Achtung Tiger ! Le char Tigre au combat, tome 1 (Caraktère, 2020)

Superbement présenté, ce premier tome de l’histoire du Panzer VI Ausf. E Tiger et des unités qui l’utilisent représente la synthèse ultime des différents écrits des magazines des Editions Caraktère sur le sujet. Il faut dire que la bête est particulièrement symbolique de l’arme blindée allemande de la deuxième partie de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Elle permet à plusieurs as de se tailler un palmarès impressionnant.

Publicités
Lire la suite « Achtung Tiger ! Le char Tigre au combat, tome 1 (Caraktère, 2020) »

Batailles & Blindés n°96 (Caraktère, 2020)

Un peu de fraîcheur hivernal pour un numéro printanier ? En tout cas, ce numéro de Batailles & Blindés offre deux beaux articles sur des batailles hivernales symboliques de la Seconde Guerre mondiale. Le premier concerne l’avance allemande sur Moscou dans les dernières semaines de l’année 1941. Barbarossa et Taïfun se meurent aux portes de la capitale soviétique. Assez près pour en voir les coupoles du Kremlin. Entre la légende et la réalité il y a un pas que Loïc BECKER parvient à démêler. Le deuxième est dans la très bonne lignée des Batailles & Blindés85 et 86 qui auscultent quelques combats clefs des Ardennes. Après avoir détaillé plus particulièrement le choc entre 116. Panzer-Division et la 84th US Infantry Division, Luc VANGANSBEKE s’attaque aux combats pour Hotton entre 116. Panzer-Division, 560. Volksgrenadier-Division et 3rd US Armored Division. Un régal.

Lire la suite « Batailles & Blindés n°96 (Caraktère, 2020) »

2e Guerre Mondiale n°82 (Mars & Clio, 2019)

Fidèle à son concept éditorial, ce numéro de 2e Guerre Mondiale continue de revisiter et de mettre en perspective les grands moments du conflit. Le choix des angles décalés par rapport au habituelles études historiques permet de révéler des aspects peu connus ou oubliés.

Ainsi, ce numéro revient sur l’importance de l’infanterie dans l’armée allemande et notamment durant les victoires à l’Ouest en 1940. En effet, la majorité de la ligne de front est tenue par des fantassins, même si la percée est obtenue par les troupes blindées et motorisées. L’auteur, Benoît RONDEAU, précise ainsi que le front en Hollande et au Nord de la Belgique est poussé par les divisions d’infanterie. Les soldats parcourent des dizaines de kilomètres par jour à pied. Ils franchissent de force nombre de coupures humides (Meuse, Somme, Aisne, Seine, Loire). La liste des exemples peut s’allonger de bien d’autres encore. Sans la marche en avant avec succès de l’infanterie en Hollande et en Belgique, Dunkerque n’est pas possible. Sans l’infanterie, la Somme et l’Aisne ne peuvent être franchies lors du démarrage de Fall Rot. Sans infanterie, l’armée allemande ne peut poursuivre la retraite et empêcher le rétablissement des unités françaises. Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°82 (Mars & Clio, 2019) »

Tiger I and Tiger II Tanks, German Army and Waffen-SS, Eastern Front (Pen & Sword, 2016)

Ce livre broché est l’ouvrage inaugural de la série TankCraft publié par Pen & Sword. Le sujet, classique, couvre l’engagement des chars lourds allemands Panzer VI Ausf. E Tiger et Panzer VI Ausf. B Königstiger sur le Front de l’Est en 1944. Bien que très largement abordé dans d’autres livres ou revues, ce thème est agréablement traité avec pour objectif de lier les détails techniques des engins, l’histoire des unités concernées, les engagements proprement dits et le maquettisme. Lire la suite « Tiger I and Tiger II Tanks, German Army and Waffen-SS, Eastern Front (Pen & Sword, 2016) »

Batailles & Blindés hors-série n°14 (Caraktère, 2010)

Quelques chars marquent l’histoire de l’arme blindée. Le Renault FT 17 est sans conteste le premier à avoir été produit en masse. Le T-34 est le premier à proposer un équilibre idéal entre puissance, protection, mobilité avec des formes modernes. Le Panzer VI Ausf. E Tiger est le premier char lourd opérationnel. Comme les deux autres, il marque de son empreinte les combats malgré un nombre d’engins produits relativement peu élevé.

Issu d’un projet remisé au placard, développé en un temps relativement bref, il gagne de suite une supériorité sur ses adversaires. Conservant la bonne ergonomie des Panzer III et Panzer IV, il franchit plus qu’un cap en termes de protection et de puissance de feu à tel point qu’il redonne immédiatement la supériorité technique aux Allemands en URSS là où il intervient.

