Publicités

Archive

Posts Tagged ‘III. Reich’

The German Secret Field Police in Greece, 1941-1944 (McFarland, 2018)

(English abstract below)

S’il en était encore besoin, voici une nouvelle preuve qu’il reste encore beaucoup à explorer sur la Seconde Guerre mondiale ! Le titre de ce livre pourtant explicite  est pourtant réducteur… Le contenu contient bien plus encore que la simple description des opérations de police en Grèce durant l’Occupation allemande entre 1941 et 1944.

Tout d’abord, l’auteur prend soin de rappeler le contexte et fait comprendre pourquoi des milliers d’Allemands sont devenus des criminels, et au-delà, pourquoi le nazisme a emmené une nation au désastre, à la folie meurtrière et finalement au déshonneur. Ne pas juger avec nos yeux contemporains permet de fournir une explication logique, implacable, à ce mouvement qui paraît folie. Pourtant, comprendre les ressorts de ces enchaînements qui possèdent leur propre logique, donne aussi un avertissement clair que l’actualité nous rappelle au quotidien : cette situation peut se reproduire et se reproduit d’ailleurs régulièrement, même si à des échelles moindres.

L’une des caractéristiques du III. Reich est le foisonnement des organisations paramilitaires, des services de sécurité et des officines diverses. C’est d’ailleurs l’une des marques de fabrique du régime pour à la fois embrigader et cadenasser tout un peuple et s’assurer qu’il existe suffisamment de concurrence interne pour neutraliser toute ambition ou contestation.

Parmi les services de sécurité, la Geheime Feldpolizei, est en effet peu connue du grand public et ne doit pas être confondue avec la Geheime Staatspolizei (Gestapo). Lire la suite…

Publicités

Tank & Military Vehicles n°23 (mai/juin 2015)

revue_tmv_023Sommaire :

– News

– Pascal DANJOU, Le char FT (3ème partie), le char de Renault s’exporte, in Tank & Military Vehicles n°23, Histoire & Collections, 2015

– Raymond GIULIANI, Sherman dans le Pacifique, un océan pour champ de bataille, in Tank & Military Vehicles n°23, Histoire & Collections, 2015

– Pierre GRASSER, Du T-60Z au ZSU-37, vers une DCA automotrice, in Tank & Military Vehicles n°23, Histoire & Collections, 2015

– Alain AUBRAT, Les Kübelwagen de la Wehrmacht (11ème partie), le Mercedes 260 Stuttgart, in Tank & Military Vehicles n°23, Histoire & Collections, 2015

– Didier GRIFFOULIERE, Allumeur blindé 24V, in Tank & Military Vehicles n°23, Histoire & Collections, 2015

– Nouveautés miniatures

– Frédéric GARNIER, Schifflersgrund Museum, in Tank & Military Vehicles n°23, Histoire & Collections, 2015

– Alain VERWICHT, La I./Panzer-Regiment 35 à Kowel, 29 mars – 5 avril 1944, in Tank & Military Vehicles n°23, Histoire & Collections, 2015

– Alain AUBRAT, Studebaker US6, l’autre camion 2,5 tonnes, in Tank & Military Vehicles n°23, Histoire & Collections, 2015

– Petites annonces


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Ligne de Front n°48 (Editions Caraktère, mars / avril 2014)

2 mars 2014 1 commentaire

revue_ldf_048**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

Comme le souligne l’éditorial, certains diront « encore ! » en voyant l’épais dossier consacré à la Wehrmacht en 1945. C’est vrai que les Editions Caraktère ont par le passé publié plusieurs études sur les forces du III. Reich à la fin de la guerre et d’ailleurs toujours de très bonne façon. On peut seulement regretter que de telles études ne soient pas aussi réalisées sur d’autres belligérants de la Seconde Guerre mondiale ou d’autres conflits du XXème siècle (pourquoi pas un dossier sur l’armée américaine au Vietnam, l’Armée Rouge en Afghanistan, l’armée française en Indochine ou en Algérie ?).

Ce dossier analyse l’état de la Wehrmacht en huit points. Les deux premiers concernent le dilemme stratégique avec la question de savoir comment résister à l’Ouest et l’Est alors que les frontières du Reich sont désormais en ligne de mire des Alliés. Le troisième point revient sur le haut commandement. Mais sur les deux pages qui sont consacrées sur ce sujet où il y aurait tant à écrire et sur les conséquences opérationnelles d’une structure de commandement ineptes,  il n’y a qu’une colonne de texte d’une trentaine de lignes, autant dire rien du tout… Les autres points s’attardent plus sur l’état des forces armées, la mutation des unités d’infanterie et blindée, l’apparition d’une nébuleuse d’unités disparates, comment alimenter et former le réservoir d’hommes et de matériels avec des ressources tant humaines qu’industrielles laminées par des années de guerre et la puissance des forces alliées.

Le sujet est malheureusement trop vaste pour être correctement traité. L’exercice de synthèse était louable, mais le résultat un peu décevant…

Finalement, le salut vient du très bon article de Michel GOYA sur les Chindits et leurs opérations menées dans la profondeur de la jungle birmane qui inspireront notamment les Français quelques années plus tard lors des combats en Indochine.

Egalement intéressant, ce numéro présente la bataille de Suomussalmi lors de la Guerre d’Hiver de 1939 / 1940 entre l’URSS et la Finlande, ou comment David contraint Goliath à lâcher prise…

Les dernières pages du numéro ont un ton résolument contemporain avec l’interview d’un vétéran des commandos marine, « Marius », dont la revue publie quelques bonnes feuille de son autobiographie.

=> Sommaire détaillé

=> Ligne de Front n°48, Editions Caraktère, mars / avril 2014, 6,90 € (prix à parution, France métropolitaine), 84 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs

=> Rechercher un exemplaire à acheter sur eBay

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Ligne de Front Hors Série n°17 (Editions Caraktère, décembre 2012)

14 décembre 2012 1 commentaire

ldfhs017C’est une très bonne idée qu’à eu la rédaction de Ligne de Front des Editions Caraktère de réunir dans le numéro hors série 17 une bible de tous les contingents de volontaires pour combattre sous l’uniforme allemand durant la Seconde Guerre mondiale.

Ce n’est pas le moindre des paradoxes de voir près de deux millions d’hommes de toutes origines rejoindre la bannière du III. Reich et de voir aussi ce régime accepter une telle proportion de « non aryens » en ses rangs. Mais de part et d’autre, au-delà de l’idéologie, nécessité fait loi.

A la fin du conflit, c’est une véritable mosaïque qui participe à un combat perdu.

Ce numéro propose une courte rubrique par nationalité contributrice à cette « internationale nationale-socialiste ». La liste est d’ailleurs symbolique de la diversité : Albanais, Arabes, Arméniens, Britanniques (!), Bulgares, Cosaques, Croates, Danois, Espagnols, Estoniens, Finlandais, Flamands, Français, Géorgiens, Grecs, Hongrois, Indiens, Italiens, Kalmouks, Lettons, Lituaniens, Néerlandais, Norvégiens, Roumains, Russes, Serbes, Tatars, Turcs, Ukrainiens, Wallons…

Ce numéro nous rappelle que la Seconde Guerre mondiale est un conflit particulier et à bien des égards étonnants par certains de ses aspects. L’ouverture du « Front de l’Est » est un tournant qui entraine de très nombreuses conséquences et pas uniquement militaires.

Les notices sont accompagnées de photos essentiellement issues des archives officielles. Certaines d’entre elles appartiennent néanmoins à des collections privées.

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

Complétez votre collection de Ligne de Front !