Batailles n°72 (Ysec, 2015)

Abbeville, ou près de deux semaines de contre-attaques françaises et britanniques entre les premières escarmouches et la dernière offensive menée par la 2ème Division Cuirassée (DCR). L’Histoire est cruelle, elle ne retient que peu de chose de l’action des divisions blindées françaises en mai et juin 1940 alors qu’elle magnifie celles de l’adversaire. Pourtant, Divisions Légères Mécaniques (DLM) et Divisions Cuirassées (DCR) sont sans cesse sur la brèche. A peine les pertes comblées, elles repartent au combat. C’est donc légitime de leur faire de la place dans l’historiographie de cette époque et de ne pas s’arrêter aux écrits laissés par quelques grands acteurs qui savent laisser une trace pour la postérité au détriment d’une approche plus exhaustive et mesurée (pensons notamment à Charles DE GAULLE et sa 4ème Division Cuirassée ou Erwin ROMMEL et sa 7. Panzer-Division).

Lire la suite « Batailles n°72 (Ysec, 2015) »
Publicités

Hommes de Guerre n°23 (Histoire & Collections, 1990)

Si l’armée française ne démérite pas en mai et juin 1940, elle ne connaît cependant pas de réelle victoire… à l’exception de Narvik en Norvège. Celle-ci est éclipsée par le désastre qui se passe au même moment en France. A l’occasion du cinquantenaire de ces événements, ce numéro d’Hommes de Guerre rend hommage au Corps Expéditionnaire français en Scandivavie, mais aussi à tous les combattants sur le territoire national. Sous l’impulsion de François VAUVILLIER et des Editions Histoire & Collections, il signe aussi le début d’une redécouverte historique loin des clichés d’une armée se débandant et abandonnant ses armes. Au menu, récit des combats bien sûr, mais aussi unités, organisation matériels et portraits !

Lire la suite « Hommes de Guerre n°23 (Histoire & Collections, 1990) »

Militaria n°413 (Histoire & Collections, 2020)

Militaria 413Sortant largement des sentiers battus, ce numéro de Militaria comble largement les amateurs de l’armée française et de la bataille des Ardennes. Lire la suite « Militaria n°413 (Histoire & Collections, 2020) »

L’ultime champ de bataille, combattre et vaincre en ville (Pierre de Taillac, 2019)

Pierre de Taillac 2019 CHAMAUD Frederic SANTONI Pierre L ultime champ de bataille combattre et vaincre en villeIl est certes souvent évoqué… Mais rarement le combat urbain ou en zone confiné n’est à ce point disséqué que dans ce livre dont la version originale est ici complétée des batailles de Marawi, Mossoul et Alep. Pourtant, comme l’expliquent très bien les auteurs dans les premières pages, la guerre entre dans les villes depuis la Seconde Guerre mondiale, voire la Guerre d’Espagne, alors qu’auparavant elle s’arrêtait à l’extérieur ou devant ses remparts. Lire la suite « L’ultime champ de bataille, combattre et vaincre en ville (Pierre de Taillac, 2019) »

Batailles hors-série n°8 (Ysec, 2019)

Batailles HS 008Excellente initiative que ce numéro hors-série du magazine Batailles consacré à Diên Biên Phu et plus globalement à la guerre d’Indochine – les combats eux-mêmes ne représentent qu’un bon tiers des cent pages. Les conflits d’après guerre sont rarement abordés et il faut rendre grâce à Batailles d’avoir repris le flambeau depuis quelques numéros à propos de ce conflit.

Pourtant, ces « petites guerres » sont des sujets passionnants et riches d’enseignements, alors que les conflits asymétriques et hybrides sont devenue monnaie courante. Et la couverture littéraire peu abondante et souvent ancienne (ce qui ne veut pas dire médiocre – en témoigne le livre poignant d’Erwan BERGOT). Lire la suite « Batailles hors-série n°8 (Ysec, 2019) »

Uniformes n°324 (Regi’arm, 2019)

Uniformes 324La conclusion de l’éditorial de Laurent BERRAFATO mérite d’être reproduite. Au sujet des passionnés, il écrit : « le noyau dur c’est vous, lecteurs d’Uniformes mais aussi de nos confrères Militaria Magazine, 39/45 Magazine, Véhicules militaires, Normandie 44, etc. C’est grâce à vous que l’histoire militaire est préservée, vous êtes les gardiens de la flamme face au néant ».

C’est beau ! Tout d’abord, le propos n’est pas sectaire, il englobe des revues concurrentes ou qui se positionnent sur un lectorat très proche qui malgré sa passion est contraint pas sa raison : l’argent. Ensuite, cet éditorial reconnaît la valeur ajoutée des passionnés. Il ne s’agit pas de la nostalgie d’une époque ou d’un monde particulier. Mais bien d’entretenir le souvenir des anciens qui se sont battus ou vécus des moments difficiles. Collectionner des objets, lire, réaliser des maquettes, jouer à des jeux d’Histoire, se plonger dans les archives : ce sont autant de facettes d’une passion, d’un amour du passé qui y puisent de l’énergie pour affronter le quotidien et le futur.

