Archive

Posts Tagged ‘Olivier WIEVIORKA’

Mook 1944 n°02/2019 (Weyrich, 2019)

11 juin 2019 2 commentaires

Mook 1944 2019 02.jpgLe 75ème anniversaire du Débarquement et plus globalement de la Libération sera-t-il marqué par les Editions Weyrich ? Le quarantième anniversaire a vu éclore 39/45 Magazine, dix ans après la naissance de sa maison d’éditions (Heimdal). Le soixantième est marqué par le lancement du magazine Batailles par Yves BUFFETAUT chez Histoire & Collections (ensuite chez Ysec). A chaque grand anniversaire commémoratif correspond l’éclosion d’un concept de publication. Lire la suite…

Publicités

La guerre du désert, 1940-1943 (Perrin, 2019)

Au titre et à la couverture, le livre pourrait faire penser à un nouvel historique chronologique des affrontements entre Afrique du Nord au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il n’en est rien.

Construit autour de neuf études menées par un collectif international, ce livre a le mérite d’explorer des champs plutôt inédits. Les premières pages font prendre conscience d’une complexité beaucoup plus grande de ce théâtre d’opérations dans lequel tombent les différents belligérants plus ou moins à leur corps défendant, à l’exception des Italiens. Mis à part ces derniers, aucun des autres pays n’a intérêt à engouffrer autant de matériels et d’hommes sur ces terres. Bien vu également d’insister sur les origines des différentes troupes employées : un vrai patchwork international, voire intercontinental ! Lire la suite…

Les mythes de la Seconde Guerre mondiale (Perrin, 2015)

15 janvier 2017 Laisser un commentaire

perrin-2015-lopez-jean-wieviorka-olivier-mythe-de-la-seconde-guerre-mondialeIl faut toujours du temps pour que les faits et l’objectivité apparaissent. La Seconde Guerre mondiale ne fait pas exception à cette loi, bien au contraire d’ailleurs, compte tenu de la propagande entretenue par les différents belligérants au cours du conflit et le contexte particulièrement tendu entre l’Est et l’Ouest après 1945. En France également, il est toujours difficile d’aborder la période avec sérénité comme le prouvent les débats réguliers qui agitent les historiens, et les politiques, dès lors que sont abordés des sujets comme DE GAULLE, PETAIN, les différentes facettes de la Résistance, le rôle des communistes, la Collaboration, etc. A sa lecture, ce livre fait aussi penser à quelques mythes qui ne sont pas tous abordés. Des archives sont encore inaccessibles, surtout en Russie. A quand un second volume ? Lire la suite…