Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Xavier TRACOL’

Batailles & Blindés hors-série n°16 (Caraktère, 2011)

15 juillet 2018 2 commentaires

Cherchant à compenser son infériorité tant sur le plan humain que matériel, le III. Reich est à la recherche de la supériorité technologique dès 1942.

Le Panzer VI Ausf. E Tiger a été conçu en urgence en s’appuyant sur un ancien projet pourtant délaissé. Son successeur, le Panzer VI Ausf. B Königstiger est l’un des engins les plus puissants mis en oeuvre au cours de la Seconde Guerre mondiale [en-dehors de quelques projets qui ne voient jamais opérationnellement le jour faute de temps ou tout simplement par impossibilité technique et industrielle – cf. Batailles & Blindés n°83 (Caraktère, 2018), Trucks & Tanks Magazine n°55 (Caraktère, 2016), Trucks & Tanks Magazine hors-série n°25 (Caraktère, 2017)].

Le Panzerjäger VI Ferdinand / Elefant, le Jagdpanzer VI Jagdtiger ou le Jagdpanzer V Jagdpanther sont aussi des engins spécifiques destinés à être engagés dans des unités autonomes en appui des grandes autres unités plus classiques. Lire la suite…

Publicités

Batailles & Blindés hors-série n°14 (Caraktère, 2010)

15 juillet 2018 2 commentaires

Quelques chars marquent l’histoire de l’arme blindée. Le Renault FT 17 est sans conteste le premier à avoir été produit en masse. Le T-34 est le premier à proposer un équilibre idéal entre puissance, protection, mobilité avec des formes modernes. Le Panzer VI Ausf. E Tiger est le premier char lourd opérationnel. Comme les deux autres, il marque de son empreinte les combats malgré un nombre d’engins produits relativement peu élevé.

Issu d’un projet remisé au placard, développé en un temps relativement bref, il gagne de suite une supériorité sur ses adversaires. Conservant la bonne ergonomie des Panzer III et Panzer IV, il franchit plus qu’un cap en termes de protection et de puissance de feu à tel point qu’il redonne immédiatement la supériorité technique aux Allemands en URSS là où il intervient.

Le Front de l’Est est taillé pour lui avec ses grands espaces. En 1943 et jusqu’en milieu d’année 1944, il règne en maître. Plusieurs as se distinguent à son bord. Contrairement à la légende fabriquée par la propagande soviétique, le Panzer VI Ausf. E Tiger s’en sort très bien à Koursk et provoque de véritables saignées dans les rangs adverses [cf. Koursk, 1943 (Perrin, 2018), mais aussi Batailles & Blindés hors-série n°20 (Caraktère, 2012) et Batailles & Blindés n°34 (Caraktère, 2017)]. Seul problème, et non des moindres, les capacités industrielles du III. Reich ne sont pas suffisantes pour en faire un char de masse et son emploi reste cantonné dans des secteurs bien précis, engagé dans des unités autonomes.  Lire la suite…

LOS ! n°38 (Caraktère, 2018)

C’est une sublime illustration de couverture qui illustre ce numéro de LOS !, le magazine de la guerre navale, aéronavale et sous-marine des Editions Caraktère. Fendant une eau d’un bleu turquoise sous un ciel mêlant ciel dégagée et nuages plus ou moins menaçants, l’Admiral Hipper est en effet, le dossier phare de ce numéro. Moins connu que les Bismarck et Tirpitz aux destins tragiques, l’Admiral Hipper n’en est pas moins symbolique des forces navales de surface de la Kriegsmarine du III. Reich au cours de la Seconde Guerre mondiale. Construit et lancé avant la guerre, il fait partie du plan Z destiné à doter l’Allemagne d’une flotte capable de s’opposer aux grandes puissances maritimes, programme qui ne sera jamais achevé car interrompu par le déclenchement de la guerre. Engagé lors de l’invasion de la Norvège (opération Weserübung), dans l’Atlantique lors des première velléités allemandes de porter le combat en surface contre les convois qui rallient la Grande-Bretagne, dans la Mer des Barents et lors de l’échec de l’opération Regenbogen, il est désarmé sur ordre d’Adolf HITLER qui, déçu des résultats obtenus, décide de désarmer sa flotte de haute mer… L’Admiral Hipper est dès lors cantonné à des missions d’entrainement ou de convoyage dans la Baltique mais ne participe plus à des opérations de combat. Bombardé lorsqu’il est en réparation à Kiel début avril 1945, il est ensuite sabordé. L’article qui lui est consacré comporte plusieurs profils couleurs en 3D donnant l’illusion aux lecteurs de se trouver à bord.

