Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Pacifique 1941/1945’

AceS n°10 (Heimdal, 2019)

Quatre as sont au sommaire de ce numéro d’AceS qui voit aussi la pagination augmenter de seize vraies pages… De quoi en profiter un peu plus !

Le premier est l’Allemand Walter OESAU avec des détails très intéressants sur son passage en Espagne avec la Legion Condor. Les photos qui illustrent l’article méritent également le détour, notamment celles issues des archives privées. Le second est le Français Jean DEMOZAY avec la deuxième partie de l’étude qui lui est consacrée (voir AceS n°9). La période couverte va de janvier 1942 à sa mort dans un accident d’avion le 19 décembre 1945 et permet de rentrer dans le détail de la reconstruction des forces aériennes françaises dans laquelle il joue un rôle prépondérant. Lire la suite…

Publicités

Batailles n°84 (Ysec, 2018)

Si le positionnement du magazine Batailles est parfois un peu difficile à suivre, il contient très régulièrement quelques articles qui sortent de l’ordinaire. C’est le cas avec ce numéro.

L’armée française est bien traitée avec plusieurs études la concernant. La première est la suite du numéro 83 sur les hydravions de l’aviation embarquée en 1939 et 1940 avec cette fois-ci un zoom sur le Loire 130 qui équipe les cuirassés Dunkerque, Strasbourg, Lorraine et Richelieu, la 1ère Division de Croiseurs (Algérie, Dupleix et Foch), la 2ème Division de Croiseurs (Colbert, Duquesne et Tourville), la 3ème Division de Croiseurs (La Marseillaise, Jean de Vienne et La Galissonnière), la 4ème Division de Croiseurs (Georges Leygues, La Gloire et Montcalm), les croiseurs Tourville, Suffren, Lamotte-Piquet, Primauguet, Dugay-Trouin et Jeanne d’Arc. C’est aussi l’occasion de découvrir le groupement HS7, les Gourdou-Leseurre des avisos Bougainville, Dumont d’Urville, Savorgnan de Brazza, Rigault de Genouilly et D’Iberville ainsi que le Besson MB 411 du sous-marin Surcouf. Seul, regret, l’article est trop court et trop énumératif, le sujet mérite davantage de développement. Les photos sont en tout cas rares et pour certaines très originales compte tenu du cadre d’emploi. Lire la suite…

LOS ! n°42 (Caraktère, 2019)

2 janvier 2019 1 commentaire

Certaines illustrations apportent parfois une réelle valeur ajoutée et permettent de se replonger dans l’époque ou de mieux visualiser la configuration de certains lieux. C’est le cas en particulier des illustrations en 3D qui accompagnent régulièrement les articles de LOS ! Ce numéro y fait appel, non pour redonner une certaine vie à un navire, mais ici à des structures destinées à les héberger en toute sécurité. En l’occurrence, il s’agit des bases de sous-marins allemands durant la Seconde Guerre mondiale à Brest et à Lorient. La structure, les défenses antiaériennes, les écluses, les transbordeurs sont ainsi représentés. Un très bon complément aux publications plus spécialisées (et indispensables) que sont l’album Kriegsmarine ou le livre Les bases de sous-marins et de vedettes du Mur de l’Atlantique qui ne bénéficient pas de ce type d’iconographie. Une suite logique du dossier sur la bataille de l’Atlantique paru dans le numéro 40. Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°81 (Mars & Clio, 2019)

31 décembre 2018 1 commentaire

Beaucoup de fantasmes et quelques pépites ! C’est ce qui pourrait caractériser ce numéro de 2e Guerre Mondiale.

Le dossier principal est consacré aux armes miracles du III. Reich mises en avant par la propagande pour faire espérer un hypothétique renversement de tendance à la fin de conflit. Premier constat, ces armes nouvelles ne concernent pas uniquement les V1 et les V2 ou les avions à réaction. La marine bénéficie également des avancées technologiques et les premiers missiles font leur apparition. Certes, trop peu, trop tard… Mais l’armée allemande de la fin de la Seconde Guerre mondiale possède clairement une avance sur ses adversaires, parfois gaspillée au profit de quelques projets délirants alors que la rationalisation et la concentration des moyens étaient particulièrement indispensables face aux géants industriels et économiques qu’étaient les Etats-Unis et l’URSS. Les armes de l’après-guerre sont clairement l’héritage technologique du III. Reich, ce qui permet à de nombreux scientifiques de se recycler auprès de l’un ou l’autre des vainqueurs malgré leur engagement passé. Sans oublier que la bombe nucléaire n’est pas maîtrisée, et de loin. La synthèse est encore une fois bonne et ne se perd pas dans les détails techniques. Lire la suite…

LOS ! hors-série n°19 (Caraktère, 2018)

27 novembre 2018 1 commentaire

Dans la série des grandes Marines de la Seconde Guerre mondiale, ce numéro hors-série de LOS ! s’attarde très judicieusement sur la marine impériale japonaise, acteur clef de la guerre du Pacifique.

En un peu plus d’une centaine de pages, une brillante analyse et synthèse est proposée. Accompagnée d’une iconographie de grande qualité, notamment au travers de ses nombreux profils couleurs 3D (Kongō, Fusō, Akagi, Yamato, Shōkaku, Takao, I-400), c’est assurément un document de référence sur le sujet.

La présentation des origines de la stratégie maritime japonaise rappelle que Pearl Harbor n’est pas un coup de tête, mais le fruit d’une longue maturation d’une trentaine d’années dans laquelle tous les acteurs portent une part de responsabilité, Etats-Unis compris. Au même titre que les puissances victorieuses de 1918 portent aussi une part de responsabilité sur la Seconde Guerre mondiale en Europe dans la façon dont elles concluent la Première Guerre mondiale.  Lire la suite…

AceS hors-série n°1 (Heimdal, 2018)

24 novembre 2018 1 commentaire

Les amateurs et nostalgiques de la série « Les Têtes brûlées » vont apprécier ce premier numéro hors-série du magazine Aces. Entièrement dédié au Chance Vought F4U Corsair. Première partie d’une étude sur cet avion mythique de la guerre du Pacifique au cours de la Seconde Guerre mondiale, il combine à la fois un texte simple et relativement succinct avec une profusion de photos (parfois en pleine page et en couleurs) et de profils couleurs. Au-delà de la légende véhiculée par la série télévisée, le découvre des facettes peu ou pas connues : version nocturne ou à long rayon d’action.

Du projet initial aux différentes versions, c’est donc l’aperçu d’une brillante carrière opérationnelle qui est ainsi offerte avec un zoom très intéressant sur les appareils utilisés par les Britanniques.

Pour être complet et parfait, ce numéro aurait mérité quelques données statistiques (unités engagées, pertes, victoires), plans et synthèses techniques.

La seconde partie sera consacrée à sa carrière post-1945, notamment au sein de l’armée française en Indochine. Lire la suite…

Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

17 octobre 2018 2 commentaires

Deux très beaux projets contemporains ouvrent ce numéro de Ligne de Front qui met en avant le travail de passionnés pour faire vivre l’Histoire et le souvenir. En redonnant vie à quelques reliques de la Seconde Guerre mondiale à l’image de ces Canadiens qui restaurent le Flakpanzer IV Wirbelwind du Base Borden Military Museum ou qui reconstituent les ambiance d’époque tels ces figurants à Belfort. De quoi commencer avec envie ce numéro particulièrement éclectique.

Stephan CAZENAVE (cf. Hitlerjugend volume 1.1 et volume 2) partage quelques uns des témoignages accumulés au fils des ans quand les vétérans étaient encore en vie et disponibles. Il s’agit ici des premiers pas de jeunes enrôlés dans ce qui va devenir la 12. SS-Panzer-Division. Ces récits donnent aussi de la consistance aux conditions de l’époque et permettent de comprendre ce qui se passait, loin de la réécriture de l’Histoire avec des yeux contemporains. Les méthodes de recrutement sont quelque peu incisives et les motivations très variées. A chacun de se faire son propre avis.

S’en suit un article très intéressant sur la protection d’Adolf HITLER avant et après son accession au pouvoir. La Leibstandarte SS n’en est que la partie émergée. Le schéma qui explique la filiation des unités impliquées aide d’ailleurs bien à la compréhension. Paradoxalement, plusieurs failles existent dans la sécurité et l’article liste les principales tentatives d’assassinat venant de l’intérieur et de l’extérieur. Aidé aussi par la chance, il échappera à toutes les conspirations, et seules la défaite militaire concrétisée par la chute de Berlin entraîne sa fin. Berlin justement où ce numéro se penche aussi plus particulièrement sur les combats pour le Reichstag qui ne sont pas les plus connus, exception faite de la célèbre photo de propagande soviétique montrant un soldat hissant acrobatiquement le drapeau de l’URSS sur le toit. Lire la suite…