LOS ! n°48 (Caraktère, 2020)

LOS 048En introduction de ce numéro de LOS ! , les deux articles concernant l’actualité sont passionnants. Non romancés à la différence de l’extraordinaire exercice de fiction parue dans LOS ! n°46, deux débats prospectifs sont ouverts : quels sont les futurs enjeux de la guerre sous-marine entre la Russie et l’OTAN et quelle réponse donner pour protéger les porte-avions face aux nouveaux missiles hypersoniques. Une très bonne illustration de l’importance des choix actuels pour un futur pas si proche que ça (mais pas si éloigné non plus)… Dans le domaine naval plus qu’ailleurs : compte tenu des temps de conception et de mise en chantier, un pays a bien des chances de faire toute la guerre avec la flotte qu’il s’est constitué avant le déclenchement des hostilités (voir LOS ! n°3 à propos du Plan Z allemand et LOS ! hors-série n°19 sur la marine impériale japonaise). Dans un monde de l’immédiat, la réflexion stratégique est malheureusement plus rare, moins prisée. Alors qu’elle est au moins aussi importante qu’avant (S’adapter pour vaincre, comment les armées évoluent contient quelques exemples sur les deux derniers siècles). Lire la suite « LOS ! n°48 (Caraktère, 2020) »

Publicités

Aérojournal n°74 (Caraktère, 2019)

Aerojournal 074C’est un numéro 100% puissances de l’Axe que nous propose Aérojournal avec en exergue un panorama complet de la force aérienne finlandaise durant la Seconde Guerre mondiale de 1939 à 1944. De quoi découvrir des combats généralement assez peu connus, mais aussi de plonger de les ambiances troubles de l’Entre-Deux-Guerres qui montrent que la Seconde Guerre mondiale en Europe est bien un conflit de « continuation » par rapport à la Première. A l’heure des débats sur la responsabilité de l’URSS dans le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en raison du pacte germano-soviétique et de son attitude quand elle envahit la Pologne (bien loin d’une simple opération humanitaire et de maintien de l’ordre, voir First to Fight et Case White), l’article rappelle aussi qu’elle est à l’origine de la guerre d’hiver avec la Finlande. Avec les Pays Baltes, l’URSS aura agressé militairement pas moins de cinq pays indépendants en dix mois de septembre 1939 à juin 1940 ! Sans parler de l’annexion de la Bessarabie et de la Bucovine du Nord aux dépends de la Roumanie à l’été 1940. Un activisme belliqueux qui n’a rien à envier à celui du III. Reich que l’opération Barbarossa, la victoire de 1945 et la propagande communiste contribuent à masquer aux yeux du grand public d’Europe de l’Ouest… Lire la suite « Aérojournal n°74 (Caraktère, 2019) »

Ligne de Front n°81 (Caraktère, 2019)

Ligne de Front 081100% Seconde Guerre mondiale en Europe et en Afrique du Nord, le sommaire de ce numéro reste très classique dans son contenu malgré un certain éclectisme des sujets : Front de l’Est, Afrique du Nord, Allemagne 1945. Idéal pour un lectorat assez généraliste car il fait découvrir la diversité des sujets qui concernent cette période. Lire la suite « Ligne de Front n°81 (Caraktère, 2019) »

2e Guerre Mondiale n°69 (Mars & Clio, 2017)

2gm-069Continuant son petit bonhomme de chemin au milieu de la presse spécialisée et des poids lourds du secteur, 2e Guerre Mondiale propose tous les deux mois un cocktail d’articles bien ficelés et synthétiques, généralistes mais offrant des pistes intéressantes d’approfondissement. En témoigne ce numéro agrémenté de quelques superbes profils couleurs tirés en pleines pages. Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°69 (Mars & Clio, 2017) »

Ligne de Front hors-série n°21 (Caraktère, 2014)

Les derniers conflits liés aux conflits asymétriques et à la guerre globale contre le terrorisme ont remis à l’honneur les « snipers » dont l’efficacité est indispensable aux armées contemporaines dans les types d’engagements dans lesquels elles sont impliquées.

Ce numéro hors-série est une véritable bible et un brillant historique du sniping de la Guerre d’Indépendance américaine aux conflits du début du XXIème siècle. Lire la suite « Ligne de Front hors-série n°21 (Caraktère, 2014) »

Ligne de Front n°48 (Editions Caraktère, mars / avril 2014)

revue_ldf_048**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

Comme le souligne l’éditorial, certains diront « encore ! » en voyant l’épais dossier consacré à la Wehrmacht en 1945. C’est vrai que les Editions Caraktère ont par le passé publié plusieurs études sur les forces du III. Reich à la fin de la guerre et d’ailleurs toujours de très bonne façon. On peut seulement regretter que de telles études ne soient pas aussi réalisées sur d’autres belligérants de la Seconde Guerre mondiale ou d’autres conflits du XXème siècle (pourquoi pas un dossier sur l’armée américaine au Vietnam, l’Armée Rouge en Afghanistan, l’armée française en Indochine ou en Algérie ?).

