Archive

Posts Tagged ‘Editions Perrin’

Von Rundstedt, le maréchal oublié (Perrin, 2020)

7 février 2020 Laisser un commentaire

Perrin 2020 SCHANG Laurent Von Rundstedt le marechal oublie80 ans après la défaite française de 1940 et 75 ans celle du III. Reich, voilà enfin une biographie (en français de plus)  de l’un des principaux commandants opérationnels de la Wehrmacht de 1939 à 1945. L’exercice est d’autant plus méritoire que les sources premières sur l’homme sont rares. Mais cela n’empêche pas son auteur Laurent SCHANG de nous en faire un portrait complet et éloquent qui apporte une pierre essentielle à l’historiographie de l’avènement du III. Reich, de la faillite morale de l’un de ceux qui aurait dû être un garde fou comme doyen de l’armée dans les années qui précèdent la Seconde Guerre mondiale. Certainement moins convaincu politiquement que certains de ses plus jeunes collègues (il est cependant difficile de savoir ce qu’il pensait réellement), n’aspirant qu’à une retraite paisible, il se retrouve en première ligne et se laisse manipuler par HITLER sans réellement résister. Un destin accepté faute de caractère pour se rebeller. Lire la suite…

J’étais le pilote de Hitler (Perrin, 2020)

30 janvier 2020 Laisser un commentaire

Perrin 2020 BAUR Hans J etais le pilote de HitlerAprès notamment les mémoire de GUDERIAN, celles de von MANSTEIN ou encore de Nicolaus von BULOW, les Editions Perrin continuent de proposer utilement de nouvelles éditions de témoignages parus dans les années 1950 et 1960. Agrémentées de commentaires contemporains, celles-ci fournissent un éclairage indispensable sur le III. Reich et la Seconde Guerre mondiale.

Dans le cas présent, il s’agit des mémoires de Hans BAUR, pilote personnel d’Adolf HITLER, commentées et annotées par Claude QUETEL. Les raisons de s’y plonger sont nombreuses… Lire la suite…

De Gaulle, portrait d’un soldat en politique (Perrin, 2020)

15 janvier 2020 1 commentaire

Perrin 2020 COINTET Jean-Paul De Gaulle portrait soldat en politiqueCharles DE GAULLE est assurément un personnage clivant (pour reprendre une expression contemporaine). Et les ouvrages qui lui sont consacrés depuis maintenant des décennies sont généralement glorificateurs ou à charge. Il faut dire que l’homme n’est pas commode et que son époque est marquée par quelques tragédies qui façonnent notre monde : la défaite de 1940, la victoire de 1945, le déploiement de l’arme nucléaire ou encore la guerre d’Algérie. Quatre-vingt ans après 1940, soixante-quinze après 1945, le recul de l’Histoire permet enfin de prendre un peu de hauteur et de regarder plus objectivement l’impact et les conséquences des décisions de « l’homme du 18 juin ». Exercice réussi. Lire la suite…

S’adapter pour vaincre, comment les armées évoluent (Perrin, 2019)

15 septembre 2019 5 commentaires

Perrin 2019 GOYA Michel S adapter pour vaincre comment les armees evoluentsA la fois livre sur la chose militaire et sur le management du changement et de l’innovation, ce livre de Michel GOYA rend accessible aux lecteurs francophones des analyses et des réflexions plutôt disponibles en anglais. Dans un écrit agréable à lire, l’auteur revient sur quelques unes des grandes mutations de l’art militaire au cours des XIXème et XXème siècles. Une lecture vivifiante. Lire la suite…

Être soldat de Hitler (Perrin, 2019)

16 juin 2019 10 commentaires

Perrin 2019 RONDEAU Benoit Etre soldat de HitlerL’armée allemande de la Seconde Guerre mondiale est assurément l’un des sujets les plus exposés dans les publications relatives à cette époque. Pour le meilleur et pour le pire, en passant par pléthore d’écrits sans aucun intérêt historique.

Pourtant, cet opus de Benoît RONDEAU réussit à être différent. Il faut dire qu’il bénéficie des qualités de synthèse de l’auteur et de sa connaissance approfondie de certains théâtre d’opérations. Puiser dans les témoignages de vétérans (que ce soit par leurs lettres de l’époque ou leurs écrits rédigés d’après-guerre) permet de capturer quelques « flashs de vie » du quotidien de ces hommes, à la caserne comme au front, sans pour autant adopter leur point de vue souvent à prendre avec précaution. L’armée, c’est bien entendu le front, mais aussi l’arrière : avant de combattre, il faut recruter, entraîner, armer et soutenir. Lire la suite…

La guerre du désert, 1940-1943 (Perrin, 2019)

Au titre et à la couverture, le livre pourrait faire penser à un nouvel historique chronologique des affrontements entre Afrique du Nord au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il n’en est rien.

Construit autour de neuf études menées par un collectif international, ce livre a le mérite d’explorer des champs plutôt inédits. Les premières pages font prendre conscience d’une complexité beaucoup plus grande de ce théâtre d’opérations dans lequel tombent les différents belligérants plus ou moins à leur corps défendant, à l’exception des Italiens. Mis à part ces derniers, aucun des autres pays n’a intérêt à engouffrer autant de matériels et d’hommes sur ces terres. Bien vu également d’insister sur les origines des différentes troupes employées : un vrai patchwork international, voire intercontinental ! Lire la suite…

Rommel (Perrin, 2018)

23 octobre 2018 1 commentaire

C’est au tour de la collection Maîtres de guerre chez Perrin de s’enrichir d’une biographie sur Erwin, l’un des plus célèbres chefs militaires allemands de la Seconde Guerre mondiale. Élevé au rang de mythe par la propagande du III. Reich puis par les Britanniques eux-mêmes, son image s’est très nettement dégradée au début des années 2000 quand le recul historique et la fin de la Guerre Froide permettent de regarder plus objectivement le rôle de la Wehrmacht, de ses chefs et de ses hommes dans la crimes de guerre nazis.

Écrite par Benoît RONDEAU, cette nouvelle biographie recherche un certain équilibre entre ces différentes posture. Il en ressort un ROMMEL tout en nuance. L’homme d’abord, dévoré d’ambition, il possède une très haute opinion de lui-même qui lui attire nombre d’inimitiés. Sur le plan personnel, on y trouve un jeune homme père d’un enfant naturel qui en assume la charge toute sa vie et un mari qui entretient une correspondance quasi quotidienne avec son épouse. D’une énergie débordante quand il est en première ligne, parfois agité, gonflé à bloc lors des campagnes victorieuses menées en France et en Afrique, il est bien plus fragile quand la situation se retourne. Il est alors dépressif et sombre dans le défaitisme. Lire la suite…