Archive

Posts Tagged ‘Adolf HITLER’

Countdown to D-Day, The German High Command in Occupied France, 1944 (Casemate, 2019)

26 août 2019 2 commentaires

Casemate 2019 MARGARITIS Peter Countdown to D-DayTout simplement grandiose et indispensable ! Et oui, soixante-quinze ans après les faits, il est encore possible de publier un ouvrage novateur sur le Débarquement. Et pourtant, pas de révélation, pas d’annonce sensationnelle… Mais une compilation d’une multitude de détails sur les états-majors allemands à l’Ouest dans les six mois qui précèdent le 6 juin 1944.

En effet, son auteur Peter MARGARITIS réunit jour par jour les activités du haut commandement, essentiellement de la Heeresgruppe B et de l’OB West en se basant sur les écrits des protagonistes (SPEIDEL, RUGE, ROMMEL, etc.) et les interviews réalisés après-guerre. Celles réalisées par Cornelius RYAN pour son fameux Jour le plus long représentent une véritable mine d’or qui n’a pas été totalement exploitée pour le best-seller.

Les entrées journalières donnent du rythme (un peu comme l’ouvrage beaucoup plus grand public sur le Jour-J heure par heure). Lire la suite…

Publicités

Batailles n°86 (Ysec, 2019)

Batailles 086Été 1944, la Wehrmacht est prise dans un étau infernal : à l’Ouest, le Débarquement en Normandie est un succès, à l’Est les Soviétiques lancent l’opération Bagration destinée à bouter les Allemands hors du terrain conquis depuis juin 1941. Ce sont ces deux facettes que se propose d’étudier ce numéro de Batailles en tentant de revaloriser le poids du succès de l’Armée Rouge dans l’historiographie occidentale.

Sur le fond, seuls quelques articles apportent leur lot d’originalité. La plupart des autres sont trop généralistes et quelque peu déjà vus. Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°83 (Mars & Clio, 2019)

5 mai 2019 2 commentaires

Au menu du dossier central de ce numéro de 2e Guerre Mondiale, une étude sur le haut-commandement allemand durant la Seconde Guerre mondiale. Rédigé par Benoît RONDEAU (voir ses livres Alarm ! Les Allemands face au débarquement des Alliés, L’armée d’Hitler, Invasion !, Afrikakorps ou encore Patton), il comprend trois volets. Le premier passe en revue les différents commandements centraux (OKW, OKH, OKL et OKM). Sur le papier, l’organisation est rationnelle : un état-major des armées et un pour chacune des armées de terre, de l’air et de la marine. Le problème, c’est que la répartition des responsabilités défie elle toute logique. Adolf HITLER est le seul responsable de cette cacophonie qui ne fait que s’accentuer au cours de la guerre. Contrairement à ce qui peut être vu aux Etats-Unis, l’efficacité ne prime pas, c’est la volonté de diviser pour s’imposer qui est recherchée. Du coup, et c’est le deuxième article du dossier, la responsabilité des groupes d’armées est essentielle pour coordonner et gérer les opérations. Le problème est que leur autonomie de décision se réduit au fur et à mesure que le conflit avance, notamment sur les fronts principaux (Est et Ouest). Et leur articulation pâtit de la confusion qui règne au-dessus et du manque de stratégie cohérente, compatible avec les moyens disponibles et les exigences de la guerre moderne dans un espace grand comme le continent européen. Lire la suite…

Alarm ! Les Allemands face au débarquement des Alliés (Ouest-France, 2019)

26 avril 2019 5 commentaires

Synthèse et vulgarisation : ce sont les deux qualificatifs qui conviennent parfaitement à ce livre de Benoît RONDEAU publié par Ouest-France à l’occasion du 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie. C’est en effet la rencontre d’un auteur qui maîtrise parfaitement son sujet (voir ses ouvrages sur Afrika-Korps, Patton et Invasion !) et d’un éditeur qui met à disposition du grand public des livres d’accès aisé sans renier sur la qualité (voir notamment l’indispensable Dictionnaire du Débarquement).

Hors les encarts, le livre se découpe en six principaux chapitres. Il a le mérite de mettre en avant quelques notions qui apparaissent moins lisibles dans des études plus volumineuses : Lire la suite…

39/45 Magazine n°355 (Heimdal, 2019)

22 avril 2019 7 commentaires

75ème anniversaire du Débarquement, Editions Heimdal et 39/45 Magazine, publication de mai/juin : tout concourt donc pour un numéro spécial 6 juin 1944 avec 128 pages… Ce postulat mis à part, la risque est bien entendu de tomber dans la redite tant le nombre d’articles publiés depuis 1983 et le nombre d’anniversaires couverts sont importants. Sans parler de Normandie 1944 Magazine qui est né depuis !

Le premier article, et le plus long du numéro, est intitulé « Le Mur de l’Atlantique et le complot pour la paix ». Sur le fond, il brosse un aperçu des défenses mises en place par les Allemands pour défendre ports et plages dans le cadre du Mur de l’Atlantique avec une rapide description de ce qui s’est passé sur chacune des plages du Débarquement.

L’étonnant sont les propos sur un possible complot d’officiers allemands tendant à faciliter le succès du Débarquement allié… Lire la suite…

Mook 1944 n°01/2019 (Weyrich, 2019)

25 mars 2019 1 commentaire

Voilà une belle initiative de Weyrich Edition sous la houlette de Hugues WENKIN. Tout d’abord, il faut saluer cette initiative qu’est le lancement de 1944, une nouvelle revue de grande qualité sur la Seconde Guerre mondiale et dans un format quelque peu décalé… pour une revue. En effet, la format est hybride car il se présente plutôt comme un livre broché contenant plusieurs articles illustrés de photos et de cartes dans une mise en page dynamique. Le côté « recueil » n’est pas nouveau à proprement parlé dans le monde littéraire (voir par exemple Stratégique autrefois publiée par la Commission Française d’Histoire Militaire – CFHM – chez Economica). Ni le côté largement illustré avec une maquette moderne (voir la collection Maîtres de guerre chez Perrin). Mais le concept est ici poussé jusqu’au bout sous le vocable « Mook » combinaison des mots « Magazine » et « Book ». Lire la suite…

Batailles & Blindés hors-série n°39 (Caraktère, 2019)

Les dix derniers jours qui sont décrits dans ce numéro de Batailles & Blindés concernent la période du 20 au 30 avril 1945 ! Bien entendu, Berlin occupe une place centrale, mais la prise de la capitale allemande ne doit pas occulter les autres combats. La lutte face à l’Armée Rouge reste encore pugnace. Tant pour permettre d’évacuer civils et militaires vers l’Ouest que par désespoir. La lutte des troupes de BUSSE pour s’échapper de la poche du Halbe avec l’appui de WENCK est intense. La contre-attaque allemande de Bautzen montre le mordant dont font preuve certaines unités jusqu’au bout. Non, les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale en Europe ne sont pas sans lutte et sans arrière-pensées. Malheur aux civils et aux soldats prisonniers jusqu’à la fin d’un conflit idéologique mais aussi de civilisation entre pays occidentaux qui voit l’Europe traditionnelle, son rayonnement et ses valeurs disparaître définitivement parachevant les conséquences déjà palpables de la Première Guerre mondiale. Lire la suite…