39/45 Magazine n°355 (Heimdal, 2019)

75ème anniversaire du Débarquement, Editions Heimdal et 39/45 Magazine, publication de mai/juin : tout concourt donc pour un numéro spécial 6 juin 1944 avec 128 pages… Ce postulat mis à part, la risque est bien entendu de tomber dans la redite tant le nombre d’articles publiés depuis 1983 et le nombre d’anniversaires couverts sont importants. Sans parler de Normandie 1944 Magazine qui est né depuis !

Le premier article, et le plus long du numéro, est intitulé « Le Mur de l’Atlantique et le complot pour la paix ». Sur le fond, il brosse un aperçu des défenses mises en place par les Allemands pour défendre ports et plages dans le cadre du Mur de l’Atlantique avec une rapide description de ce qui s’est passé sur chacune des plages du Débarquement.

L’étonnant sont les propos sur un possible complot d’officiers allemands tendant à faciliter le succès du Débarquement allié… Il faut dire que les états-majors à l’Ouest comprennent effectivement une part importante de membres du complot qui aboutit à l’attentat du 20 juillet 1944 contre HITLER. De là à dire qu’il y a eu une volonté manifeste de saboter les efforts défensifs… Il y a un pas énorme ! Même si certains responsables se sont probablement dispersés entre leur « job » et le complot. Comment souvent, les intuitions de HITLER sont à rebours des états-majors. Ceux-ci, à l’évidence, ne facilitent pas leur mise en oeuvre malgré un contrôle de plus en plus serré. Sans compter les rivalités intestines qui minent les chaînes de commandement et qu’Adolf HITLER exacerbe à la différence d’un EISENHOWER bien plus consensuel et fin dans l’approche managérial de ses subordonnés comprenant pourtant une belle brochette de stars aux caractères et ego bien affirmés. Le thème est étonnamment repris dans la recension assez critique du livre Alarm ! de Benoît RONDEAU parue dans Normandie 1944 Magazine n°31 (Heimdal, 2019).

Les Allemands ont des cartes à jouer et ne sont pas vaincus par avance malgré un rapport de force a priori défavorable. Leur défaite sur les plages le 6 juin 1944 et dans les jours qui suivent immédiatement est bien imputable à leurs chefs. Et la victoire alliée est bien le succès à la fois d’un plan parfaitement préparé et exécuté.

Le choix des autres sujets est plutôt pertinent et permet de couvrir un panel assez vaste des trois dimensions de l’affrontement : terre – air – mer.

Bien vu, le seul article consacré réellement à l’une des cinq plages de débarquement concerne Gold Beach. Cette dernière est en effet la moins connue, ou la moins étudiée. Pourtant, les quelques pages qui lui sont consacrées montrent que les combats ont été difficiles et les pertes alliées non négligeables.

Au-delà de la polémique qui a le mérite de pointer une part d’ombre sur l’impact de la résistance allemande dans les préparatifs allemands, l’exercice est pourtant assez bien mené, même si certaines illustrations sont déjà maintes fois publiées et les sujets globalement bien connus.

Sommaire :

Boutique :

Heimdal logo 

 


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :