Le Fana de l’Aviation n°607 (Larivière, 2020)

A côté du relativement connu Dornier Do 335, étonnant avec son double moteur avant et arrière grandiosement représenté sur l’illustration de couverture, ce numéro du Fana de l’Aviation contient son habituel lot de sujets originaux et destinés à combler la passion das amoureux de l’aviation à piston ou à réaction. Des sujets qui, au-delà de leur intérêt propre, n’en sont pas moins des leçons toujours d’actualité.

Publicités

C’est bien entendu le cas du Do 335 qui est l’archétype d’une débauche de temps et d’argent. Même si les formes et la conception ne peuvent qu’attirer le regard, il n’en reste pas moins que le choix manque de rationalité alors qu’en parallèle se développe l’aviation à réaction. Innovation finalement plus prometteuse. Un petit encart revient sur les essais menés par les Français avec l’appareil après la guerre. solide article sur le sujet. Les photos sont bien choisies et il faut apprécier un profil couleurs aux couleurs américaines !

Symbole d’une stratégie destinée à atteindre indirectement des objectifs militaires mais inefficace voire contre-productive, les opérations américaines de déforestation chimique à l’aide de défoliants font l’objet d’un article passionnant décrivant les moyens mis en oeuvre, les doctrines d’emploi, les conditions d’utilisation de l’agent chimique mais aussi les conséquences politiques et écologiques. C’est là aussi un exemple de débauche de moyens pour peu de résultats et des effets contre-productifs. Quand la « façon » de faire la guerre prend une place aussi importante que le résultat des opérations…

Les temps plus héroïques des débuts de l’aviation ne sont pas oubliés. La suite de la série décrivant les les quarante jours de compétition du premier grand concours militaire d’aviation en 1923 est toujours aussi passionnante. Si l’impulsion est bonne, elle est incomplète et le texte rend bien cette impression de stratégie militaro-industrielle inachevée ou parcellaire. Avec des effets qui se feront sentir quelques années plus tard. A méditer.

Très original également l’article sur les effets de la grippe dite « espagnole » sur l’aviation française. Un aspect que l’actualité sanitaire remet au premier plan… Et une facette des derniers mois de la Première Guerre mondiale dont les impacts militaires sont bien occultés.

Sans oublier, l’épique épopée dans les Andes de Henri GUILLAUMET et plus globalement sa vie d’aviateur jusqu’à sa tragique disparition, malheureuse victime collatérale du conflit en Méditerranée avec ses passagers.

Sommaire :

  • Actualités
  • Peter CRONAUER, Le Dornier 335, un chasseur moderne ou dépassé ?, in Le Fana de l’aviation607 (Larivière, 2020) : article de quinze pages sur le Dornier Do 335 mettant en avant ses innovations technologiques outre son double moteur (siège éjectable, hydraulique), ses essais, un développement tardif et chaotique dans la deuxième partie de la Seconde Guerre mondiale, des gains en termes de performances insuffisants par rapport aux derniers nés de l’aéronautique, essais après-guerre par les Alliés – Photos, profils couleurs.
  • Laurent ALBARET, Disparu le 13 juin 1930, Guillaumet, le miraculé des Andes, in Le Fana de l’aviation607 (Larivière, 2020)
  • Xavier MEAT, Le Klemm de monsieur Klemm, in Le Fana de l’aviation607 (Larivière, 2020)
  • Maxime GARCIA, Phantom II japonais, les derniers samouraïs de Gifu, in Le Fana de l’aviation607 (Larivière, 2020)
  • David MECHIN, En pleine guerre en 1918, la grippe espagnole frappe l’aviation française, in Le Fana de l’aviation607 (Larivière, 2020)
  • Frédéric MARSALY, Ranch Hand, la guerre chimique de l’USAF au Viêtnam de 1962 à 1971, la folie des défoliants, in Le Fana de l’aviation607 (Larivière, 2020)
  • Bernard BOMBEAU, Aux lendemains de la Grande Guerre, le premier concours militaire d’avions-écoles (3ème partie), in Le Fana de l’aviation607 (Larivière, 2020)
  • Alexis ROCHER, 12 juin 1980, livraison du dernier Concorde, la fin d’une illusion, in Le Fana de l’aviation607 (Larivière, 2020)
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.