Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Merville 1944’

Bolt Action Campaign D-Day Overlord (Osprey, 2019)

Osprey 2019VELLA Robert Bolt Action Campaign D-Day OverlordAu croisement (presque parfait) du jeu et de l’Histoire… En effet, comme les autres campagne du système de jeu pour figurines Bolt Action, le livre comprend un savant mélange de textes, de scénarios, de règles, le tout accompagné de dessins issus des séries de livres publiés par Osprey ou des représentations de figurines dans leurs décors.

D’une lecture facile à condition de maîtriser un minimum d’anglais, le livre propose un résumé des grands moments du Débarquement allié en Normandie.

Le décor est bien entendu préalablement posé avec d’un côté la vision alliée (opérations Overlord, Neptune, Point Blank et Bodyguard) et de l’autre celle des Allemands (le Mur de l’Atlantique et les plans en cas d’invasion). Lire la suite…

Publicités

Pegasus Bridge & Batterie de Merville, deux opérations commando du Jour J (Heimdal, 2018)

20 février 2019 Laisser un commentaire

Ce cinquième opus de l’auteur allemand Helmuth Konrad von KEUSGEN traduit aux Editions Heimdal (cf. Saint Marcouf, Pointe du Hoc, Wn 62, Omaha Beach) apporte un éclairage particulier à deux opérations britanniques particulièrement connues du 6 juin 1944. En effet, l’auteur bénéficie de nombreux témoignages allemands qui permettent de mieux comprendre la vie sur la côte normande avant le Débarquement, les préparatifs et la vie quotidienne des hommes qui arment le Mur de l’Atlantique, les combats proprement dits.

Un autre aspect particulièrement intéressant qui est décrit sont les liens antre occupants allemands et la population française. Ce qui marque également, c’est le relâchement de la discipline militaire de certains soldats allemands et de leurs officiers. A la fois les épreuves passées de la guerre (surtout pour ceux passés par le Front de l’Est), la durée loin de son foyer et un certain manque de pression lié au manque d’opérations militaires proprement dites en sont la cause. Lire la suite…

Militaria hors-série n°102 (Sophie Histoire & Collections, 2017)

Militaria HS 102Ce numéro hors-série du magazine Militaria aborde de nouveau un sujet assez largement exploré dans la littérature consacrée à la Seconde Guerre mondiale : les combats sur l’Orne lors de la bataille de Normandie à l’été 1944. Après avoir survolé les premiers heurts entre parachutistes britanniques et les Allemands, le numéro aborde assez vite l’opération “Goodwood” où les Britanniques cherchent en vain à déboucher à l’Est de Caen puis les combats pour Colombelles. Lire la suite…

Militaria hors-série n°91 (Editions Histoire & Collections, juillet / août / septembre 2014)

15 juillet 2014 Laisser un commentaire

revue_militaria_hs_091**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

A l’occasion du 70ème anniversaire du Débarquement en Normandie, le magazine Militaria des Editions Histoire & Collections propose un second numéro hors-série consacré au Mur de l’Atlantique. Après s’être intéressé à sa genèse et à sa construction, il s’agit ici d’analyser les combats entre la flotte alliée et les batteries allemandes.

La lecture de ces pages montre que si le Mur de l’Atlantique n’a pas arrêté le Débarquement, il a en tout cas obligé les Alliés à déployer des efforts exceptionnels comme le montre l’article sur le développement de chars spéciaux, notamment au sein de la 79th Armoured Division pour venir à bout des obstacles de plage.

Autre enseignement tiré de ce numéro, les batteries et les bunkers ont très bien résisté au bombardement aérien et naval. Les coups au but ont plutôt été rares. En fait, c’est le système de défense allemand qui se trouve complètement désorganisé. Les communications sont anéanties et le l’absence de tout moyen de détection explique finalement le score presque vierge des canonniers sur la flotte alliée pourtant à portée de tir et fournissant un nombre de cibles gigantesque.

Le Mur de l’Atlantique a montré quelques qualités avec notamment la protection de ses principaux ouvrages. Mais la faible densité des défenses rapprochées, sachant que l’arrivée dans les premières heures de tout renfort est impossible du fait de la maîtrise aérienne allée, leur vulnérabilité aux bombes et obus, le recours important aux moyens de communication filaires par définition plus vulnérables, expliquent finalement son échec et la faible résistance rencontrée par les Alliés à l’aube du 6 juin à l’exception notable d’Omaha Beach.

Ce numéro est donc intéressant, même si très classique dans sa conception et parfois un peu brouillon. Il faut regretter de nombreuses erreurs typographiques (mots coupés en leur milieu), ce qui est assez pénible compte tenu du prix du numéro.

=> Sommaire détaillé


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !