Juin 1940, combats et massacres en Lyonnais (Editions du Poutan, 2020)

Julien FARGETTAS livre ici un ouvrage édifiant qui mêle récit tragique et photos choc de vétérans allemands. Il enterre définitivement, s’il en était encore besoin, le mythe d’une armée allemande propre restée à l’écart des crimes nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Publicités
Lire la suite « Juin 1940, combats et massacres en Lyonnais (Editions du Poutan, 2020) »

Massacrés ! Le triste sort des soldats africains et indochinois en Picardie et Normandie (Les Choucas, 2020)

Les collectionneurs de photos de vétérans allemands de la campagne de France de mai et juin 1940 le constatent. Les soldats coloniaux de l’empire français attirent les objectifs ainsi que les légendes plus que douteuses sur ces combattants de « couleur » et plus généralement sur l’armée française coupable d’employer de telles ressources. Les clichés témoignent d’un racisme ordinaire et d’un sentiment de supériorité affirmé. Mais cela ne s’arrête pas à des images ou des mots uniquement. Il y a aussi les actes… Et là, l’historiographie est de suite plus floue, moins palpable.

Publicités
Lire la suite « Massacrés ! Le triste sort des soldats africains et indochinois en Picardie et Normandie (Les Choucas, 2020) »

Juin 1940, le mois maudit (Fayard, 1980)

Paru en 1980 et réédité en 1990 à l’occasion des célébrations des combats de 1940 (quarantième et cinquantième anniversaire), ce livre est en quelque sorte la synthèse du travail accompli par son auteur, Roger BRUGE. Celui-ci est en effet l’un des pionniers en France qui s’attache à défricher l’histoire refoulé des soldats de 1940 et entreprend un magnifique travail de réhabilitation de ceux qui font face à la seconde partie de la bataille de France face à l’avance allemande lancée dans l’opération Fall Rot.

Publicités
Lire la suite

39/45 Magazine n°154 (Heimdal, 1999)

Malgré les milliers de publications depuis 1945, l’historiographie de la Seconde Guerre mondiale demeure encore très parcellaire. Celle concernant les opérations de septembre 1939 à juin 1940 en France et plus généralement à l’Ouest en 1940 encore plus. Si des efforts notables se développent depuis quelques temps sur les aspects militaires et un peu industriels, la dimension civile demeure encore bien absente de la littérature malgré son influence indéniable sur les décisions politiques et militaires. Ce numéro de 39/45 Magazine lève un voile original avec son dossier la défense passive à Paris.

Lire la suite « 39/45 Magazine n°154 (Heimdal, 1999) »

Ligne de Front n°82 (Caraktère, 2019)

Ligne de Front 082Ce numéro de Ligne de Front est bien plus riche et original qu’il n’y parait au-delà de quelques sujets classiques et bien connus des lecteurs des publications des Editions Caraktère (Villers-Bocage, engagement de la 12. SS-Panzer-Division Hitlerjugend le 7 juin 1944 et même K-Verband). Lire la suite « Ligne de Front n°82 (Caraktère, 2019) »

Ligne de Front n°81 (Caraktère, 2019)

Ligne de Front 081100% Seconde Guerre mondiale en Europe et en Afrique du Nord, le sommaire de ce numéro reste très classique dans son contenu malgré un certain éclectisme des sujets : Front de l’Est, Afrique du Nord, Allemagne 1945. Idéal pour un lectorat assez généraliste car il fait découvrir la diversité des sujets qui concernent cette période. Lire la suite « Ligne de Front n°81 (Caraktère, 2019) »

39/45 Magazine hors-série Historica n°63 (Heimdal, 2010)

Deuxième volet de l’historique de la Kampfgruppe Knittel de la 1. SS-Panzer-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler dans la bataille des Ardennes, ce numéro se concentre sur période du 20 au 25 décembre 1944. Les Américains ont repris possession de Stavelot et fait sauter son pont isolant ainsi les Kampfgruppen Peiper et Knittel.

Les combats se concentrent sur le triangle Stavelot – La Gleize – Trois-Ponts. Les Allemands cherchent à trouver d’autres passages sur l’Amblève faute de reprendre Stavelot tandis que les Américains reçoivent des renforts et veulent détruire les éléments infiltrés qui se situent désormais sur leurs arrières. Lire la suite « 39/45 Magazine hors-série Historica n°63 (Heimdal, 2010) »

Infographie de la Seconde Guerre mondiale (Perrin, 2018)

Une recension du Figaro titrait avantageusement : la Seconde Guerre mondiale comme vous ne l’avez jamais vue ! En effet, le conflit est abordé de façon très original par du multiples, tableaux, graphiques et infographies pour chacune des entrées thématiques des quatre parties (cadre militaire et humain, armes et armées, batailles et campagnes, bilan et fractures). L’interview donnée par Jean LOPEZ, toujours au Figaro, éclaire l’ambition du projet.

