Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Chris GOSS’

Aérojournal n°72 (Caraktère, 2019)

15 août 2019 1 commentaire

Aerojournal 072Si le magnifique Ta 152 fait la une de ce numéro d’Aérojournal, ce n’est pourtant pas lui qui pèse le plus lourd. L’article de Yann MAHE se penche sur ses conditions de mise en oeuvre opérationnelle dans le contexte de délitement total qu’est celui du III. Reich en 1945.

Plusieurs aspects méconnus de la guerre aérienne de 1939 à 1945 sont utilement rappelés et représentent la majorité de la pagination. Tout d’abord la lutte fratricide entre alliés américains et soviétiques au-dessus des Balkans en novembre 1944 qui aboutit quand même à la perte de plusieurs appareils des deux côtés et surtout à la mort d’un commandant de corps d’armée de l’Armée Rouge. Egalement passionnant, le récit de l’utilisation des Messerschmitt Bf 109 dans un rôle de chasseur-bombardier lors de la bataille d’Angleterre. Le concept fait des vagues au sein de la Luftwaffe et montre un certain degré d’improvisation mais aussi de réactivité. Pourtant, si le concept est prometteur mais sa mise en oeuvre n’est pas totalement satisfaisante… pour des questions de résistance au changement notamment. Lire la suite…

Publicités

Iron Cross n°1 (Warners, 2019)

Iron Cross 001Comme son nom l’indique, le focus de ce premier numéro est l’armée allemande. L’équipe éditoriale comprenant des Anglais et des Allemands, la diversité et les richesse des points de vue sont prometteurs. Parmi les contributeurs, quelques plumes bien connues des lecteurs français puisque leurs livres ou articles sont pour certains traduits : Chris GOSS, spécialiste de l’aviation militaire, contributeur régulier à Aérojournal et AceS, ou Roman TÖPPEL, chercheur allemand révélé aux yeux du grand public par son livre sur Koursk qui fait désormais référence. Lire la suite…

AceS n°11 (Heimdal, 2019)

AceS 011Même AceS ne pouvait pas passer à côté des célébrations du 75ème Anniversaire du débarquement allié en Normandie ! Alors ce n’est pas ici un as qui est mis en avant mais la descente aux enfers de la Zerstörgeschwader (ZG) 1 dans le ciel normand. De quoi tordre le coup à quelques légendes tenaces et à quelques interprétations un peu hâtives… Tout d’abord, non, la Luftwaffe n’est pas inactive au-dessus des plages de débarquement (cf. le livre de Jean-Bernard FRAPPE, La Luftwaffe face au Débarquement) et ce ne sont pas les deux uniques avions allemands mis en vedette dans le Jour le plus long qui sont les seuls à prendre l’air pour s’opposer à l’armada alliée. S’il peut paraître facile de dire plusieurs décennies après que la supériorité aérienne alliée (cf. 2e Guerre Mondiale thématique n°45) représente une débauche de moyens superflus, elle se justifie cependant pourtant bien. Quelques appareils bien placés et capables d’ajuster leurs tirs sans être menacés sur de telles concentrations de troupes peuvent provoquer des ravages. Dans les airs comme sur mer, la cloche de protection alliée reste hermétique. Maintenir son intégrité n’a pas de prix et vaut tous les moyens possibles, l’échec du Débarquement étant proscrit et les risques non nuls (loin d’un hypothétique complot pour la paix qui offrirait la victoire sur plateau aux Alliés – cf. 39/45 Magazine n°355 et Normandie 1944 Magazine n°31). Lire la suite…

Aérojournal n°69 (Caraktère, 2019)

Après avoir abordé la naissance contrariée et avortée de l’aéronavale allemande (cf. n°67), ce numéro d’Aérojournal se plonge dans celle de la Grande-Bretagne, réussie celle-là. Les vues des premiers aéronefs sont magnifiques tout comme celles des premiers porte-avions avec leur camouflage qualifié de « disruptif », en tout cas très abstrait. L’attaque de la base de Tondern qui est l’acte fondateur de cette arme qui marie mer et air est un véritable roman d’action. A découvrir absolument ! Lire la suite…

