Publicités

Archive

Posts Tagged ‘Char B1’

Trucks & Tanks Magazine n°60 (Caraktère, 2017)

21 février 2017 Laisser un commentaire

tnt-060Soixantième opus et toujours très original… Pourtant le champ d’étude de la revue peut sembler assez étroit (quoique, le XXème siècle peut ne pas se limiter essentiellement à la Seconde Guerre mondiale et sur l’ensemble des continents, les engins et véhicules militaires sont particulièrement variés et nombreux), mais chaque sujet continue d’être approché de façon originale. Les engins modernes offrent également un potentiel d’étude important (même si nous sommes enrés depuis près d’une vingtaine d’années dans le XXIème siècle). Lire la suite…

Publicités

Historica n°114 – 39/45 Magazine hors-série n°72 (Editions Heimdal – octobre/novembre/décembre 2012)

5 juin 2015 3 commentaires

historica072

Sommaire :

– Jean-Yves MARY, Les chars de combat (DCR – BCC – CACC), in Historica n°114 – 39/45 Magazine hors-série n°72, Editions Heimdal, octobre 2012, texte, photos N&B et couleurs, profils couleurs [Seconde Guerre mondiale, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , 10ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , Matériels, Chars, Chars français, , , , , , , , , , , ]

Recension :

Faisant suite aux deux précédents numéros ayant pour objet l’arme blindée allemande lors des combats de mai et juin 1940, Historica n°114 – 39/45 Magazine hors-série n°72 introduit cette fois l’étude encyclopédique de toutes les unités blindées françaises ayant participé aux combats.

Après une revue succincte des engins engagés et des uniformes, ce numéro a l’immense avantage de présenter une rapide note descriptive de chacune des unités blindées françaises (divisions, groupements, bataillons et compagnies autonomes de chars de combat). Cela en fait une référence unique. Cette présentation est quasi inédite pour l’armée française alors que les unités allemandes bénéficient de nombreuses parutions de ce type, notamment aux Éditions Heimdal.

Quelques profils couleurs complètent l’iconographie qui est essentiellement composée d’archives des vétérans allemands acquises par l’auteur. On y voit donc de nombreuses carcasses de chars français qui servent de souvenirs aux soldats allemands. Les légendes sont généralement très précises et l’auteur a su mettre une unité, voire des noms sur ces restes de la guerre. Malheureusement, il manque des clichés d’origine française, malheureusement bien plus difficiles à trouver.

Les photos en couleurs des uniformes d’époque, là aussi appartenant aux collections de l’auteur, montés sur des mannequins sont pleines de reliefs et de vie. Bien mieux que des planches ! Mais dommage qu’il y en ai bien trop peu…

La seconde partie est publiée dans le numéro suivant du magazine et se concentre sur la cavalerie blindée.

Sur la même étagère… :

Heimdal_2012_MARY_Jean_Yves_Blindes_francais_1940 Heimdal_2012_BERNAGE_Georges_MARY_Jean_Yves_Panzer_1940 livre_hc_vauvillier_francois_tous_les_blindes_francais_1914_1940 livre_economica_saint_martin_gerard_arme_blindee_francaise_t1 Economica_2001_SAINT_MARTIN_Gerard_Arme_blindee_francaise_tome_2

 


www.3945km.comDes origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Tous les blindés de l’armée française, 1914 – 1940 (Histoire & Collections, François VAUVILLIER, août 2014)

27 octobre 2014 1 commentaire

livre_hc_vauvillier_francois_tous_les_blindes_francais_1914_1940

Fantastique ! Cet opus de l’encyclopédie de l’armée française aux Editions Histoire & Collections fera date et symbolise parfaitement le dynamisme de la recherche historique à propos de l’armée française de l’Entre-deux-guerres et de 1940. Que d’idées préconçues sont ici battues en brèche…

En tout, cent engins (chars et blindés) principaux sont présentés ainsi que leurs dérivés. Les prototypes construits à un exemplaire unique ou les projets ne sont pas oubliés et donnent une idée du fourmillement intellectuel et technique qui a agité les cercles militaires et industriels français. Nous sommes très loin d’une armée sclérosée, totalement dépassée et prête à s’effondrer sous les coups du premier assaut venu de ses frontières Est ou Nord-Est. Lire la suite…

Tank & Military Vehicles n°16 (Editions Histoire & Collections, février / mars 2014)

revue_tmv_016**** Excellent / *** Très bien / ** Bien / * Moyen / x A éviter

Deux articles constituent la charpente de ce numéro. Le premier présente le premier des chars français, le Char « Schneider », celui qui ouvrit le bal comme le rappel le titre de l’article. Les photos sont d’excellentes qualités et les profils couleurs très bien réussis. Le second article revient sur un sujet relativement classique, en l’occurrence la conversion des chars B1-Bis capturés par la Wehrmacht et transformés en chars lance-flammes avec une un aperçu de leur engagement au combat en Yougoslavie contre la Résistance et en Hollande lors de l’opération « Market Garden ».

