Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Aerojournal’

Aérojournal n°69 (Caraktère, 2019)

Après avoir abordé la naissance contrariée et avortée de l’aéronavale allemande (cf. n°67), ce numéro d’Aérojournal se plonge dans celle de la Grande-Bretagne, réussie celle-là. Les vues des premiers aéronefs sont magnifiques tout comme celles des premiers porte-avions avec leur camouflage qualifié de « disruptif », en tout cas très abstrait. L’attaque de la base de Tondern qui est l’acte fondateur de cette arme qui marie mer et air est un véritable roman d’action. A découvrir absolument ! Lire la suite…

Publicités

Aérojournal hors-série n°32 (Caraktère, 2019)

14 mars 2019 1 commentaire

Partageant sa passion, Herbert LEONARD livre ici un nouvel historique solide et trapu de l’aviation soviétique de la Seconde Guerre mondiale au travers des chasseurs MiG et plus spécifiquement des MiG-1 et MiG-3. Les textes livrent bien plus qu’un seul descriptif technique et opérationnel des avions. Ils illustrent la vie, les développements, les échecs, les réussites, les contraintes, les difficultés de ces grands programmes aéronautique où s’entremêlent besoins des armées, capacités techniques et industrielles, décisions politiques. Lire la suite…

Aérojournal n°68 (Caraktère, 2018)

16 décembre 2018 Laisser un commentaire

Hommage à son créateur et à son rédacteur-en-chef décédé quelques semaines avant sa parution, ce numéro est orné d’un bandeau noir de deuil et contient une émouvante biographie de Christian-Jacques EHRENGARDT. Pour de nombreux lecteurs, ce sont des années de souvenirs qui resurgissent. Un petit brin d’histoire méconnue aussi des magazines Aérojournal, Dogfight et Batailles & Blindés. Bel hommage, à la fois personnel et professionnel. Merci pour lui…

Après les pages d’actualités de l’aviation et de la littérature spécialisée, place au premier article. Superbe histoire qu’est celle d’Eugène BULLARD, obligé de fuir les Etats-Unis pour se libérer de la ségrégation. Boxeur à ses heures, engagé volontaire dans la Légion Étrangère, il paye de sa personne lors de la Première Guerre mondiale. Sa blessure reçue à Verdun est l’occasion de se recycler dans l’aviation et de remporter ses premières victoires. Engagé volontaire à nouveau en 1940, il est encore gravement blessé à Orléans quand les Allemands franchissent la Loire. Héros oublié de tous, des deux côtés de l’Atlantique, c’est là aussi un bel hommage.

Lire la suite…

Aérojournal n°67 (Caraktère, 2018)

5 novembre 2018 1 commentaire

Fidéle à son habitude, et à son fondateur Christian-Jacques EHRENGARDT, ce numéro d’Aérojournal est charpenté autour de quelques longs et denses articles. Dans la rubrique des actualités, six pages présentent les actuels avions de chasse dits de cinquième génération. Les coûteux F-22 et F-35 américains en sont les visages les plus connus, mais il ne faut pas oublier les projets plus ou moins aboutis d’autres nations (Su-57 russe, J-20 et J-31 chinois, Quaher-313 iranien, Mitsubishi X-2, Saab Flygstystem 2020, TAI TF-X turque ou  encore le HAL Advanced Medium Combat Aircraft indien). Si plusieurs de ces projets ne verront probablement jamais le jour d’un point de vue opérationnel, ils n’en démontrent pas moins la redistribution planétaire des cartes de la puissance aérienne avant de laisser la place à une nouvelle ère aéronautique, celle des aéronefs sans pilote…

Développer un nouveau système d’arme n’est cependant pas inné et encore moins à la portée de tous. C’est ce que démontre l’excellent dossier consacré à l’aviation embarquée allemande à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Le fameux porte-avions inachevé Graf Zeppelin n’est que la partie émergée d’un projet beaucoup plus vaste, démarré secrètement bien avant l’arrivée d’Adolf HITLER au pouvoir et qui prévoyait pas moins de quatre porte-avions. En retard par rapport aux autres nations avec lesquelles elle est directement en concurrence, l’Allemagne voit pourtant assez tôt l’intérêt du porte-avions. Lire la suite…

Aérojournal hors-série n°28 (Caraktère, 2017)

16 décembre 2017 Laisser un commentaire

Le numéro hors-série n°28 d’Aérojournal, le magazine des Editions Caraktère consacré à l’histoire de la guerre aérienne, décortique l’un des appareils allemands emblématiques de la Seconde Guerre mondiale : le Heinkel He 111.

Conçu dès le départ pour être un avion de transport civil pouvant être converti facilement en bombardier afin de contourner les restrictions imposées par le Traité de Versailles, le Heinkel He 111 connaît sa première expérience au combat lors de la Guerre d’Espagne au sein de la Legion Condor. Cela a façonner la doctrine d’engagement de la Luftwaffe qui sera appliquée ensuite en Pologne en 1939 et à l’Ouest en 1940. Néanmoins, la drame de Guernica reste attaché à cet appareil. Le 26 avril 1937, quatre Heinkel He 111 sont engagés au-dessus de la ville et largue des bombes incendiaires sur les habitations. Si les circonstances et le bilan sont encore aujourd’hui l’objet de controverses, Guernica reste le symbole du début des bombardements de terreur contre des populations civiles. Lire la suite…

Aérojournal n°58 (Caraktère, 2017)

Aerojournal 059L’aviation militaire prend son envol au cours de la Première Guerre mondiale. Les attaques au sol restent rares et en tout cas, la puissance de feu déversée est limitée. Le bombardement de zones d’habitation au-delà de la zone principale des combats est réservé à quelques dirigeables ou canons à longue portée, plus symboliques qu’autre chose. La guerre civile espagnole laisse entrevoir le destin qui pourrait être réservé aux grands centres urbains lors d’un prochain conflit de grande ampleur. Et c’est effectivement le cas lors de la Seconde Guerre mondiale. Le III. Reich est le premier à l’initiative de bombardements aériens sur des populations civiles dans un but de terroriser et non militaire. C’est le cas en Pologne en septembre 1939, à l’Ouest en mai et juin 1940 (sur Rotterdam par exemple), lors de la bataille d’Angleterre, dans les Balkans au printemps 1940. Compte tenu des limitations du complexe militaro-industriel nazi, les bombardiers perdent progressivement leur place dans l’arsenal aérien de la Luftwaffe et il faut attendre les fusées V1 et V2 pour voir le III. Reich se doter à nouveau d’une capacité de frapper les centres urbains adverses. Lire la suite…

Aérojournal hors-série n°26 (Caraktère, 2017)

aerojournal-hs-026Moins connu du grand public que le Chance Vought F4U Corsair, avion mythique des « Têtes brûlées », le Grumman F6F Hellcat est néanmoins un acteur essentiel de la victoire américaine dans le Pacifique. C’est d’autant plus vrai que le premier vol de son prototype a lieu en juin 1941 quelques mois avant Pearl Harbor et qu’il entre en scène en 1943 quand l’US Navy prend définitivement l’ascendant sur la flotte nippone. Lire la suite…