Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Stalingrad 1942/1943’

2e Guerre Mondiale n°80 (Mars & Clio, 2018)

28 octobre 2018 Laisser un commentaire

Tout d’abord, il faut apprécier la rubrique des actualités et des recensions. Celles-ci concernent à la fois des ouvrages classiques et quelques pépites peu connues et à découvrir. Loin d’être des reprises de présentations promotionnelles, mais de réelles critiques originales, elles sont d’autant plus appréciables ! A noter le bon accueil fait à la Wehrmacht de Fall Gelb, au quatrième tome du Mémorial de la bataille de France ou des Témoins d’acier de la bataille des Ardennes (tomes 1 et 2). A découvrir, la bande dessinée d’un Français dans la tourmente.

Les combats de la Résistance française sont encore mal connus malgré quelques héros magnifiés, l’image des renseignements fournis aux Alliés en prévision du Débarquement ou encore la Libération de Paris. L’article sur le rôle du SOE britannique auprès des Français est donc passionnant d’autant qu’il est très bien illustré. Les copies de rapports d’époque sont très instructifs sur les termes employés du moment et les éléments rapportés. Ils méritent le détour et sont facilement accessibles au public francophone puisque rédigés en Français… Lire la suite…

Publicités

Infographie de la Seconde Guerre mondiale (Perrin, 2018)

14 octobre 2018 1 commentaire

Une recension du Figaro titrait avantageusement : la Seconde Guerre mondiale comme vous ne l’avez jamais vue ! En effet, le conflit est abordé de façon très original par du multiples, tableaux, graphiques et infographies pour chacune des entrées thématiques des quatre parties (cadre militaire et humain, armes et armées, batailles et campagnes, bilan et fractures). L’interview donnée par Jean LOPEZ, toujours au Figaro, éclaire l’ambition du projet.

Le principal avantage de ce livre est de réunir une masse de statistiques qui couvrent tout le conflit et pas uniquement les aspects militaires. Les données économiques sont en effet indispensables à connaître. Les données sur les pertes, la résistance, la déportation, les crimes de guerre, les déplacements de la population sont effrayantes. Les avoir réunies ainsi montre l’ampleur du drame humain qui s’est joué. Autre plus, la vision n’est pas uniquement franco-française, elle se veut globale. Quand le livre parle de Résistance ou de Collaboration, c’est au niveau européen que les sujets sont traités, même si un détail plus approfondi est apporté pour la France. En ce qui concerne l’Asie et le Pacifique, le livre a le mérite de souligner le rôle majeur de la Chine. Par contre, ce théâtre d’opérations est moins détaillé que celui européen. Lire la suite…

Operation Don’s Main Attack (Kansas, 2018)

Le chaînon manquant ! Ce pavé du spécialiste américain de l’Armée Rouge, David M. GLANTZ, prend la suite de sa trilogie consacrée à la bataille de Stalingrad (en fait quatre épais et denses volumes auxquels s’ajoute un consacré uniquement à des annexes) et couvre les mois de janvier et février 1943. Alors que la 6. Armee résiste toujours dans Stalingrad sans espoir d’être secourue, les Soviétiques ont déclenché une offensive contre la 8ème armée italienne le 16 décembre 1942. Comme ce sera le cas lors de l’opération Cobra en Normandie en juillet 1944, il n’y a pas vraiment de percée lors du premier jour. Mais l’absence de réserves immédiates en arrière du front ne permet pas aux Allemands de renforcer les premières lignes fragilisées qui du coup s’effondrent le lendemain, laissant la possibilité à leur adversaire de s’engouffrer dans la brèche.

La première conséquence est l’abandon de l’opération Wintergewitter, la tentative de dégagement de Stalingrad, qui était déjà sérieusement compromise par les attaques soviétiques continues sur le Tchir qui détournent une partie des moyens prévus par les Allemands. Lire la suite…

Eclairs lointains, percée à Stalingrad (Anne Carrière, 2017)

18 avril 2018 2 commentaires

Ce livre est à couper le souffle et probablement l’un des témoignages le plus poignants de toute la Seconde Guerre mondiale. Ecrit en captivité vers 1944 par un officier de l’état-major de la 16. Panzer-Division, rescapé de Stalingrad, ce livre décrit le quotidien des soldats prisonniers dans la poche de l’encerclement à la fin dans les dernières ruines de la ville.