Le Front de l’Est est taillé pour lui avec ses grands espaces. En 1943 et jusqu’en milieu d’année 1944, il règne en maître. Plusieurs as se distinguent à son bord. Contrairement à la légende fabriquée par la propagande soviétique, le Panzer VI Ausf. E Tiger s’en sort très bien à Koursk et provoque de véritables saignées dans les rangs adverses [cf. Koursk, 1943 (Perrin, 2018), mais aussi Batailles & Blindés hors-série n°20 (Caraktère, 2012) et Batailles & Blindés n°34 (Caraktère, 2017)]. Seul problème, et non des moindres, les capacités industrielles du III. Reich ne sont pas suffisantes pour en faire un char de masse et son emploi reste cantonné dans des secteurs bien précis, engagé dans des unités autonomes.  Lire la suite « Batailles & Blindés hors-série n°14 (Caraktère, 2010) »

Tigre I sur le Front de l’Ouest (Histoire & Collections, 2001)

Suite du volume consacré aux unités allemandes de chars lourds équipés de Panzer VI Ausf. E Tiger au cours de la Seconde Guerre mondiale, engagées à l’Est, cet album édité par Histoire & Collections se concentre sur celles qui ont combattu en Tunisie, en Italie et à l’Ouest face aux Alliés occidentaux.

Le texte de présentation de chacun des unités est réduit pour laisser toute la place à une riche iconographie composée de photos d’archives très bien légendées (et souvent en grand format) que complètent des profils couleurs peints par l’auteur (les profils numériques n’existaient pas encore à cette époque) qui sont de toute beauté. Lire la suite « Tigre I sur le Front de l’Ouest (Histoire & Collections, 2001) »

Tigre I sur le Front de l’Est (Histoire & Collections, 1999)

Premier volet d’une étude en deux parties sur les unités allemandes de chars lourds équipés de Panzer VI Ausf. E Tiger au cours de la Seconde Guerre mondiale, cet album édité par Histoire & Collections se concentre sur celles qui ont combattu à l’Est, c’est à dire face aux Soviétiques.

Le texte de présentation de chacun des unités est réduit pour laisser toute la place à une riche iconographie composée de photos d’archives très bien légendées (et souvent en grand format) que complètent des profils couleurs peints par l’auteur (les profils numériques n’existaient pas encore à cette époque) qui sont de toute beauté. Lire la suite « Tigre I sur le Front de l’Est (Histoire & Collections, 1999) »

Militaria hors-série n°101 (Sophia Histoire & Collections, 2017)

militaria-hs-101Malgré un thème maintes fois étudié (les « Panzer » de la Seconde Guerre mondiale), ce numéro hors-série de Militaria réussit à apporter un éclairage synthétique et opérationnel de l’arme blindée allemande.

Dans le premier article, le paradoxe du conflit est clairement posé : les plus belles victoires ont été obtenues avec des matériels assez peu puissants et surtout inférieurs à leurs adversaires dans les domaines de la protection et de la puissance de feu. Les défaites seront par contre subies avec matériels finalement supérieurs à leurs opposants dans ces deux domaines… Lire la suite « Militaria hors-série n°101 (Sophia Histoire & Collections, 2017) »

Ligne de Front n°65 (Caraktère, 2017)

ligne-de-front-065Aussi étonnant soit-il, la première unité constituée équipée du Panzer VI Ausf. E « Tiger » est engagée non pas sur le Front de l’Est pour lequel ce char a été initialement conçu, mais en Afrique du Nord. C’est ce paradoxe que nous rappelle ce numéro de Ligne de Front en présentant l’historique de la schwere Panzer-Abteilung 501 qui vient renforcer la tête de pont moribonde de l’Axe en Tunisie fin 1942 alors que l’issue ne fait plus guère de doute. Contrairement aux premiers combats assez laborieux menés par quelques Tiger près de Leningrad quelques temps avant, l’engagement de la « 501 » marque les esprits, tant des Allemands que des Alliés. Les premiers combats sont assez faciles et la victoire de Kasserine vient alimenter la légende de la suprématie des chars allemands sur les adversaires américains. Cela dit, l’attrition est non négligeable… Néanmoins, malgré l’appui d’une autre unité de chars lourds, la schwere Panzer-Abteilung 504, les dés sont jetés et l’aventure africaine du III. Reich est condamnée compte tenu de la supériorité des Alliés et de leur domination sur les eaux de la Méditerranée. Lire la suite « Ligne de Front n°65 (Caraktère, 2017) »