Le pacte des diables (Buchet Chastel, 2020)

Un livre à mettre dans les mains de tous ceux qui enseignent l’Histoire.. et qui doivent l’apprendre. C’est une très bonne initiative des Editions Buchet Chastel que de publier en français cet ouvrage de Roger MOORHOUSE sur le pacte germano-soviétique. Le plus extraordinaire est qu’il n’y a pas de révélation à proprement parlé, mais juste le décalage de la focale habituellement en vigueur sur le déclenchement et les deux premières années de la Seconde Guerre mondiale. Apparaît ainsi une symétrie édifiante de l’expansionnisme et de la terreur à la fois nazi et soviétique. De quoi réévaluer en profondeur le conflit du début et à sa fin. Car à Yalta, l’URSS confirme et amplifie les gains territoriaux et son influence déjà obtenues dans son pacte avec le III. Reich ; en toute connaissance de cause des Alliés occidentaux où seul Winston CHURCHILL fait preuve de clairvoyance sans pouvoir imposer ses vues.

Publicités
Lire la suite « Le pacte des diables (Buchet Chastel, 2020) »

Mook 1944 n°4 (Weyrich, 2020)

Dans ce numéro dédié à la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, Mook 1944 réussit à sortir du piège des sujets convenus. Il permet d’ouvrir un porte sur une multitude de sujets passionnants mais très peu connus comme les plans américains pour aborder la dernière ligne droite du conflit et neutraliser le potentiel militaire allemand. Ou encore les opérations de désinformation et d’intoxication sur la mort ou pas d’Adolf HITLER.

Publicités
Lire la suite « Mook 1944 n°4 (Weyrich, 2020) »

39/45 Magazine n°150 (Heimdal, 1998)

De tous les combats ! La 1ère Division Légère Mécanique (DLM) est sur tous les fronts en mai et juin 1940. A la pointe de la manœuvre Dyle-Breda, elle fait volte-face pour tenter de s’opposer sur l’Escaut et la Sambre aux forces allemandes qui viennent de forcer la Meuse. Viennent ensuite les combats au Mont Saint-Eloi près d’Arras puis la couverture de Lille et enfin le repli sur Dunkerque et l’évacuation. Une épopée trop connue que rappelle le premier volet des combats de la 1ère DLM paru dans ce numéro de 39/45 Magazine. Avec quelques extraordinaires clichés venant de vétérans français !

Lire la suite « 39/45 Magazine n°150 (Heimdal, 1998) »

Les cent derniers jours d’Hitler (Perrin Tempus 2020)

Perrin Tempus 2020 LOPEZ Jean Les cent derniers jours d'HitlerEn choisissant une approche chronologique avec des entrées quotidiennes qui mêlent les activités du Führer, les grands événements diplomatiques (Yalta), les principales actions militaires (le franchissement de l’Oder, la chute de Königsberg, les opérations Sonnenwende sur Arnswalde et Frühlingserwachen sur le Lac Balaton, le franchissement du Rhin, les bombardements aériens sur l’Allemagne, les combats pour Berlin) et des tranches de vie, si l’on peut dire, dans le crépuscule macabre de la fin du III. Reich nazi, Jean LOPEZ offre un ouvrage accessible au grand public et une synthèse très utile à un public plus averti. Lire la suite « Les cent derniers jours d’Hitler (Perrin Tempus 2020) »

La guerre inéluctable (Presses Universitaires de Rennes, 2020)

PUR 2020 CATRON Simon La guerre ineluctableDe « l’étrange défaite de 1940 » ressort traditionnellement l’image d’un haut-commandement français dépassé, absent, incompétent. Au moment des combats de mai et juin 1940, mais également dans les années qui précèdent. Une légende construite dès Vichy et entretenue après-guerre par la geste gaullienne pour conforter la stature visionnaire du chef de la France Libre. Comme il était logique, mais quelque peu refoulé, la réalité est en fait beaucoup plus complexe. Sans pour autant absoudre de tous les maux, ceux qui sont aux manettes et qui n’en portent pas moins la responsabilité de l’effondrement français. Lire la suite « La guerre inéluctable (Presses Universitaires de Rennes, 2020) »

J’étais le pilote de Hitler (Perrin, 2020)

Perrin 2020 BAUR Hans J etais le pilote de HitlerAprès notamment les mémoire de GUDERIAN, celles de von MANSTEIN ou encore de Nicolaus von BULOW, les Editions Perrin continuent de proposer utilement de nouvelles éditions de témoignages parus dans les années 1950 et 1960. Agrémentées de commentaires contemporains, celles-ci fournissent un éclairage indispensable sur le III. Reich et la Seconde Guerre mondiale.

Dans le cas présent, il s’agit des mémoires de Hans BAUR, pilote personnel d’Adolf HITLER, commentées et annotées par Claude QUETEL. Les raisons de s’y plonger sont nombreuses… Lire la suite « J’étais le pilote de Hitler (Perrin, 2020) »

Retreat from Moscow, a New History of Germany’s Winter Campaign, 1941-1942 (Farrar, Strauss and Giroux, 2019)

FSG 2019 STAHEL David Retreat from MoscowDe nouveau, la guerre germano-soviétique réserve des surprises grâce à cet ouvrage de David STAHEL sur la contre-offensive soviétique devant Moscou à l’hiver 1941/1942. Un livre à ranger précieusement aux côtés de celui de Roman TÖPPEL sur Koursk et de ceux de David GLANTZ sur Smolensk et Stalingrad.

A rebours des idées traditionnellement admises, l’auteur insiste en effet sur le relatif succès défensif allemand. Lire la suite « Retreat from Moscow, a New History of Germany’s Winter Campaign, 1941-1942 (Farrar, Strauss and Giroux, 2019) »

Countdown to D-Day, The German High Command in Occupied France, 1944 (Casemate, 2019)

Tout simplement grandiose et indispensable ! Et oui, soixante-quinze ans après les faits, il est encore possible de publier un ouvrage novateur sur le Débarquement. Et pourtant, pas de révélation, pas d’annonce sensationnelle… Mais une compilation d’une multitude de détails sur les états-majors allemands à l’Ouest dans les six mois qui précèdent le 6 juin 1944.

Publicités
Lire la suite « Countdown to D-Day, The German High Command in Occupied France, 1944 (Casemate, 2019) »

Batailles n°86 (Ysec, 2019)

Batailles 086Été 1944, la Wehrmacht est prise dans un étau infernal : à l’Ouest, le Débarquement en Normandie est un succès, à l’Est les Soviétiques lancent l’opération Bagration destinée à bouter les Allemands hors du terrain conquis depuis juin 1941. Ce sont ces deux facettes que se propose d’étudier ce numéro de Batailles en tentant de revaloriser le poids du succès de l’Armée Rouge dans l’historiographie occidentale.

Sur le fond, seuls quelques articles apportent leur lot d’originalité. La plupart des autres sont trop généralistes et quelque peu déjà vus. Lire la suite « Batailles n°86 (Ysec, 2019) »

2e Guerre Mondiale n°83 (Mars & Clio, 2019)

Au menu du dossier central de ce numéro de 2e Guerre Mondiale, une étude sur le haut-commandement allemand durant la Seconde Guerre mondiale. Rédigé par Benoît RONDEAU (voir ses livres Alarm ! Les Allemands face au débarquement des Alliés, L’armée d’Hitler, Invasion !, Afrikakorps ou encore Patton), il comprend trois volets. Le premier passe en revue les différents commandements centraux (OKW, OKH, OKL et OKM). Sur le papier, l’organisation est rationnelle : un état-major des armées et un pour chacune des armées de terre, de l’air et de la marine. Le problème, c’est que la répartition des responsabilités défie elle toute logique. Adolf HITLER est le seul responsable de cette cacophonie qui ne fait que s’accentuer au cours de la guerre. Contrairement à ce qui peut être vu aux Etats-Unis, l’efficacité ne prime pas, c’est la volonté de diviser pour s’imposer qui est recherchée. Du coup, et c’est le deuxième article du dossier, la responsabilité des groupes d’armées est essentielle pour coordonner et gérer les opérations. Le problème est que leur autonomie de décision se réduit au fur et à mesure que le conflit avance, notamment sur les fronts principaux (Est et Ouest). Et leur articulation pâtit de la confusion qui règne au-dessus et du manque de stratégie cohérente, compatible avec les moyens disponibles et les exigences de la guerre moderne dans un espace grand comme le continent européen. Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°83 (Mars & Clio, 2019) »