39/45 Magazine n°321 (Editions Heimdal, avril 2014)

revue_3945magazine_321**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

Ce numéro de 39/45 Magazine revient sur un épisode connu du Front de l’Est, le sauvetage du sud du Front de l’Est après Stalingrad grâce au contre conçu par MANSTEIN autour de Kharkov en février / mars 1943. La première partie de cette étude revient sur la situation des deux belligérants après l’encerclement de la VI. Armee et les options qui s’ouvrent aux deux camps. C’est donc l’occasion de revenir sur la retraite menée avec brio des forces allemandes et sur les ambitions démesurées soviétiques qui surestiment leur potentiel et surtout l’effondrement de la Wehrmacht.

Sont également offerts aux lecteurs deux portraits de combattants français qui continuent la lutte après la défaite du printemps 1940. L’un se retrouve sur le « Georges Leygues » et participe ainsi aux débarquements de Normandie et de Provence. L’autre portrait s’attarde sur l’un des héros de l’escadrille Normandie-Niemen qui combat aux côtés des forces aériennes soviétiques (VVS).

Original, la seconde partie du dossier sur l’OSS en Birmanie apporte fait découvrir un théâtre d’opération peu connu de la Seconde Guerre mondiale et l’intérêt de ces opérations un peu particulières dans cette région particulière.

La rubrique archéologique quitte encore une fois la terre pour sonder les fonds sous-marins et s’attarder sur un sous-marin italien coulé dans l’estuaire de la Gironde par un submersible britannique en décembre 1940.

Quelques très beaux profils couleurs accompagnent l’iconographie. Les cartes sont par contre de pauvre qualité. De nombreuses reproductions couleurs d’objets d’époque accompagnent également les photos.

=> Sommaire détaillé

=> 39/45 Magazine n°321, Editions Heimdal, mars 2014, 6,90 € (prix à parution, France métropolitaine), 66pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque.

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités

Ligne de Front n°48 (Editions Caraktère, mars / avril 2014)

revue_ldf_048**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

Comme le souligne l’éditorial, certains diront « encore ! » en voyant l’épais dossier consacré à la Wehrmacht en 1945. C’est vrai que les Editions Caraktère ont par le passé publié plusieurs études sur les forces du III. Reich à la fin de la guerre et d’ailleurs toujours de très bonne façon. On peut seulement regretter que de telles études ne soient pas aussi réalisées sur d’autres belligérants de la Seconde Guerre mondiale ou d’autres conflits du XXème siècle (pourquoi pas un dossier sur l’armée américaine au Vietnam, l’Armée Rouge en Afghanistan, l’armée française en Indochine ou en Algérie ?).

Ce dossier analyse l’état de la Wehrmacht en huit points. Les deux premiers concernent le dilemme stratégique avec la question de savoir comment résister à l’Ouest et l’Est alors que les frontières du Reich sont désormais en ligne de mire des Alliés. Le troisième point revient sur le haut commandement. Mais sur les deux pages qui sont consacrées sur ce sujet où il y aurait tant à écrire et sur les conséquences opérationnelles d’une structure de commandement ineptes,  il n’y a qu’une colonne de texte d’une trentaine de lignes, autant dire rien du tout… Les autres points s’attardent plus sur l’état des forces armées, la mutation des unités d’infanterie et blindée, l’apparition d’une nébuleuse d’unités disparates, comment alimenter et former le réservoir d’hommes et de matériels avec des ressources tant humaines qu’industrielles laminées par des années de guerre et la puissance des forces alliées.

Le sujet est malheureusement trop vaste pour être correctement traité. L’exercice de synthèse était louable, mais le résultat un peu décevant…

Finalement, le salut vient du très bon article de Michel GOYA sur les Chindits et leurs opérations menées dans la profondeur de la jungle birmane qui inspireront notamment les Français quelques années plus tard lors des combats en Indochine.

Egalement intéressant, ce numéro présente la bataille de Suomussalmi lors de la Guerre d’Hiver de 1939 / 1940 entre l’URSS et la Finlande, ou comment David contraint Goliath à lâcher prise…

Les dernières pages du numéro ont un ton résolument contemporain avec l’interview d’un vétéran des commandos marine, « Marius », dont la revue publie quelques bonnes feuille de son autobiographie.

=> Sommaire détaillé

=> Ligne de Front n°48, Editions Caraktère, mars / avril 2014, 6,90 € (prix à parution, France métropolitaine), 84 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs

=> Rechercher un exemplaire à acheter sur eBay

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

39/45 Magazine n°320 (Editions Heimdal, mars 2013)

revue_3945magazine_320**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

L’intérêt de ce numéro repose tout d’abord sur deux gros articles. Le premier est la cinquième partie de l’étude sur les pérégrinations de la 11. Panzer-Division dans sa retraite du sud de la France vers les frontières du Reich tout en retardant le plus possible les troupes alliées afin de permettre aux maximum d’unités allemandes de refluer en plus ou moins bon ordre. Ici, il s’agit d’étudier en détail les évènements du 5 septembre 1944 autour de Besançon. L’iconographie, photos et profils couleurs, est superbe.

L’autre article important est une étude des fortifications de la Ligne « Staline » face à la frontière russo-finlandaise en Carélie. Si le sujet mériterait d’être détaillé davantage et si une bonne part du texte explique les évènements de la Guerre d’Hiver en 1939 et 1940 et sa continuation en 1941 lors de l’opération « Barbarossa », il n’en reste pas moins une approche originale des fortifications beaucoup moins connues que les traditionnels bunkers du « Mur de l’Atlantique », du « Westwall » ou encore de la « Ligne Maginot ».

Le reste du magazine est également de très bonne facture et explore intégralement des sujets très peu connus du grand public et même des passionnés pourtant gavés de littérature spécialisée. Ce numéro revient sur l’audacieux raid sur Granville en mars 1945 par les forces allemandes stationnées et encerclées sur les îles anglo-normandes.

Dans la continuité des précédents numéros, celui-ci continue d’aborder des personnages peu connus du III. Reich, en l’occurrence un parfait exemple de bureaucrate du régime nazi, qui va jouer un rôle essentiel dans la montée en puissance de la Waffen-SS et qui finira chef de l’Ersatzheer démontrant ainsi la mainmise du régime sur tous les organes à la fin du conflit.

Avec plaisir, les anciens retrouvent la signature d’Alain Henry de FRAHAN qui propose une étude sur les opérations de l’OSS en Birmanie. Passionnant…

Enfin, l’exploration d’une nouvelle épave, en l’occurrence celle du « La Tanche », est l’occasion d’aborder le rôle des chalutiers réquisitionnés par la Marine française au début du conflit.

=> Sommaire détaillé

=> 39/45 Magazine n°319, Editions Heimdal, mars 2014, 7,90 € (prix à parution, France métropolitaine), 82 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs, reproductions couleurs d’objets d’époque.

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !