Histoire de Guerre n°55 (Histopresse, 2005)

Voilà un numéro particulière dense et original que propose Histoire de Guerre. Dense parce que le sommaire s’articule autour de six articles de fond bien étayés. Original en raison des sujets traités ! La palme revient à l’étude sur l’armée italienne à l’été 1943 où la succession de défaites provoque son changement d’alliance dans la Seconde Guerre mondiale et son déchirement interne à l’image de ce que la France connaît en juin 1940. L’offensive du 4 juin 1940 de la 2ème Division Cuirassée à Abbeville est à ce titre symbolique. Elle conclut une période de plusieurs jours de durs combats durant lesquels les blindés successivement britanniques et français jettent toutes leur force pour tenter d’anéantir la tête de pont allemande avant que la seconde bataille de France ne soit lancée. L’assaut de la 4ème Division Cuirassée est bien connu par l’historiographie traditionnelle, celui du 4 juin 1940 l’est beaucoup moins.

Lire la suite « Histoire de Guerre n°55 (Histopresse, 2005) »

2e Guerre Mondiale n°42 (Astrolabe, 2011)

Vaste question que celle-ci : la France pouvait-elle gagner en 1940 ? En effet, contrairement aux idées reçues, les soldats français se sont battus, bien battus même. Les matériels n’ont pas à rougir devant ceux de l’adversaire. Rien n’est toujours parfait, mais en face aussi il y a des faiblesses. La manœuvre Dyle-Breda se justifie, mais l’armée française pensée, conçue et entraînée pour la défensive ne prend-elle pas un trop risque à s’exposer ainsi ? Le sens du sacrifice est évident mais trop d’attaques ou de contre-attaques échouent ou ne sont pas décisives. L’incapacité à réduire les têtes de pont allemandes sur la Somme fragilise la Ligne Weygand alros que les effectifs sont déjà tendus. A son habitude, Dominique LORMIER défend avec acharnement l’armée française et croit en la poursuite des combats en Afrique du Nord. Faut-il encore être en capacité de l’organiser. Chacun se fera son idée. Ce qui est clair, c’est que la possibilité de renverser sérieusement le cours des événements se situe au cours des dix premiers jours qui suivent le déclenchement de Fall Gelb une fois passées les opportunités des toutes premières heures…

Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°42 (Astrolabe, 2011) »

Militaria hors-série n°96 (Histoire & Collections, 2015)

En mai 1940, les chars français sont partout ! C’est en tout cas une impression bien réelle qui ressort de ce numéro hors-série de Militaria Magazine et d’une analyse un peu fin des engagements en mai 1940. En effet, dès le 10 mai 1940, chacun des belligérants met en action les forces blindées développées durant l’Entre-Deux-Guerres.

Lire la suite « Militaria hors-série n°96 (Histoire & Collections, 2015) »

GBM n°132 (Histoire & Collections, 2020)

GBM n°132

Compte-tenu de son champ éditorial, GBM ne pouvait manquer les quatre-vingt ans de la défaite de 1940. Sortant néanmoins quelque peu de son agencement habituel, ce numéro propose un dossier en trois volets sur l’ordre de bataille blindé tricolore rédigé par Jacques BELLE, auteur de l’excellente duologie La défaite française, un désastre évitable.

Lire la suite « GBM n°132 (Histoire & Collections, 2020) »

L’Arme Blindée française, tome 1 , mai-juin 1940, les blindés français dans la tourmente (Economica, 1998)

A la fin des années 1990, deux ouvrages renouvellent la connaissance des opérations à l’Ouest en 1940 et plus particulièrement de la bataille de France. Le premier est allemand et écrit par Karl-Heinz FRIESER. Sorti en version originale en 1995, traduit en Français et publié en 2003 chez Belin, il laisse entrevoir que la victoire allemande est la résultante d’un certain nombre de facteurs, mais qu’elle est loin d’être écrite à l’avance.

L’autre est français, signé par Gérard SAINT-MARTIN. Etudiant l’arme blindée française, le premier volume couvre son éclosion jusqu’à la défaite de 1940. C’est donc une plongée dans la pensée militaire française de l’Entre-Deux-Guerres et des débats qui agitent les états-majors. Tout comme ce qui se passe de l’autre côté du Rhin, le changement n’est pas sans résistance. La lutte des influences est importante. Le rôle des leaders est lui diamétralement opposé. Falot d’un côté, tranchant de l’autre.