La fin de la flotte haute mer allemande ne laisse à la Kriegsmarine que les alternatives de la guerre sous-marine et côtière… Lire la suite…

Batailles & Blindés n°79 (Caraktère, 2017)

Batailles et Blindes 079Très teinté Seconde Guerre mondiale, ce numéro de Batailles & Blindés montre néanmoins le chemin parcouru en un siècle par les chars de combat.

Le premier engagement des chars français Schneider CA en avril 1917 n’est pas glorieux comme le rappelle un article centré sur les opérations (très complémentaire de celui paru dans GBM n°120 plutôt focalisé sur les carences techniques du Schneider CA). Lire la suite…

LOS ! hors-série n°12 (Caraktère, 2016)

LOS HS 012

Les Editions Caraktère nous ont habitué à leurs nombreux numéros à vocation biographique à côté des historiques d’unités. Ici, après les as de la Luftwaffe et de la Panzerwaffe, place aux as des U-Boote, les sous-marins allemands de la Seconde Guerre mondiale. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°37 (Caraktère, 2010)

1 février 2016 1 commentaire

Batailles et Blindes 037

Ce solide numéro conjugue à la fois des sujets classiques et plutôt inhabituels… Mais le tout avec grand intérêt.

Dans le domaine des sujets déjà largement revisités par la littérature spécialisée, la bataille de Kharkov (Charkow pour les Allemands) de février et mars 1943 reste une formidable manœuvre à mettre au crédit des Allemands. Cette victoire, si elle marque un coup d’arrêt à l’avance de l’Armée Rouge depuis sa victoire à Stalingrad, dans le Caucase et surtout sur le Don, porte en elle le germe de l’échec de Koursk dont elle participe à la création du saillant. Ses leçons ne seront pas retenues par Hitler qui va vite oublier que le seul avantage qui va rester à la Wehrmacht à l’Est est la manœuvrabilité de ses unités mobiles menées par des cadres expérimentés qui encore relativement indépendants peuvent prendre les justes décisions qu’imposent les circonstances. L’hiver n’est plus un handicap majeur pour les Allemands contrairement à celui de 1941/1942 qui les figea littéralement devant Leningrad, Moscou et Rostov. La défense sans esprit de recul qui prévaut ensuite sera le tombeau de la Wehrmacht. L’article décrit clairement ce que fut cette bataille qui n’est facile cependant à synthétiser. Lire la suite…

LOS ! hors-série n°8 (Editions Caraktère – avril/mai 2015)

LOS_HS_008

Sommaire :

– Xavier TRACOL, Defence Notice, in LOS ! hors-série n°8, Editions Caraktère, avril 2015, texte, photos N&B [Seconde Guerre mondiale, Batailles, , Armée allemande, , , , ]

– Xavier TRACOL, Administration, in LOS ! hors-série n°8, Editions Caraktère, avril 2015, texte, photos N&B, cartes [Seconde Guerre mondiale, Batailles, , , , , , US Navy, , ]

– Xavier TRACOL, Intelligence, in LOS ! hors-série n°8, Editions Caraktère, avril 2015, texte, photos N&B [Seconde Guerre mondiale, Batailles, , Guerre secrète, , ]

– Xavier TRACOL, Opérations, in LOS ! hors-série n°8, Editions Caraktère, avril 2015, texte, photos N&B, profils couleurs [Seconde Guerre mondiale, Batailles, , ]

– Xavier TRACOL, Material, in LOS ! hors-série n°8, Editions Caraktère, avril 2015, texte, photos N&B [Seconde Guerre mondiale, Batailles, , , , , , , , US Navy]

– Pour aller plus loin, quelques titres traitant de la guerre des convois

 

Sur la même étagère… :

Economica_2010_MALBOSC_Guy_Bataille_Atlantique Osprey_2010_FORCZYK_Robert_Fw200_vs_Atlantic_Convoy Osprey_2007_Williamson_Gordon_UBoot_vs_Destroyer_Escorts GMT_2009_PQ17

 


www.3945km.comDes origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !