Militaria n°420 (Histoire & Collections, 2020)

Avec un sommaire intégralement Première Guerre mondiale et Seconde Guerre mondiale, ce numéro de Militaria Magazine continue d’explorer une multitude de détails peu connus voire inconnus de l’Histoire de ces deux conflits au travers les objets. Ces dernières permettent à la fois de comprendre le quotidien des soldats engagés, les événements mais aussi d’en apprendre beaucoup plus sur la « grande Histoire » à travers ce regard.

Publicités
Lire la suite « Militaria n°420 (Histoire & Collections, 2020) »

Militaria n°419 (Histoire & Collections, 2020)

Dans le lignée de la parution du guide sur les soldats français engagés en Algérie de 1954 à 1962, ce numéro du magazine Militaria propose onze très belles pages consacrées au 3ème Régiment de Parachutistes Coloniaux (RPC) en Algérie. Au menu, historique et principales opérations menées (Mechta Besbessa, Alger, opération Agounenda, Miliana, etc.), mais surtout des reconstitutions très dynamiques permettant de visualiser immédiatement silhouettes et attitudes de l’époque. Un vrai complément au livre précédemment cité. Et dire que le reste du numéro regorge de sujets plus originaux les uns que les autres…

Publicités
Lire la suite « Militaria n°419 (Histoire & Collections, 2020) »

Militaria n°417/418 (Histoire & Collections, 2020)

Voilà un numéro avec un petit air de GBM ! En effet, pour commémorer les quatre-vingts ans des combats de mai et juin 1940, Militaria propose un numéro spécial avec une douzaine d’articles sur le sujet. Nec plus ultra, les clichés et les objets d’époque sont essentiellement d’origine française en plus bien évidemment des habituelles reconstitutions qui sont la marque de fabrique du magazine. Sans compter une pincée d’archéologie dans les dunes du Nord…

Publicités
Lire la suite « Militaria n°417/418 (Histoire & Collections, 2020) »

Militaria n°416 (Histoire & Collections, 2020)

Passionnant et superbe que l’article sur les hommes de la maintenance de Panzer qu’annonce la couverture ! Le contenu du texte très intéressant se complète de reconstitutions de tenues particulièrement originales et frappantes. Des pièces très rarement présentes dans la littérature. Le livre Der Strabokran ou l’article sur les Mécanos de l’extrême paru dans Trucks & Tanks Magazine n°36 se concentrent sur les matériels et les opérations techniques proprement dites, peu sur les hommes et leurs tenues de travail. A posséder impérativement pour tous ceux qui s’intéressent aux aspects un peu technique et à la Panzerwaffe.

Lire la suite « Militaria n°416 (Histoire & Collections, 2020) »

2e Guerre Mondiale n°42 (Astrolabe, 2011)

Vaste question que celle-ci : la France pouvait-elle gagner en 1940 ? En effet, contrairement aux idées reçues, les soldats français se sont battus, bien battus même. Les matériels n’ont pas à rougir devant ceux de l’adversaire. Rien n’est toujours parfait, mais en face aussi il y a des faiblesses. La manœuvre Dyle-Breda se justifie, mais l’armée française pensée, conçue et entraînée pour la défensive ne prend-elle pas un trop risque à s’exposer ainsi ? Le sens du sacrifice est évident mais trop d’attaques ou de contre-attaques échouent ou ne sont pas décisives. L’incapacité à réduire les têtes de pont allemandes sur la Somme fragilise la Ligne Weygand alros que les effectifs sont déjà tendus. A son habitude, Dominique LORMIER défend avec acharnement l’armée française et croit en la poursuite des combats en Afrique du Nord. Faut-il encore être en capacité de l’organiser. Chacun se fera son idée. Ce qui est clair, c’est que la possibilité de renverser sérieusement le cours des événements se situe au cours des dix premiers jours qui suivent le déclenchement de Fall Gelb une fois passées les opportunités des toutes premières heures…

Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°42 (Astrolabe, 2011) »

Militaria n°415 (Histoire & Collections, 2020)

Militaria démontre une nouvelle fois avec ce numéro qu’il est un des rares magazinez à aborder véritablement un siècle d’histoire militaire à travers objets et uniformes. Autour des sujets propres à la Seconde Guerre mondiale, en témoignent les articles sur le corps forestier canadien en France de 1916 à 1919, les souvenirs de l’Entre-Deux-Guerres d’un artilleur du 84ème RALT, photos et publications d’après-1945 trouvées dans des brocantes ou encore la suite de la sage sur la Croix de la Valeur militaire qui se focalise ici sur la Guerre d’Algérie.

Lire la suite « Militaria n°415 (Histoire & Collections, 2020) »

Militaria n°413 (Histoire & Collections, 2020)

Militaria 413Sortant largement des sentiers battus, ce numéro de Militaria comble largement les amateurs de l’armée française et de la bataille des Ardennes. Lire la suite « Militaria n°413 (Histoire & Collections, 2020) »

Militaria n°409 (Histoire & Collections, 2019)

Militaria 409Une splendide reconstitution des Chasseurs ardennais est à la une de ce numéro de Militaria. C’est l’occasion de revenir sur ces troupes particulières qui jouent les premiers rôles des les premières heures de l’invasion allemande en mai 1940. Les Chasseurs ardennais symbolisent à la fois l’esprit de résistance belge face au nombre, mais aussi les occasions manquées, puisque le choix stratégique de choisir de retarder l’ennemi plutôt que de lui résister dans les Ardennes se révèle néfaste (voir La déroute française de 1940, la faute aux Belges ? ou 10-11 mai 1940, une défaite annoncée). Les Allemands menant une série d’opérations spéciales particulièrement réussies (opération NiWi ou L’attaque silencieuse par exemple) pour faciliter la traversée des Ardennes et la Meuse, les Chasseurs ardennais se retrouvent vite bousculés et trop peu nombreux. Pourtant, là où ils résistent (ou ne reçoivent pas les ordres de repli), les retards s’accumulent pour les Allemands. L’article évoque les combats pour Chabrehez entre le 3ème Régiment de Chasseurs ardennais et la 7. Panzer-Division. Lire la suite « Militaria n°409 (Histoire & Collections, 2019) »

Militaria n°404 (Histoire & Collections, 2019)

Militaria 404Ce numéro qui se veut « équilibré » selon la formule de son éditorial réussit en effet à proposer quelques sujets originaux et à couvrir trois grandes périodes de l’histoire militaire contemporaine.

La Première Guerre mondiale est abordée par le biais du Marine-Korps Flandern. Au-delà des très belles reproductions d’objets d’époque en couleurs et des photos d’archives, l’article est consacré aux hommes des 1. et 2. Marine-Division issus des surplus de troupes de la marine impériale allemande et transformés progressivement en fantassins. La description de l’évolution des tenues est très intéressante et montre de fait l’assimilation de ces unités à l’armée de terre. Dans la rubrique « Trésor de chine », quelques clichés et documents d’un vétéran français du 106ème Régiment d’Artillerie Lourde. Lire la suite « Militaria n°404 (Histoire & Collections, 2019) »

2e Guerre Mondiale n°75 (Mars & Clio, 2018)

2GM 075Ce numéro de 2e Guerre mondiale de Mars & Clio Editions s’articule autour de quatre articles majeurs. Le premier est tout simplement extraordinaire.

En effet, la percée des Ardennes en mai 1940 est souvent relatée dans le détail, mais principalement du côté allemand. Ce n’est pas le cas ici, puisque Pascal KREGER (compagnon d’écriture de Jean-Yves MARY dans la rédaction des fabuleux séries d’ouvrages consacrés à mai et juin 1940 – Le corridor des Panzer volume 1, Le Corridor des Panzer volume 2, Le carrousel des Panzer volume 1, Le Carrousel des Panzer volume 2, Mémorial de la bataille de France volume 1, Mémorial de la bataille de France volume 2) présente les faits côté belge et Chasseurs ardennais. Au cours des premières heures de l’offensive allemande, les deux camps se livrent à une course contre la montre. D’un côté pour avancer le plus vite possible avec une série d’opérations spéciales destinées à ouvrir la route des unités blindées, de l’autre avec des combats retardateurs pour avoir le temps de préparer la ligne de résistance principale. Les combats menés par les Chasseurs ardennais montrent qu’il est possible de résister et de ralentir l’avance allemande à partir du moment où les unités s’accrochent au terrain ou qu’elles ne reçoivent tout simplement pas l’ordre de décrocher… Le courage de ces hommes est mal employé compte tenu d’une appréciation erronée des grands états-majors alliés, notamment français, et une stratégie belge déconnectée des intérêts de l’alliance formée avec la France (cf. Jean-Claude DELHEZ, La déroute française de 1940, la faute aux Belges ?). Les photos attachées à l’article méritent également le détour… Lire la suite « 2e Guerre Mondiale n°75 (Mars & Clio, 2018) »