A travers une galerie de portraits, du simple soldat au général, en passant par des combattants, des membres d’états-majors, un pasteur, un médecin, le lecteur découvre et saisi comme jamais la réalité vécue par ces hommes, ce qu’aucun autre livre relatant les opérations proprement dites ne peut décrire. C’est un roman, mais le vécu pointe à chaque ligne, sans qu’il soit possible de distinguer quel personnage est vraiment l’auteur (il se retrouve probablement dans plusieurs). Ce qui est certain, c’est qu’il a vécu ces événements, il a ressenti certains de ces sentiments, il a partagé l’existence de ceux qui en avaient d’autres… En captivité, il bénéficie de nombreux témoignages d’autres prisonniers qui lui permettent de décrire les derniers moments de certains généraux dans le chaudron comme Friedrich PAULUS, Arthur SCHMIDT, Walther von SEYDLITZ-KURZBACH. Au fil des pages, le lecteur découvre et réalise que toute part d’humanité s’échappe. Le froid, la faim, la tension, la mort, l’horreur au quotidien… Seul un témoin peut écrire avec une telle pertinence ces pages. Il est également possible de faire des parallèles entre certains personnages du roman et certains acteurs du drame de Stalingrad. Ainsi, le sacrifice les armes à la main du général Alexander von HARTMANN commandant la 71. Infanterie-Division semble être décrit sous les trait d’un dénommé von HERMANN…

Lire la suite…

Batailles & Blindés hors-série n°36 (Caraktère, 2018)

C’est avec une grande honnêteté intellectuelle que l’éditeur prévient les lecteurs que ce numéro est une version remaniée et enrichie du hors-série n°4. En tout cas, le sujet et la mise en page méritent de se replonger dans cette bataille titanesque que fut Stalingrad, ce symbole des combats urbains modernes qui se met progressivement en place alors que la ville n’est pas l’objectif prioritaire de l’opération Fall Blau, l’offensive d’été allemande de 1942 en URSS.

Après avoir replacé la situation stratégique et opérationnelle des différents protagonistes au sortir de l’hiver 1941/1942 qui marque le premier revers sérieux subi par l’armée du III. Reich depuis le commencement de la Seconde Guerre mondiale et plus globalement depuis le début de la politique expansionniste et agressive entreprise par Adolf HITLER, ce numéro présente les enjeux et le déroulement des combats de l’été. L’Armée Rouge est encore une fois défaite. Mais comme en juillet 1941 quand l’opération Barbarossa battait son plein et quand l’avance allemande semblait irrésistible, les premiers grains de sable commencent à apparaître. La constance stratégique se fissure aussitôt. La volonté, les prédications, ne peuvent rien contre l’inadéquation des moyens et des objectifs. Pendant ce temps, l’Armée Rouge gagne du temps, s’accroche et se donne le temps et les moyens de reprendre l’avantage. Lire la suite…

Aérojournal hors-série n°28 (Caraktère, 2017)

16 décembre 2017 Laisser un commentaire

Le numéro hors-série n°28 d’Aérojournal, le magazine des Editions Caraktère consacré à l’histoire de la guerre aérienne, décortique l’un des appareils allemands emblématiques de la Seconde Guerre mondiale : le Heinkel He 111.

Conçu dès le départ pour être un avion de transport civil pouvant être converti facilement en bombardier afin de contourner les restrictions imposées par le Traité de Versailles, le Heinkel He 111 connaît sa première expérience au combat lors de la Guerre d’Espagne au sein de la Legion Condor. Cela a façonner la doctrine d’engagement de la Luftwaffe qui sera appliquée ensuite en Pologne en 1939 et à l’Ouest en 1940. Néanmoins, la drame de Guernica reste attaché à cet appareil. Le 26 avril 1937, quatre Heinkel He 111 sont engagés au-dessus de la ville et largue des bombes incendiaires sur les habitations. Si les circonstances et le bilan sont encore aujourd’hui l’objet de controverses, Guernica reste le symbole du début des bombardements de terreur contre des populations civiles. Lire la suite…

Batailles hors-série n°4 (Ysec, 2016)

26 janvier 2017 Laisser un commentaire

batailles-hs-004Résumer la transformation de l’Armée Rouge de 1941 à 1945 en moins d’une centaine de pages n’est pas chose aisée. C’est pourtant cet exercice que propose ce quatrième hors-série « nouvelle mouture » du magazine Batailles. Et avec pas mal de brio.

L’étude se divise en cinq parties, une pour chacune des années de guerre sur le « Front de l’Est », de 1941 à 1945 inclus. A l’intérieur de chacune d’elles, un focus est fait sur un ou deux affrontements significatifs. Compte tenu du format, des choix éditoriaux ont été faits. Certains sont classiques (Kharkov au printemps 1942, Koursk en 1943, opération Bagration en 1944 et Berlin en 1945). D’autres sont plus originaux comme Brest-Litovsk et Kline pour 1941 (une résistance jusqu’au-boutiste dans les premiers jours de l’opération Barbarossa et une première victoire en attaque pour stopper puis repousser les Allemands loin de la capitale soviétique). Pour l’année 1942, l’auteur a fait le choix judicieux de prendre pour exemple la réaction soviétique pour contrer la tentative allemande de dégager Stalingrad avec l’opération Wintergewitter. Lire la suite…