de lecture.

Trois batailles constituent le gros du numéro. La libération de la Corse à l’automne 1943, assez peu connue, mérite pourtant le détour. Les combats sont presque anecdotiques. Pour les deux camps, la complexité de la situation vient beaucoup plus des aspects politiques (lutte DE GAULLE / GIRAUD, imbroglio germano-italien). Un grand flou règne et les deux camps s’en tirent finalement assez bien. Ceux qui veulent en savoir plus sur l’aspect des fortifications militaires peuvent se reporter sur le très beau livre qui leur est consacré chez Klopp. Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°81 (Mars & Clio, 2019)

31 décembre 2018 1 commentaire

Beaucoup de fantasmes et quelques pépites ! C’est ce qui pourrait caractériser ce numéro de 2e Guerre Mondiale.

Le dossier principal est consacré aux armes miracles du III. Reich mises en avant par la propagande pour faire espérer un hypothétique renversement de tendance à la fin de conflit. Premier constat, ces armes nouvelles ne concernent pas uniquement les V1 et les V2 ou les avions à réaction. La marine bénéficie également des avancées technologiques et les premiers missiles font leur apparition. Certes, trop peu, trop tard… Mais l’armée allemande de la fin de la Seconde Guerre mondiale possède clairement une avance sur ses adversaires, parfois gaspillée au profit de quelques projets délirants alors que la rationalisation et la concentration des moyens étaient particulièrement indispensables face aux géants industriels et économiques qu’étaient les Etats-Unis et l’URSS. Les armes de l’après-guerre sont clairement l’héritage technologique du III. Reich, ce qui permet à de nombreux scientifiques de se recycler auprès de l’un ou l’autre des vainqueurs malgré leur engagement passé. Sans oublier que la bombe nucléaire n’est pas maîtrisée, et de loin. La synthèse est encore une fois bonne et ne se perd pas dans les détails techniques. Lire la suite…