Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > 39/45 Magazine hors-série Historica n°95 (Heimdal, 2019)

39/45 Magazine hors-série Historica n°95 (Heimdal, 2019)

Sorti en préambule des festivités du 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie, ce numéro hors-série Historica de 39/45 Magazine revient sur la bataille de Carentan et plus généralement sur les hommes de la 101st US Airborne Division du 6 au 13 juin 1944. Composé de portraits et de témoignages présentés de façon chronologique, il ne substitue pas autres ouvrages des Editions Heimdal relatifs à cette unité en Normandie ou à leurs adversaires du Fallschirmjäger-Regiment 6.

En trois pages d’avant-propos et de présentation, tout est dit sur la nature de cette bataille, sa place dans l’Histoire du Débarquement et son intérêt stratégique. En une phrase, le lecteur se rend compte comme quoi l’issue du Jour-J n’était pas écrite d’avance : les renforts envoyés pour renforcer la zone (91. Infanterie-Division, 352. Infanterie-Division et Fallschirmjäger-Regiment 6) dans les semaines qui précèdent le 6 juin 1944 ont un impact majeur sur les combats. Si les effets sur Omaha Beach sont assez bien connus, ceux sur le Cotentin et Carentan, beaucoup moins. Ils expliquent aussi le retard pris dans l’avance alliée par rapport au « Master Plan ». Le raté britannique de Caen n’est pas la seule cause des difficiles combats menés jusqu’au succès de l’opération Cobra.

La bataille se dénoue avec l’intervention de la 17. SS-Panzergrenadier-Division et de la 2nd US Armored Division. Carentan ne sera jamais rendu aux Allemands et les deux têtes de pont américaines n’en font plus qu’une. La coupure et la conquête du Cotentin sont désormais possibles.

Les héros de ses pages sont bien entendu Américains. Les récits, les photos donnent un visage, un nom à ces combattants dont le récit littéraire des combats et des mouvements de troupes ne permet pas de rendre.

Si certains épisodes et certaines « gueules » sont bien connus des amateurs, d’autres épisodes sont par contre bien moins exposés comme le drame de Graignes ou plusieurs Américains et civils français sont massacrés par les SS. Sans parler du destin tragique des prisonniers américains victimes parfois de crimes de guerre, de la faim mais aussi des attaques occasionnées par leur propre aviation.

Les dernières pages sont davantage consacrées aux civils durant l’Occupation et à la Libération.

Un document très intéressant qui se dévore avec une dimension assurément humaine. La guerre a des noms, des visages et est la somme d’histoires tragiques, héroïques, épiques ou tout simplement individuelles. Dans les pistes d’amélioration, les cartes méritent d’être refaites : elles sont encore issues de historiques officiels américains d’après-guerre et donc largement déjà publiées.

Ce numéro est également édité en version reliée.

Sommaire :

  • Préface de Thomas Rice
  • Avant-propos
  • Témoignages pour l’Histoire
  • Paras dans la nuit
  • Sécuriser les accès à Utah Beach
  • Les Geronimos à Carentan
  • « We »re taking Carentan ! »
  • Baïonnette au coanon !
  • Et les Glidermen !
  • Objectif : Brévands
  • L’assaut et la prise de Carentan
  • Briser la contre-attaque SS
  • Graignes
  • Epilogue, pour ne pas oublier
  • Portfolio

Boutique :

Heimdal logo A paraître ! 39/45 Magazine Hors Série Normandie 1944, les prochaines parutions 3945magazine


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :