Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Vincent BERNARD’

Batailles & Blindés n°16 (Caraktère, 2006)

4 décembre 2018 Laisser un commentaire

Il faut apprécier la variété du sommaire de ce numéro de Batailles & Blindés et l’originalité des sujets abordés qui débordent largement du cadre de la Seconde Guerre mondiale.

En effet, il contient un très intéressant article sur l’évolution de l’arme blindée belge de l’après-guerre au début des années 2000. D’une part, cela change des grandes nations habituellement abordées et d’autre part il souligne la transformation, mais aussi la filiation avec les leçons de 1939/1945, du concept d’arme blindée durant la Guerre Froide et dans les conflits asymétriques.

Conflit complexe, mais rare exemple d’une guerre totale contemporaine, la guerre Iran-Irak dans les années 80 oppose des millions de soldats avec des tactiques dignes de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. La seconde partie de l’étude de ce conflit se concentre sur la deuxième phase de la guerre quand l’Iran tente de prendre l’ascendant avant que le conflit ne s’enlise dans un face-à-face de six années. La conclusion met également en relief les conséquences de ce conflit sur le futur, notamment l’invasion du Koweït en 1990 puis la Guerre du Golfe de 1991. Lire la suite…

Publicités

Aérojournal n°67 (Caraktère, 2018)

5 novembre 2018 Laisser un commentaire

Fidéle à son habitude, et à son fondateur Christian-Jacques EHRENGARDT, ce numéro d’Aérojournal est charpenté autour de quelques longs et denses articles. Dans la rubrique des actualités, six pages présentent les actuels avions de chasse dits de cinquième génération. Les coûteux F-22 et F-35 américains en sont les visages les plus connus, mais il ne faut pas oublier les projets plus ou moins aboutis d’autres nations (Su-57 russe, J-20 et J-31 chinois, Quaher-313 iranien, Mitsubishi X-2, Saab Flygstystem 2020, TAI TF-X turque ou  encore le HAL Advanced Medium Combat Aircraft indien). Si plusieurs de ces projets ne verront probablement jamais le jour d’un point de vue opérationnel, ils n’en démontrent pas moins la redistribution planétaire des cartes de la puissance aérienne avant de laisser la place à une nouvelle ère aéronautique, celle des aéronefs sans pilote…

Développer un nouveau système d’arme n’est cependant pas inné et encore moins à la portée de tous. C’est ce que démontre l’excellent dossier consacré à l’aviation embarquée allemande à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Le fameux porte-avions inachevé Graf Zeppelin n’est que la partie émergée d’un projet beaucoup plus vaste, démarré secrètement bien avant l’arrivée d’Adolf HITLER au pouvoir et qui prévoyait pas moins de quatre porte-avions. En retard par rapport aux autres nations avec lesquelles elle est directement en concurrence, l’Allemagne voit pourtant assez tôt l’intérêt du porte-avions. Lire la suite…

2e Guerre Mondiale n°80 (Mars & Clio, 2018)

28 octobre 2018 Laisser un commentaire

Tout d’abord, il faut apprécier la rubrique des actualités et des recensions. Celles-ci concernent à la fois des ouvrages classiques et quelques pépites peu connues et à découvrir. Loin d’être des reprises de présentations promotionnelles, mais de réelles critiques originales, elles sont d’autant plus appréciables ! A noter le bon accueil fait à la Wehrmacht de Fall Gelb, au quatrième tome du Mémorial de la bataille de France ou des Témoins d’acier de la bataille des Ardennes (tomes 1 et 2). A découvrir, la bande dessinée d’un Français dans la tourmente.

Les combats de la Résistance française sont encore mal connus malgré quelques héros magnifiés, l’image des renseignements fournis aux Alliés en prévision du Débarquement ou encore la Libération de Paris. L’article sur le rôle du SOE britannique auprès des Français est donc passionnant d’autant qu’il est très bien illustré. Les copies de rapports d’époque sont très instructifs sur les termes employés du moment et les éléments rapportés. Ils méritent le détour et sont facilement accessibles au public francophone puisque rédigés en Français… Lire la suite…

Ligne de Front n°76 (Caraktère, 2018)

17 octobre 2018 2 commentaires

Deux très beaux projets contemporains ouvrent ce numéro de Ligne de Front qui met en avant le travail de passionnés pour faire vivre l’Histoire et le souvenir. En redonnant vie à quelques reliques de la Seconde Guerre mondiale à l’image de ces Canadiens qui restaurent le Flakpanzer IV Wirbelwind du Base Borden Military Museum ou qui reconstituent les ambiance d’époque tels ces figurants à Belfort. De quoi commencer avec envie ce numéro particulièrement éclectique.

Stephan CAZENAVE (cf. Hitlerjugend volume 1.1 et volume 2) partage quelques uns des témoignages accumulés au fils des ans quand les vétérans étaient encore en vie et disponibles. Il s’agit ici des premiers pas de jeunes enrôlés dans ce qui va devenir la 12. SS-Panzer-Division. Ces récits donnent aussi de la consistance aux conditions de l’époque et permettent de comprendre ce qui se passait, loin de la réécriture de l’Histoire avec des yeux contemporains. Les méthodes de recrutement sont quelque peu incisives et les motivations très variées. A chacun de se faire son propre avis.

