Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Chris GOSS’

AceS n°7 (Heimdal, 2018)

Trois as de la Seconde Guerre mondiale constituent l’ossature de ce numéro du magazine AceS des Editions Heimdal consacré à l’histoire de l’aviation à piston : l’Américain Richard BONG au record de quarante-cinq victoires dans le Pacifique, le Français Jacques ANDRIEUX servant au sein des Forces Aériennes Françaises Libres (FAFL) et l’Allemand Helmut WICK, as typique des mois de la première partie de la guerre en France et au-dessus de la Manche dans laquelle il disparaît. Lire la suite…

Publicités

AceS n°5 (Heimdal, 2017)

8 décembre 2017 Laisser un commentaire

AceS 005En partant de la biographie consacrée à Heinz BRETNÜTZ, as allemand du début de la Seconde Guerre mondiale, ce cinquième numéro du magazine Aces des Editions Heimdal en profite pour élargir la présentation à cette génération de pilotes qui ont découvert l’aviation dans les années 30. Corsetée par les contraintes du Traité du Versailles, l’Allemagne avant même de devenir le III. Reich, met en place au travers d’associations et de sa compagnie d’aviation civile une machine à forger de futurs as [sur cette époque, voir le très intéressant 39/45 Magazine hors-série Historica n°87 (Heimdal, 2016)]. La guerre d’Espagne fournit un laboratoire dont seront tirés des enseignements opérationnels et techniques. Lire la suite…

Jagdgeschwader 53 « Pik As » Bf 109 Aces of 1940 (Osprey,2017)

6 mars 2017 1 commentaire

Osprey 2017 GOSS Chris Aircraft of the Aces #132 Jagdgeschwader 53 Bf 109 Aces of 1940Ce livre broché écrit tout en Anglais appartient à la série « Aircraft of the Aces » qui étudie les as qui se sont illustrés à bord d’un type d’appareil ou d’une unité dans un laps de temps donné. L’accent est mis sur les hommes, leur unité et leurs combats et non sur les détails techniques des appareils.

En l’occurrence, le 132ème volume de la série se penche sur les as de la Jagdgeschwader (JG) 53 « Pik As » en 1940 à bord des Messerschmitt Bf 109 E (« Emil »). Le livre couvre la création de l’escadre (désignée initialement Jagdgeschwader (JG) 133) et ses premiers pas dans la Seconde Guerre mondiale face à la France. L’unité n’est en effet pas engagée en Pologne, mais reste stationnée à l’Ouest pour monter la garde au cas où les alliés de la Pologne (France et Grande-Bretagne) viendraient à entreprendre des actions offensives contre le III. Reich. Lire la suite…