AceS n°9 (Heimdal, 2018)

10 décembre 2018 2 commentaires

En deux années pleines d’existence, AceS s’est construit autour de l’épopée des pilotes de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. De nombreux portraits ont déjà été brossés : Français, Américains, Allemands… Mais il reste tant à découvrir ! L’aviation à piston ne se limite pas aux chasseurs. Pilotes de bombardiers ou d’avions de transport peuvent avoir aussi leur place, même si par nature, les ennemis abattus sont moins nombreux. Des rubriques complémentaires sont apparues et assurent le dynamisme du concept éditorial : moins de maquettes, mais des actualités tournant autour de l’aviation à piston et une rubrique bibliothèque. Les sommaires se sont un peu réduits, mais les articles se sont renforcés. Sans compter l’apparition (logique) de numéros hors-série (cf. AceS hors-série n°1).

Quoiqu’il en soit, l’as reste toujours au cœur du schéma éditorial.

Au menu de ce numéro, la première partie de l’étude sur le Français Jean DEMOZAY. A nouveau, l’article ne s’intéresse pas uniquement aux exploits du pilote, mais explore l’homme, comment il est devenu un aviateur, un as, une célébrité. Comment il se transforme au contact des événements, des combats et du succès. C’est au sein des Forces Françaises Libres et aux côtés de la RAF face à la Luftwaffe qu’il se révèle pleinement. C’est donc naturellement que la rubrique maquettisme se penche sur son Supermarine Spitfire Mk Vb. Lire la suite…

Aérojournal n°67 (Caraktère, 2018)

5 novembre 2018 1 commentaire

Fidéle à son habitude, et à son fondateur Christian-Jacques EHRENGARDT, ce numéro d’Aérojournal est charpenté autour de quelques longs et denses articles. Dans la rubrique des actualités, six pages présentent les actuels avions de chasse dits de cinquième génération. Les coûteux F-22 et F-35 américains en sont les visages les plus connus, mais il ne faut pas oublier les projets plus ou moins aboutis d’autres nations (Su-57 russe, J-20 et J-31 chinois, Quaher-313 iranien, Mitsubishi X-2, Saab Flygstystem 2020, TAI TF-X turque ou  encore le HAL Advanced Medium Combat Aircraft indien). Si plusieurs de ces projets ne verront probablement jamais le jour d’un point de vue opérationnel, ils n’en démontrent pas moins la redistribution planétaire des cartes de la puissance aérienne avant de laisser la place à une nouvelle ère aéronautique, celle des aéronefs sans pilote…

Développer un nouveau système d’arme n’est cependant pas inné et encore moins à la portée de tous. C’est ce que démontre l’excellent dossier consacré à l’aviation embarquée allemande à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Le fameux porte-avions inachevé Graf Zeppelin n’est que la partie émergée d’un projet beaucoup plus vaste, démarré secrètement bien avant l’arrivée d’Adolf HITLER au pouvoir et qui prévoyait pas moins de quatre porte-avions. En retard par rapport aux autres nations avec lesquelles elle est directement en concurrence, l’Allemagne voit pourtant assez tôt l’intérêt du porte-avions. Lire la suite…

AceS n°7 (Heimdal, 2018)

Trois as de la Seconde Guerre mondiale constituent l’ossature de ce numéro du magazine AceS des Editions Heimdal consacré à l’histoire de l’aviation à piston : l’Américain Richard BONG au record de quarante-cinq victoires dans le Pacifique, le Français Jacques ANDRIEUX servant au sein des Forces Aériennes Françaises Libres (FAFL) et l’Allemand Helmut WICK, as typique des mois de la première partie de la guerre en France et au-dessus de la Manche dans laquelle il disparaît. Lire la suite…