Point de passionnés, point de préservation du patrimoine, point de publications, point de recherches. Lire la suite « Uniformes n°324 (Regi’arm, 2019) »

Batailles n°85 (Ysec, 2019)

Et revoilà l’une des stars du 6 juin 1944 ! La 21. Panzer-Division est l’honneur de ce numéro de Batailles avec trois articles. Une fois encore ? En effet, la seule division blindée allemande stationnée à proximité des plages à l’Ouest et directement concernée par l’opération Overlord fait l’objet de plus littérature plus qu’abondante (par exemple, cf. Batailles n°2, 42 et 43, 39/45 Magazine n°1, Panzer Voran hors-série n°1)… Il est vrai que ses engins bricolés par la Baukommando Becker sur la base de blindés français exercent une attraction certaine. Son rôle aussi. Le 6 juin 1944, elle menace les parachutistes britanniques posés à l’Est de l’Orne. Face à Caen, elle lance une contre-attaque qui va jusqu’à la côte entre deux plages de débarquement. Faute de repousser les troupes aéroportées et débarquées, elle contribue néanmoins à bloquer le front devant Caen, ce qui pèse ensuite sur la bataille de Normandie jusqu’à ce que les Américains fassent sauter le front allemand avec l’opération Cobra. Lire la suite « Batailles n°85 (Ysec, 2019) »

French Armour in Vietnam, 1945-54 (Osprey, 2019)

Dans sa série New Vanguard, Osprey nous gratifie d’une étude sur les blindés français engagés au cours de la guerre d’Indochine. La synthèse est claire et donne envie de creuser davantage le sujet. Malheureusement, les publications sont plutôt rares et confidentielles ! Car  l’histoire des blindés français en Indochine ne s’arrête pas aux seuls M24 Chaffee engagés dans la cuvette de Diên Biên Phu… Lire la suite « French Armour in Vietnam, 1945-54 (Osprey, 2019) »

Avions de combat hors-série n°3 (Heimdal, 2018)

Dans la longue série des ouvrages et magazines publiés par les Editions Heimdal sous forme de dictionnaires historiques, Avions de combat propose ici le troisième volume des escadres de l’Armée de l’Air française après 1945 (cf. Avions de combat hors-série n°1 et Avions de combat hors-série n°2).

Ce numéro est dédié aux escadres de bombardement et de transport. Sont traitées les unités opérationnelles ainsi que d’entraînement et de formation. L’évolution des dénominations montre également la métamorphose des appareils et de leur emploi : les escadres de bombardement en tant que telles disparaissent pour faire place à des escadres de chasse bien plus polyvalentes.

Trois articles plus thématiques complètent ce numéro. Le premier décrit l’engagement des groupes de B-26 Invader en Indochine et en Algérie, le second se concentre sur les ravitailleurs en vol Boeing C-135 tandis que le troisième rappelle l’emploi de Fairchild C-119 Flying Boxcar prêtés par les Américains pour compenser, déjà, le manque de moyens de transport stratégique des Français. Lire la suite « Avions de combat hors-série n°3 (Heimdal, 2018) »

Batailles n°82 (Ysec, 2018)

Ce numéro du magazine Batailles édité par Ysec possède un sommaire très teinté 1940 avec des articles qui retiennent l’attention.

Assez peu abordé en détail dans la littérature spécialisé, le projet d’invasion avortée de la Grande-Bretagne par le III. Reich (opération Seelöwe) est ici assez bien décrit. L’article entre dans le détail des différentes options possibles et sur les antagonismes qui existent entre les forces terrestres, maritimes et aériennes de l’armée allemande. Les débats ne sont pas sans rappeler ceux qui agiteront ensuite le commandement allié quant au Débarquement allié en Normandie… L’importance de la neutralisation préalable de la Royal Air Force (RAF) est évidente. Méconnus, sont aussi les effets des raids aériens britanniques sur les concentrations allemandes d’embarcations dans l’attente d’un hypothétique feu vert. Là aussi, ces sont des questions qui se poseront plus tard aux Alliés. Ils réussiront à dénier tout accès à la Luftwaffe à leurs zones de concentration. Dans la littérature consacrée au Débarquement allié, il y a certes les enseignements tirés des précédentes opérations aéronavales alliées, mais il y aussi l’analyse de l’échec de l’opération Seelöwe et des moyens déployés pour entraver les Allemands qui a été source d’enseignements… Et dont n’ont pas su tirer partie les Allemands.

Lire la suite « Batailles n°82 (Ysec, 2018) »