S’en suit un article très intéressant sur la protection d’Adolf HITLER avant et après son accession au pouvoir. La Leibstandarte SS n’en est que la partie émergée. Le schéma qui explique la filiation des unités impliquées aide d’ailleurs bien à la compréhension. Paradoxalement, plusieurs failles existent dans la sécurité et l’article liste les principales tentatives d’assassinat venant de l’intérieur et de l’extérieur. Aidé aussi par la chance, il échappera à toutes les conspirations, et seules la défaite militaire concrétisée par la chute de Berlin entraîne sa fin. Berlin justement où ce numéro se penche aussi plus particulièrement sur les combats pour le Reichstag qui ne sont pas les plus connus, exception faite de la célèbre photo de propagande soviétique montrant un soldat hissant acrobatiquement le drapeau de l’URSS sur le toit. Lire la suite…

Infographie de la Seconde Guerre mondiale (Perrin, 2018)

14 octobre 2018 1 commentaire

Une recension du Figaro titrait avantageusement : la Seconde Guerre mondiale comme vous ne l’avez jamais vue ! En effet, le conflit est abordé de façon très original par du multiples, tableaux, graphiques et infographies pour chacune des entrées thématiques des quatre parties (cadre militaire et humain, armes et armées, batailles et campagnes, bilan et fractures). L’interview donnée par Jean LOPEZ, toujours au Figaro, éclaire l’ambition du projet.

Le principal avantage de ce livre est de réunir une masse de statistiques qui couvrent tout le conflit et pas uniquement les aspects militaires. Les données économiques sont en effet indispensables à connaître. Les données sur les pertes, la résistance, la déportation, les crimes de guerre, les déplacements de la population sont effrayantes. Les avoir réunies ainsi montre l’ampleur du drame humain qui s’est joué. Autre plus, la vision n’est pas uniquement franco-française, elle se veut globale. Quand le livre parle de Résistance ou de Collaboration, c’est au niveau européen que les sujets sont traités, même si un détail plus approfondi est apporté pour la France. En ce qui concerne l’Asie et le Pacifique, le livre a le mérite de souligner le rôle majeur de la Chine. Par contre, ce théâtre d’opérations est moins détaillé que celui européen. Lire la suite…

Ligne de Front n°75 (Caraktère, 2018)

11 octobre 2018 1 commentaire

100% Seconde Guerre mondiale, ce numéro de Ligne de Front réussit à proposer un sommaire particulièrement original et surtout attractif pour tout amateur de la période.

La seconde partie de l’étude sur la stratégie, la tactique et les règles d’emploi des armes de la Wehrmacht se penche cette fois-ci sur la défensive (principes généraux, points d’appui, organisation du front défensif, utilisation des réserves) après avoir étudié l’offensive dans le numéro 74. Jamais abordés (ou si peu) abordés dans la littérature spécialisée, ces principes sont pourtant essentiels pour comprendre le déroulement des combats. Max SCHIAVON réussit en outre à proposer un éclairage simple et facilement abordable par tout lecteur qui n’est pas militaire de carrière. Les schémas sont simples et d’une grande clarté.

Alors que le III. Reich est assailli de toutes parts, il ne rend pas les armes, même fin mars et début avril 1945. Les combats de Paderborn illustrent parfaitement à la fois l’acharnement et l’improvisation désespérée dont font preuve les Allemands qui s’appuient également sur quelques uns de leurs monstres blindés avec plus ou moins de bonheur… La guerre ne peut plus être gagnée, mais les pertes alliées peuvent encore être sensibles.  Lire la suite…

LOS ! n°40 (Caraktère, 2018)

L’une des batailles les plus longues et les plus complexes à appréhender de la Seconde Guerre mondiale est bien celle qui oppose Allemands et Alliés pour la maîtrise de l’Atlantique. Le « grand dossier » proposé par ce numéro de LOS ! des Editions Caraktère réussit en quelques pages à proposer une synthèse limpide et en plus magnifiquement illustrée. Articulée autour de trois articles, il permet de comprendre comment et pourquoi la montée en puissance de l’arme sous-marine allemande s’est faite par défaut devant l’échec de la flotte de surface. Cet essor et les premiers succès ne sont d’ailleurs possible que sous l’impulsion de Karl DÖNITZ, véritable maître d’oeuvre de cette dynamique. Mais à l’instar des autres fronts, le III. Reich n’est pas de taille à lutter sur la durée contre les Alliés, dès lors que les Etats-Unis entrent dans le conflit. Le déséquilibre industriel est trop important. Si les tonnages coulés sont parfois impressionnants, les mises en chantier de nouveaux navires le sont tout autant. L’article sur la réaction alliée est particulièrement intéressant, car chose assez rare, il étudie les tactiques des convois et de lutte sous-marine à l’aide de schémas clairs qui permettent de visualiser l’application opérationnelle des innovations technologiques. Les illustrations en 3D sont encore une fois bluffantes. Lire la suite…