Contrairement à une idée répandue, l’armée française et ses chefs s’intéressent très tôt à la motorisation et au développement des chars. Les nombreux débats qui jaillissent en sont la preuve. Le fait que la première grande unité blindée soit chronologiquement française et non allemande aussi (la 1ère Division Légère Mécanique). Lire la suite « L’Arme Blindée française, tome 1 , mai-juin 1940, les blindés français dans la tourmente (Economica, 1998) »

GBM n°120 (Histoire & Collections, 2017)

GBM 120En ouverture de ce numéro, la première offensive des chars français bénéficie d’un regard critique, loin de la légende dorée qui s’est créée après les combats. Dans le cadre de l’offensive du Chemin des Dames au printemps 1917, 132 Chars Schneider CA sont rassemblés et donnent l’assaut à Berry-au-Bac. Le premier jour, plus de la moitié d’entre eux restent sur le champ de bataille. Le premier assaut des chars français de l’Histoire est un fiasco technique… L’analyse des causes est lucide et démontre encore une fois la complexité de mener de tels projets innovants, tant d’un point technique qu’industriel et opérationnel, où les faits se heurtent aux intuitions, aux convictions, aux intérêts politiques et financiers, à l’ego de quelques uns. Si cela n’aboutissait pas à la mort inutile d’hommes, cela prêterait à sourire car rappelant nos banales histoires quotidiennes vécues dans les entreprises. Lire la suite « GBM n°120 (Histoire & Collections, 2017) »

GBM n°119 (Histoire & Collections, 2017)

gbm-119Plonger dans chaque numéro de GBM est un véritable plaisir. Plaisir de posséder entre ses mains un nouveau numéro d’une revue 100% armée française de 1914 à 1940, mais aussi plaisir de lire et de relire un véritable travail de recherche historique. Il faut en effet apprécier le travail minutieux de chacun de ses contributeurs pour compléter morceau après morceau les pièces du puzzle que constitue la compréhension de ce que fut l’armée française au cours de cette période. Nulle redite, nul toilettage de texte ancien, nul plagiat… De l’original et de l’inédit (et du vrai) !

Au-delà de la recherche sur tel type de véhicule, sur l’engagement de telle unité, sur telle bataille ou encore sur telle doctrine, GBM ne parle pas d’Histoire pour meubler les soirées. GBM cherche aussi à faire vivre l’Histoire, notre Histoire, pour mieux en percevoir les différents écheveaux et finalement capter dans le passé ce qui pourrait servir pour aujourd’hui et le futur. Lire la suite « GBM n°119 (Histoire & Collections, 2017) »

39/45 Magazine hors-série Historica n°72 (Heimdal, 2012)

Faisant suite aux deux précédents numéros ayant pour objet l’arme blindée allemande lors des combats de mai et juin 1940 (voir 39/45 Magazine hors-série Historica70 et 71), ce numéro introduit cette fois l’étude encyclopédique de toutes les unités blindées françaises ayant participé aux combats. Après une revue succincte des engins engagés et des uniformes, ce numéro a l’immense avantage de présenter une rapide note descriptive de chacune des unités blindées françaises (divisions, groupements, bataillons et compagnies autonomes de chars de combat). Cela en fait une référence unique !

Lire la suite « 39/45 Magazine hors-série Historica n°72 (Heimdal, 2012) »

L’offensive blindée alliée d’Abbeville, 27 mai – 4 juin 1940 (Economica, 2012)

L’offensive blindée alliée d’Abbeville est éditée dans le cadre de la Collection « Campagnes & Stratégies ». Ce livre d’Henri de WAILLY, grand connaisseur de cet épisode (c’est son troisième livre sur Abbeville) et plus globalement de la Bataille de France en 1940 propose une vision rafraîchissante avec le sérénité et l’objectivité que seuls plus de 70 ans de recul peuvent apporter.

Lire la suite « L’offensive blindée alliée d’Abbeville, 27 mai – 4 juin 1940 (Economica, 2012) »