Publicités

Archive

Posts Tagged ‘4th US Armored Division’

Normandie 1944 Magazine n°24 (Heimdal, 2017)

Normandie 1944 024Dans ce numéro de Normandie 1944 Magazine, Frédéric DEPRUN poursuit son étude des convois allemands en pleine retraite après la percée réalisée par les Américains avec l’opération Cobra. Ce septième volet est consacré à la destruction de la colonne sanitaire à Avranches en provenance de la route de Granville le 30 juillet 1944 avec des éléments des 77. Infanterie-Division et 265. Infanterie-Division par la 4th US Armored Division. C’est l’occasion de comprendre la panique qui s’empare des rangs allemands avec l’offensive américaine et surtout de rentrer dans le quotidien des unités d’infanterie allemandes dont l’histoire est bien connue que celle des grandes unités blindées de la Heer ou de la Waffen-SS. Est également décrite la passation de pouvoir au sein du 84. Armee-Korps avec une description assez peu flatteuse de Dietrich von CHOLTITZ appelé par Adolf HITLER pour prendre le commandement du Groß-Paris. Lire la suite…

Publicités

Batailles & Blindés n°79 (Caraktère, 2017)

Batailles et Blindes 079Très teinté Seconde Guerre mondiale, ce numéro de Batailles & Blindés montre néanmoins le chemin parcouru en un siècle par les chars de combat.

Le premier engagement des chars français Schneider CA en avril 1917 n’est pas glorieux comme le rappelle un article centré sur les opérations (très complémentaire de celui paru dans GBM n°120 plutôt focalisé sur les carences techniques du Schneider CA). Lire la suite…

Panzergrenadier versus US Armored Infantryman (Osprey, 2017)

2 février 2017 1 commentaire

osprey-2017-zaloga-steven-panzergrenadier-vs-us-armored-infantrymanLa série « Combat » chez Osprey étudie des affrontements de deux belligérants qui ont opposé des troupes similaires. Le 22ème volume analyse ainsi l’opposition de l’infanterie mécanisée allemande et américaine dans la dernière année de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Dans ses propos introductifs, le livre revient sur l’évolution du concept dans l’arme blindée allemande avec l’intégration de plus en plus poussée de l’infanterie avec les blindés dans des groupes de combat mixtes. C’est ainsi que les unités qui accompagnent les blindées voient leur appellation évoluer au cours du conflit pour passer de « Schützen » à « Infanterie » et enfin à Panzergrenadier. Cependant, le degré de mécanisation réelle restera très limité compte tenu de l’incapacité de l’industrie allemande à produire le nombre suffisant de transports de troupes motorisés. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°77 (Caraktère, 2017)

29 janvier 2017 1 commentaire

batailles-et-blindes-077Au 77ème numéro, Batailles & Blindés continue toujours d’être véritablement une revue de référence sur la Seconde Guerre mondiale qui remplit encore une fois la quasi intégralité des pages à l’exception des quelques pages réservées à l’actualité des blindés dominée par le programme de Mobile Protected Firepower Vehicle de l’US Army et la modernisation de l’armée russe.

La partie historique du numéro s’ouvre par une étude consacrée à la bataille de Suomussalmi au cours de la Guerre d’Hiver entre l’URSS et la Finlande en 1939/1940. Après avoir planté le décor en présentant le contexte et les caractéristiques de chacun des belligérants, l’article présentent les opérations qui aboutissent à un clair coup d’arrêt de l’offensive soviétique malgré sa supériorité numérique et matérielle. Une cruelle démonstration qu’être le plus fort ne suffit pas et qu’être le plus faible ne signifie pas obligatoirement perdre à condition d’adopter la bonne tactique. L’iconographie est frappante. Elle montre des hommes bien préparés pour l’hiver au milieu d’un paysage envahi par la neige. Comme quoi, avec un peu d’anticipation, l’Armée Rouge n’est pas invincible dans les conditions hivernales à condition de s’être correctement préparé… Ce qu’oubliera de prévoir la Wehrmacht quand elle s’apprêtera à envahir l’URSS. Lire la suite…

Militaria hors-série n°100 (Histoire & Collections, 2016)

2 novembre 2016 Laisser un commentaire

militaria-hs-100Basée sur cinq chapitres, ce numéro présente les combats de la 101st US Airborne Division « Screaming Eagles » à Bastogne durant la contre-offensive allemande dans les Ardennes fin 1944.

Le sujet semble intéressant. En effet, au-delà du siège héroïque des parachutistes américains face à des Allemands néanmoins à bout de souffle à cette période du conflit, la question de comprendre pourquoi ce nœud routier prend une telle importance au cours de la bataille est pertinente. Lire la suite…

First US Army (Heimdal, 2004)

14 février 2016 1 commentaire

Heimdal 2004 BERNAGE Georges First US Army

Les deux atouts de cet album sont l’iconographie particulièrement fournie et le résumé chronologique des principaux événements.

Mais, ce sont bien les seuls ! Certes la qualité est au rendez-vous, mais l’amateur éclairé restera sur sa faim, les pages de texte étant réduites à deux ou trois par chapitre… Ne cherchez pas une analyse, une mise en valeur des événements, une avancée dans la recherche historique… Lire la suite…

Catégories :Livres, Recension, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Batailles hors-série n°1 (Ysec, 2014)

25 janvier 2016 Laisser un commentaire

Batailles HS 001

Indispensable ! Ce premier numéro hors-série de l’époque Ysec apporte du neuf sur la bataille de Normandie et sur l’armée américaine. Loin de retracer les combats qui marquent l’itinéraire de l’armée américaines de ses têtes de pont à la percée d’Avranches, il s’attarde sur quelques points caractéristiques de l’US Army dont certains sont des atouts indéniables, sans pour autant occulter la face sombre des GI’s à propos des vols, viols et meurtres commis par certains de ses membres en Normandie.

Après ces thèmes (voir le sommaire ci-après), une petite vingtaine de pages balayent la liste des unités engagées en Normandie (armées, corps d’armées et divisions) en précisant les unités qui leurs sont attachées, les commandants et à un bref historique qui s’arrête à la Normandie. Petit regret, comme souvent, il y a peu d’éléments statistiques sur les effectifs, les dotations, les pertes ou les résultats des combats. Preuve qu’il existe encore de nombreuses pistes à explorer pour les chercheurs ! Lire la suite…