Archive

Posts Tagged ‘Jagdpanzer 38(t) Hetzer’

2e Guerre Mondiale thématique n°46 (Mars & Clio, 2019)

25 août 2019 1 commentaire

2e Guerre Mondiale HS 046Un texte signé Pierre TIQUET est l’assurance de bénéficier de nombreux témoignages et récits de première main de la part de vétérans allemands comme le montrent ses contributions régulières aux Editions Heimdal (notamment avec 39/45 Magazine hors-série Batailles & Témoignages).

Cette fois-ci, il s’agit de passer en revue quelques Panzerjäger et Jagdpanzer, chasseurs de chars, allemands de la Seconde Guerre mondiale. L’angle choisi n’est pas une approche technique détaillée mais plutôt opérationnelle à l’aide d’exemples et de témoignages. Le premier article permet de donner un aperçu de l’expansion de ce concept dans les rangs de la Wehrmacht, partant d’improvisations basées sur des châssis capturés et se terminant par  des concepts plus aboutis et spécifiquement conçus pour cet emploi. En appui, les témoignages de deux vétérans de la SS-Panzergrenadier-Division Leibstandarte SS Adolf Hitler sur Marder I. Lire la suite…

Publicités

2e Guerre Mondiale n°78 (Mars & Clio, 2018)

8 juillet 2018 1 commentaire

Le sommaire de ce numéro de 2e Guerre Mondiale met à l’honneur l’engagement des blindés des différents belligérants de la Seconde Guerre mondiale dans les tous derniers mois de la guerre.

A l’Est, ce sont les combats de Courlande et de Berlin qui sont décrits. Les premiers mettent en avant le rôle de pompier du front su III. SS-Panzer-Korps qui participe aux quatre premières batailles pour défendre cet îlot allemand isolé en Lettonie avant d’être évacué par la mer. Ce transfert par la Baltique est d’ailleurs une prouesse car les unités sélectionnées conservent leur cohésion et peuvent rapidement reprendre le combat. La bataille de Berlin voit quant à elle l’engagement massif de blindés par l’Armée Rouge pour compenser son manque d’infanterie. C’est d’ailleurs le mérite de cette étude de souligner l’état des vainqueurs qui sortent quand même particulièrement usés de quatre années de guerre avec le III. Reich et des pertes abyssales qu’ils ont subi. Paradoxalement, la défense allemande s’appuient sur des fantassins qui n’ont à disposition que quelques armes individuelles, dont certaines très performantes au contraire des Soviétiques qui compensent leur manque d’hommes par du matériel (chars et artillerie) et des troupes spécialisée (génie). C’est dire combien les combats des derniers mois ont été douloureux aussi pour les Soviétiques et que les Allemands se sont défendus avec acharnement. A noter également un réflexion judicieuse sur la configuration de l’agglomération berlinoise fragmentée par une multitude de coupures humides.

A l’Ouest, ce numéro propose une très intéressante analyse comparative de trois opérations en Normandie : Cobra pour les Américains, Bluecoat pour les Britanniques et Lüttich pour les Allemands. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°78 (Caraktère, 2017)

Batailles et Blindes 078Comme le montrent les articles de la rubrique des actualités, les combats d’aujourd’hui font revivre ceux du passé. Que ce soit l’évolution des systèmes d’armes (compte tenu des technologie et de l’environnement militaire), les engagements ou les tout simplement les déploiements d’unités dans un but géopolitique ou stratégique, le lien est réel entre présent et passé. Les combats des djihadistes contre les Leopard 2A4 turcs rappellent les combats des fantassins allemands contre les mastodontes soviétiques avec des armes improvisées dans les ruines de Berlin en avril 1945. L’Histoire est un éternel recommencement et une inépuisable source de découvertes (ou de redécouvertes) comme le prouve habilement ce numéro Lire la suite…

In Focus 1 Jagdpanzer 38 (Panzerwrecks, 2016)

19 janvier 2017 Laisser un commentaire

panzerwrecks-2016-archer-lee-in-focus-1-jagdpanzer-38Produit dans les douze derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, le Jagdpanzer 38(t) « Hetzer » a été bien moins photographié que d’autres engins blindés allemands malgré ses 2836 exemplaires produits.

Le pari de cette monographie était donc audacieux avec un risque de ne montrer que des carcasses détruites prises par les vainqueurs. Il n’en est rien. Certes, le livre est largement pourvu de clichés montrant des épaves du Jagdpanzer 38(t) : certaines sont très belles, d’autres un peu moins voire redondantes entre elles. Cependant,  il recèle quelques belles prises de vue allemandes et même alliées. Dans tous les cas, les légendes sont assez détaillées et apportent d’utiles précisions sur la localisation, l’unité et des détails techniques visibles. Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°69 (Mars & Clio, 2017)

16 janvier 2017 2 commentaires

2gm-069Continuant son petit bonhomme de chemin au milieu de la presse spécialisée et des poids lourds du secteur, 2e Guerre Mondiale propose tous les deux mois un cocktail d’articles bien ficelés et synthétiques, généralistes mais offrant des pistes intéressantes d’approfondissement. En témoigne ce numéro agrémenté de quelques superbes profils couleurs tirés en pleines pages. Lire la suite…

Trucks & Tanks Magazine hors-série n°2 (Caraktère, 2009)

23 mars 2016 1 commentaire

Couverture_TnT_HS002

Ce deuxième volume de l’encyclopédie des engins et véhicules militaires de la Seconde Guerre mondiale se focalise sur ce qui fut une spécificité allemande au cours du conflit : l’utilisation extensive de châssis de chars, allemands ou de prise, pour monter un canon antichar sous casemate ou non. La subtile, mais néanmoins réelle, différence entre Panzerjäger et Jagdpanzer devient limpide. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°71 (Caraktère, 2016)

30 janvier 2016 2 commentaires

Batailles et Blindes 071

Ce numéro regorge de sujets inédits et fait partie des grands crus de ce magazine à posséder impérativement dans sa bibliothèque. La couverture accrocheuse sur l’agonie de la Panzerwaffe à l’Est en 1945 ne suffit pas à résumer ce numéro !

Si la Belgique joue un rôle majeur dans l’avant mai 1940 et au cours des journées cruciales qui voient le III. Reich abattre d’un coup la Hollande, la Belgique elle-même, le Luxembourg et la France (voir La déroute française de 1940, la faute aux Belges ?), ses combats sont finalement très peu étudiés. C’est finalement tout l’intérêt de l’article consacré aux Renault ACG1 du Corps de Cavalerie belge qui représentent les seuls vrais blindés de l’Armée belge. Leur emploi est inappropié. Ils sont dispersés, disposés en support de l’infanterie. Bref, les huit exemplaires dont le lecteur suit le parcours un par un, ne s’illustrent pas particulièrement. Ils reprendront ensuite tous du service comme « Beute Panzer » sous la dénomination Panzer 738(f). Lire la suite…

Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,