39/45 Magazine n°224 (Heimdal, 2005)

Pologne 1939, un drame qui annonce l’horreur et la brutalité de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Deux dictatures (le III. Reich et l’URSS) dépècent en quelques semaines en pays, se livrent à des massacres et à des déplacements massifs de population pour une recomposition ethnique. Un court bilan militaire et politique illustré de clichés en couleurs d’une qualité exceptionnelle. Un page d’Histoire masquée ensuite en Occident par la défaite de 1940 et l’alliance avec l’URSS dès lors que celle-ci est envahie à son tour par l’Allemagne et ses alliés.

Publicités

Ce premier tour de chauffe est un parfait entraînement pour l’armée allemande qui en tire un certain nombre d’enseignements utiles pour la suite. Percées, manœuvres d’encerclements, poches deviennent l’une des caractéristiques opérationnelles de la guerre. Les opérations à l’Ouest en 1940 en comportent ainsi un certain nombre, même si l’historiographie a ensuite davantage retenue les poches géantes de l’opération Barbarossa ou celles des offensives soviétiques à partir de Stalingrad. Pourtant, après Lille, Dunkerque, Saint-Valéry-en-Caux, l’Est de la France risque d’être la nasse dans laquelle risque de se trouver la Groupe d’Armées n°3.

A côté du franchissement des Ardennes et de la traversée de la Meuse à Sedan, le parcours de la Panzergruppe dirigée par Heinz GUDERIAN de l’Aisne à la frontière suisse reste bien méconnu. Il est pourtant très symbolique de l’écart qui existe alors entre le tempo de l’armée allemande et celui de l’armée française. Une première partie d’une étude bien limpide sur le sujet que complète une biographie de Heinz GUDERIAN bien classique largement inspirée de ses propres mémoires.

Ce numéro comprend également une études des unités de chasseurs de chars allemands en Normandie à l’été 1944 détaillant les dotations par division d’infanterie et la traduction d’un rapport d’une section de canons antichars 7,5cm Pak 40 de la 265. Infanterie-Division.

Côté fortifications, un article très original fait découvrir les batteries côtières Schleswig-Holstein et Bornholm-Süd sur la Baltique. Là aussi, un aspect négligé des défenses côtières allemandes de la Seconde Guerre mondiale.

Sommaire :

  • Didier LAUGIER, Les Panzerjäger en Normandie, in 39/45 Magazine n°224 (Heimdal, 2005)
  • Dominique FRANCOIS, Lettres de GI’s pendant la Seconde Guerre mondiale, in 39/45 Magazine n°224 (Heimdal, 2005)
  • François de LANNOY, Generaloberst Heinz-Wilhelm Guderian, in 39/45 Magazine n°224 (Heimdal, 2005)
  • François de Lannoy, La campagne de Pologne, bilan et conséquences, in 39/45 Magazine n°224 (Heimdal, 2005)
  • Jean-Yves MARY, Guderian à Pontarlier (1ère partie), in 39/45 Magazine n°224 (Heimdal, 2005)
  • Jens ANDERSEN, Les batteries côtières allemandes lourdes dans la Baltique, « Schleswig-Holstein » et « Bornholm-Süd », in 39/45 Magazine n°224 (Heimdal, 2005)
  • Bibliothèque 39/45

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.