Ce dossier analyse l’état de la Wehrmacht en huit points. Les deux premiers concernent le dilemme stratégique avec la question de savoir comment résister à l’Ouest et l’Est alors que les frontières du Reich sont désormais en ligne de mire des Alliés. Le troisième point revient sur le haut commandement. Mais sur les deux pages qui sont consacrées sur ce sujet où il y aurait tant à écrire et sur les conséquences opérationnelles d’une structure de commandement ineptes,  il n’y a qu’une colonne de texte d’une trentaine de lignes, autant dire rien du tout… Les autres points s’attardent plus sur l’état des forces armées, la mutation des unités d’infanterie et blindée, l’apparition d’une nébuleuse d’unités disparates, comment alimenter et former le réservoir d’hommes et de matériels avec des ressources tant humaines qu’industrielles laminées par des années de guerre et la puissance des forces alliées.

Le sujet est malheureusement trop vaste pour être correctement traité. L’exercice de synthèse était louable, mais le résultat un peu décevant…

Finalement, le salut vient du très bon article de Michel GOYA sur les Chindits et leurs opérations menées dans la profondeur de la jungle birmane qui inspireront notamment les Français quelques années plus tard lors des combats en Indochine.

Egalement intéressant, ce numéro présente la bataille de Suomussalmi lors de la Guerre d’Hiver de 1939 / 1940 entre l’URSS et la Finlande, ou comment David contraint Goliath à lâcher prise…

Les dernières pages du numéro ont un ton résolument contemporain avec l’interview d’un vétéran des commandos marine, « Marius », dont la revue publie quelques bonnes feuille de son autobiographie.

=> Sommaire détaillé

=> Ligne de Front n°48, Editions Caraktère, mars / avril 2014, 6,90 € (prix à parution, France métropolitaine), 84 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs

=> Rechercher un exemplaire à acheter sur eBay

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

39/45 Magazine n°320 (Editions Heimdal, mars 2013)

revue_3945magazine_320**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

L’intérêt de ce numéro repose tout d’abord sur deux gros articles. Le premier est la cinquième partie de l’étude sur les pérégrinations de la 11. Panzer-Division dans sa retraite du sud de la France vers les frontières du Reich tout en retardant le plus possible les troupes alliées afin de permettre aux maximum d’unités allemandes de refluer en plus ou moins bon ordre. Ici, il s’agit d’étudier en détail les évènements du 5 septembre 1944 autour de Besançon. L’iconographie, photos et profils couleurs, est superbe.

L’autre article important est une étude des fortifications de la Ligne « Staline » face à la frontière russo-finlandaise en Carélie. Si le sujet mériterait d’être détaillé davantage et si une bonne part du texte explique les évènements de la Guerre d’Hiver en 1939 et 1940 et sa continuation en 1941 lors de l’opération « Barbarossa », il n’en reste pas moins une approche originale des fortifications beaucoup moins connues que les traditionnels bunkers du « Mur de l’Atlantique », du « Westwall » ou encore de la « Ligne Maginot ».

Le reste du magazine est également de très bonne facture et explore intégralement des sujets très peu connus du grand public et même des passionnés pourtant gavés de littérature spécialisée. Ce numéro revient sur l’audacieux raid sur Granville en mars 1945 par les forces allemandes stationnées et encerclées sur les îles anglo-normandes.

Dans la continuité des précédents numéros, celui-ci continue d’aborder des personnages peu connus du III. Reich, en l’occurrence un parfait exemple de bureaucrate du régime nazi, qui va jouer un rôle essentiel dans la montée en puissance de la Waffen-SS et qui finira chef de l’Ersatzheer démontrant ainsi la mainmise du régime sur tous les organes à la fin du conflit.

Avec plaisir, les anciens retrouvent la signature d’Alain Henry de FRAHAN qui propose une étude sur les opérations de l’OSS en Birmanie. Passionnant…

Enfin, l’exploration d’une nouvelle épave, en l’occurrence celle du « La Tanche », est l’occasion d’aborder le rôle des chalutiers réquisitionnés par la Marine française au début du conflit.

=> Sommaire détaillé

=> 39/45 Magazine n°319, Editions Heimdal, mars 2014, 7,90 € (prix à parution, France métropolitaine), 82 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque.

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !