Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Mur de l’Atlantique Normandie’

LOS ! hors-série n°20 (Caraktère, 2019)

LOS HS 020.jpgLe 75ème anniversaire du Débarquement allié en Normandie est l’occasion pour le magazine LOS ! de proposer ce numéro entièrement dédié à l’opération Neptune, la composante navale de l’opération Overlord.

Habilement conçu, il présente une parfaite synthèse des opérations et des moyens engagés. Une tel déploiement de forces aurait été futile si l’obstacle à franchir (la Manche) et les défenses ennemies (le Mur de l’Atlantique) auraient été insignifiantes. Même si les côtes sont bien loin d’être aussi fortifiées que ne l’aurait souhaité le commandement allemand et que le proclame la propagande du III. Reich, il n’en demeure pas moins que c’est la première opération de débarquement à se confronter à un tel rideau défensif. Lire la suite…

Publicités

39/45 Magazine n°355 (Heimdal, 2019)

22 avril 2019 7 commentaires

75ème anniversaire du Débarquement, Editions Heimdal et 39/45 Magazine, publication de mai/juin : tout concourt donc pour un numéro spécial 6 juin 1944 avec 128 pages… Ce postulat mis à part, la risque est bien entendu de tomber dans la redite tant le nombre d’articles publiés depuis 1983 et le nombre d’anniversaires couverts sont importants. Sans parler de Normandie 1944 Magazine qui est né depuis !

Le premier article, et le plus long du numéro, est intitulé « Le Mur de l’Atlantique et le complot pour la paix ». Sur le fond, il brosse un aperçu des défenses mises en place par les Allemands pour défendre ports et plages dans le cadre du Mur de l’Atlantique avec une rapide description de ce qui s’est passé sur chacune des plages du Débarquement.

L’étonnant sont les propos sur un possible complot d’officiers allemands tendant à faciliter le succès du Débarquement allié… Lire la suite…

Pointe du Hoc, énigme autour d’un point d’appui allemand (Heimdal, 2006)

1 janvier 2019 1 commentaire

La Pointe du Hoc est un lieu de tourisme et de mémoire des plus impressionnants. Les entonnoirs laissés par les bombes et les obus ne manquent pas d’impressionner les visiteurs qui imaginent avec effroi la puissance dévastatrice qui s’est abattue sur le point d’appui allemand. En s’approchant de la falaise, la performance des Rangers américains prend alors toute sa dimension. Le tout dans un cadre magnifique et préservé. Il faut dire que le paysage lui-même est d’une beauté que seule la Nature peut offrir.

L’histoire de l’assaut américain au 6 juin 1944 reste dans l’imaginaire comme un exploit. Mais finalement, bien peu est connu sur la position elle-même et sur les détails des combats.

Un livre tout entier consacré à la Pointe du Hoc est donc plus qu’utile. Celui-là est également indispensable.

Lire la suite…

Ligne de Front hors-série n°34 (Caraktère, 2018)

26 septembre 2018 Laisser un commentaire

En près de cent pages, ce numéro hors-série du magazine Ligne de Front des Editions Caraktère propose une présentation globale des vingt-quatre premières heures du Débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944.

Présenté très classiquement, mais logiquement, en partant des plans alliés puis allemands, puis détaillant d’un côté les assauts aéroportés britanniques et américains puis chacune des plages (Utah Bach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach), c’est donc une bonne synthèse sur le sujet, très agréablement présentée et illustrée (l’effet pliage des cartes contemporaines est cependant étrange).

Les moments clefs sont bien entendu abordés : Pegasus Bridge, la batterie de Merville, le manoir de Brécourt, Sainte-Mère-Eglise, la Pointe du Hoc, les contre-attaques de la 21. Panzer-DivisionLire la suite…

A l’assaut de la Hague (Isoète, 2018)

Ce livre est l’oeuvre d’un passionné et d’un fin connaisseur des lieux eux-mêmes. De suite, le lecteur sent que l’auteur a le soucis du détail des vestiges, des êtres qui les ont côtoyés et des événements qui s’y sont déroulés.

D’un point de vue historique, ce livre couvre une page du Mur de l’Atlantique assez peu étudiée alors que ce secteur est à proximité des plages du Débarquement et est le témoin des derniers combats de le Cotentin en 1944 au cours de la bataille de Normandie.

La Pointe de la Hague est celle située à l’Ouest de Cherbourg. Ses batteries d’artillerie ne sont donc pas une menace directe pour les Alliés lors de l’assaut des plages et plus tard pour les combats à l’intérieur des terres. Néanmoins, la densité des installations de guidage et de détection en fait une zone à neutraliser en vue du Jour-J pour rendre aveugle les Allemands. En effet, cette pointe est un emplacement idéal pour surveiller, dès 1940, le bras de Mer qui sépare le continent occupé par les forces armées du III. Reich et la Grande-Bretagne qui résiste encore et devient du coup l’avant-poste des forces de la Liberté. C’est donc tout logiquement que ce livre s’attarde sur les différents radars et stations de guidage qu’installent les Allemands et les efforts alliés pour les neutraliser.

Lire la suite…

Une garnison en Normandie, la batterie allemande d’Azeville (OREP, 2014)

27 janvier 2018 Laisser un commentaire

D’un format agréable à compulser et illustrer de photos d’archive ainsi que de magnifiques clichés en couleurs contemporains à sa parution présentant les motifs de camouflage des installations, ce livre présente un résumé très pédagogique de la batterie allemande d’Azeville. Édifiée dans le cadre du Mur de l’Atlantique pour se défendre de tout débarquement allié pendant que les combats font rage en URSS, cette batterie est plongée dans l’enfer des combats du 6 juin 1944. En effet, mise en oeuvre par la Heeres-Küsten-Artillerie-Abteilung (HKAA) 1261, elle se situe à portée d’Utah Beach et s’oppose durant plus de trois jours à l’avance des troupes américaines vers le Nord du Cotentin. Lire la suite…

Les canons de Saint-Marcouf, les batteries d’Azeville et de Crisbecq face à Utah Beach (Heimdal, 2005)

27 janvier 2018 3 commentaires

Initialement publié en Allemand, cet ouvrage est un ouvrage de référence concernant les batteries allemandes d’Azeville et de Saint-Marcouf dans le Cotentin engagées face au Débarquement allié du 6 juin 1944 et qui offrent une résistance exemplaire, mais finalement inutile, lors des tous premiers jours de la bataille de Normandie dans le secteur d’Utah Beach.

Ces deux batteries, très proches l’une de l’autre, ont leurs destins liés. Celle d’Azeville reçoit ainsi l’ordre de tirer sur son propre poste d’observation et sur sa voisine de Saint-Marcouf pour les dégager des forces américaines de la 4th US Infantry Division qui tentent de s’infiltrer sur les positions. Lire la suite…