Le principal avantage de ce livre est de réunir une masse de statistiques qui couvrent tout le conflit et pas uniquement les aspects militaires. Les données économiques sont en effet indispensables à connaître. Les données sur les pertes, la résistance, la déportation, les crimes de guerre, les déplacements de la population sont effrayantes. Les avoir réunies ainsi montre l’ampleur du drame humain qui s’est joué. Autre plus, la vision n’est pas uniquement franco-française, elle se veut globale. Quand le livre parle de Résistance ou de Collaboration, c’est au niveau européen que les sujets sont traités, même si un détail plus approfondi est apporté pour la France. En ce qui concerne l’Asie et le Pacifique, le livre a le mérite de souligner le rôle majeur de la Chine. Par contre, ce théâtre d’opérations est moins détaillé que celui européen. Lire la suite « Infographie de la Seconde Guerre mondiale (Perrin, 2018) »

Ligne de Front hors-série n°33 (Caraktère, 2018)

A l’ombre des grandes batailles et des grandes unités de la Seconde Guerre mondiale, il existe une multitude de combats, de faits, de projets et d’unités encore méconnus. Les enjeux, le terrain de jeux planétaire, les fanatismes, les technologies, les leaders eux-mêmes provoquent ce foisonnement.

C’est donc tout le mérite de ce numéro hors-série du magazine Ligne de Front des Editions Caraktère que de présenter une série de mystères ayant trait à la guerre 1939/1945. Certains sont anecdotiques, d’autres aurait pu être dramatiques.

Ce sont ainsi vingt-quatre chapitres qui se succèdent sans forcément d’ordre logique. Sont concernés l’Allemagne, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Italie, le Japon, l’URSS. A des sujets purement militaires s’ajoutent clairement des expérimentations ou des projets soit contraires au lois de la guerre, soit purement des crimes de guerre. Sans oublier, pour le folklore, les délires ésotériques nazis…

Un numéro pour sortir des sentiers battus, s’étonner de quelques projets démesurés (ex : attaquer New-York par un raid italien commando), de quelques coups tordus ou réalisations (ex : le camouflage des usines Boeing) mais voir aussi son sang glacé par la lecture de tant d’horreurs et de crimes. Lire la suite « Ligne de Front hors-série n°33 (Caraktère, 2018) »

SS, criminel de guerre et officier de la Bundeswehr (39/45 Magazine n°334)

39-45 Magazine 334Ardennes, 16 décembre 1944. La dernière offensive majeure de la Wehrmacht à l’Ouest pour tenter de renverser une situation désespérée démarre. En tête du Kampfgruppe Peiper qui doit ouvrir la route des ponts sur la Meuse, Werner STERNEBECK commande un détachement composé de quelques Panzer. Nommé à ce poste pour s’être distingué la veille dans une taverne, la mission est risquée (certaines nominations tiennent à pas grand-chose), mais il possède une longue expérience acquise avec la Leibstandarte SS depuis le début conflit. Il a connu déjà des victoires, des défaites, les horreurs de la guerre et plus particulièrement celles propres à ce conflit, notamment à l’Est, dont il a été l’un des acteurs.

La progression ne se passe pas aussi facilement que prévu. Les conditions sont très éloignées de celles de la traversée des Ardennes. Les chaussées sont glissantes, l’adversaire bien équipé et décidé à se battre, les armes antichars individuelles comme le bazooka sont un vrai danger dans des compartiments de combat réduits et clos, des mines non identifiées trainent partout… Les pertes s’accumulent et le temps s’écoule inexorablement sans que les kilomètres progressent eux significativement. Le 17 décembre, une colonne américaine se présente. En quelques instants, elle est attaquée, bloquée, détruite. Un Villers-Bocage en plus réduit, mais sans Tiger. Plusieurs GI’s se rendent mais ils ne savent pas encore qu’ils vont être bientôt massacrés par les SS. Pour les Allemands, la guerre continue encore quelques mois, la Hongrie et l’Autriche remplaçant les Ardennes.

Lire la suite…

*********************

www.3945km.comDes origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

La Seconde Guerre mondiale est un tournant majeur dans l’histoire du monde, que ce soit en Europe ou en Asie. La dimension intercontinentale est essentiellement vraie pour les Etats-Unis qui se battent en Europe pour y prendre physiquement et culturellement pied ainsi qu’en Asie et dans le Pacifique. Les conflits qui vont germer après 1945 sont issus des conséquences du conflit. Durablement, les armées sont marquées par l’évolution des technologies, des doctrines et des mentalités de la guerre. L’apparition de l’atome, tout comme la décolonisation et l’apparition du terrorisme sont les héritiers de cette guerre. De même, la Seconde Guerre mondiale n’a pas été spontanée. Elle résulte, que ce soit en Europe, dans le Pacifique et en Asie d’influences issues du début du XXème siècle. La conjonction d’intérêts idéologiques et politiques, le calendrier propre des protagonistes, le développement des moyens de transport et de communication vont donner l’impression d’une certaine unité de temps à défaut de lieu.

www.3945km.com propose de recenser des publications couvrant un siècle d’histoire militaire, du début du XXème siècle aux conflits contemporains en mettant en avant notamment les travaux en langue française.

*********************

39/45 Magazine est une revue fondée par les Editions Heimdal en 1983 à la veille du 40ème anniversaire du Débarquement en Normandie. La ligne éditoriale se concentre sur la Seconde Guerre mondiale en général et s’est construite autour de quelques piliers immuables : témoignages, opérations, unités, archéologie des fortifications. L’iconographie est indissociable des textes. L’ensemble de la Seconde Guerre mondiale est abordé, l’éditeur ayant réussi à sortir de son ancrage normand tout en conservant une expertise reconnue mondialement sur la bataille de Normandie à l’été 1944.