Pacifique 1941/1945

La Seconde Guerre mondiale dans le Pacifique débute officiellement avec l’attaque japonaise sur la base américaine de Pearl Harbor le 7 décembre 1941. Au même moment, les Japonais débarquent en Malaisie et envahissent la Thaïlande. Le 10 décembre 1941, les Japonais débarquent près de Luçon dans les Philippines et s’emparent de Guam. La Malaisie est totalement occupée le 31 janvier 1942. Singapour tombe le 15 février 1942. Le 27 février 1942, la flotte japonaise bat la flotte alliée dans la Mer de Java. La rapidité et l’ampleur de ces premiers succès rappellent la victoire allemande à l’Ouest en mai et juin 1940.

Publicités

Le raid Doolittle sur Tokyo le 18 avril 1942 est symbolique mais prouve que le Japon n’est pas totalement sécurisé. Les 7 et 8 mai 1942 se déroule la bataille de la Mer de Corail où les deux flottes font match nul. Les 4 et 5 juin 1942, la bataille de Midway tourne à l’avantage des Américains marquant ainsi la première défaite japonaise. Faute d’une puissance industrielle suffisante, les Japonais ne peuvent compenser leurs pertes alors que les Américains se lancent de leur côté dans un gigantesque programme de construction navale.

Le deuxième semestre 1942 est essentiellement consacré aux opérations autour des îles Salomon et notamment de Guadalcanal. Les Japonais sont contraints finalement d’évacuer Guadalcanal dans les premiers jours de février 1943 perdant ainsi définitivement l’initiative stratégique. Débute alors le repli vers le Japon sous la pression américaine. Le 18 avril 1943, l’avion de YAMAMOTO est abattu tuant l’ensemble de ses passagers. En novembre 1943 commencent les combats pour Rabaul et Bougainville. Les combats pour les îles Mariannes consacrent définitivement la suprématie de la flotte américaine face aux Japonais. La bataille du Golfe de Leyte du 23 au 25 octobre 1944 achève la flotte japonaise. Le Japon n’est plus en état de défendre ses approches maritimes. Le déclenchement d’attaques suicides par des kamikaze n’est qu’un pis-aller. Les Américains prennent pied à Iwo Jima le 18 février 1945 au sud du Japon puis sur Okinawa le 1er avril 1945. Il ne reste plus aux Américain qu’à prendre pied au Japon. Les bombes atomiques de Hiroshima et de Nagasaki contraignent le Japon à la capitulation avant de déclencher l’opération Downfall.

Jacques ARMAND, Light Armored Vehicle Anti-Tank prototype, le « Sabre » des Marines, in Trucks & Tanks Magazine n°44 (Caraktère, 2014) : article de dix pages sur l’utilisation des LVT-1, LVT-2, LVT-3 et LVT-4 utilisé par l’US Marine Corps (USMC) dans le Pacifique durant la Seconde Guerre mondiale – Texte, photos, plans, profils couleurs.

Jean-Marie GUILLOU, Wings of Gold, l’aviation de l’US Marine Corps, in Aérojournal75 (Caraktère, 2020) : article de quatorze pages sur la création et le développement jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale de l’aviation au de l’US Marine Corps ainsi que son rôle dans le Pacifique – Texte, photos, profils couleurs.

Xavier TRACOL, Les sous-marins de Staline, de la Révolution d’octobre à la Grande Guerre patriotique, in LOS ! n°52 (Caraktère, 2020) : article de dix-neuf pages sur les sous-marins soviétiques de 1917 à 1945 décrivant leurs difficiles débuts, la reconstruction de l’arme sous-marine, les différents modèles développés engagés ou expérimentaux, les projets innovants et les combats au cours de la Seconde Guerre mondiale (Baltique, Arctique, Mer Noire, Pacifique) – Texte, photos, plans, profils couleurs.