Il faut particulièrement apprécier la continuation de l’étude sur la défense antiaérienne soviétique avec une troisième partie toujours aussi originale, dense et intéressante.

Egalement, ce numéro poursuit son analyse des véhicules entrant dans la catégorie des « Kübelwagen » de la Wehrmacht, en l’occurrence l’Adler 12N et ses variantes. De même, ce numéro continue l’analyse du SdKfz 7 avec en illustration un très bel exemplaire rénové.

Assez originale, une analyse en deux parties se penche sur les dispositifs de déminage placés sur le M4 « Sherman » avec d’un côté un historique assez succinct et de l’autre l’exemple d’une restauration.

Enfin, ce numéro nous offre le témoignage de l’heureux conducteur d’un « Centurion » premier « Main Battle Tank » britannique d’après-guerre.

=> Sommaire détaillé

=> Tank & Military Vehicles n°16, Editions Histoire & Collections, février / mars 2014, 7,50 € (prix à parution, France métropolitaine), 84 pages

=> Texte, photos N&B et couleurs, cartes, profils couleurs

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

GBM n°107 (Editions Histoire & Collections, janvier / février / mars 2014)

26 février 2014 Laisser un commentaire

revue_gbm_107

Dans la continuité des précédents numéros de GBM, celui-ci continue d’explorer l’organisation et l’équipement de l’infanterie française au cours de la Première Guerre mondiale en s’arrêtant ici sur la section de mitrailleuses et la difficile gestation des programmes de chars français durant l’Entre-Deux-Guerres. Dans ce dernier, se trouve un schéma d’évolution du concept en France de 1918 à 1939 qui complète parfaitement le dossier sur la naissance du « Main Battle Tank » paru dans Truck & Tanks n°42.

D’un seul morceau, l’historique du 5ème BCC couvre les opérations en Sarre en septembre 1939, les combats pour Longwy en mai 1940 et la retraite vers Toul où s’achève la guerre pour cette unité. De très nombreuses photos accompagnent le texte ainsi que des profils couleurs et un exceptionnel organigramme dessiné véhicule par véhicule.

La biographie du général HUNTZIGER est particulièrement intéressante au sens où elle met en valeur les paradoxes du haut commandement français. Intellectuellement brillant, physiquement très alerte, il sera totalement dépassé par les événements de mai 1940 alors qu’il commande un secteur clef… Sa mort accidentelle en novembre 1941 lui évite une cruelle introspection sur son rôle en mai et dans les premiers pas de l’Armée d’Armistice.

Les autres articles (Remington pour les fantassins français de 1914, les automobiles du Service de Santé des armées lors de la Première Guerre mondiale, le remplacement du canon de montagne de 65 mm ou encore les fameuses Citroën-Kégresse P 19) combleront les passionnés et autres amateurs de l’armée française.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

GBM Hitsoire de Guerre, Blindés, Matériel n°104 (Editions Histoire & Collections, avril / mai / juin 2013)

gbm104Le numéro 104 du trimestriel GBM dédié à l’armée française de 1914 à 1940 est toujours aussi intéressant, plein de sujets inédits et de surprises.

La structure des articles est en phase avec les précédents numéros et ne désorientera pas les lecteurs fidèles.

Dans la rubrique « Images de l’armée française », ce numéro détaille la composition de la compagnie d’infanterie de 1914 après avoir présenté les évolutions qui se sont succédées les années précédentes. Tout est passé en revue: les hommes, l’armement, les différents postes nécessaires au bon fonctionnement de la compagnie, munitions et paquetage, les premiers mais rares moyens locomotion.

Dans ce numéro, l’artillerie est très présente avec trois articles qui lui sont consacrés. Deux concernent la Première Guerre mondiale (les canons de montagne Schneider, le canon Archer destiné aux tranchées qui illustre parfaitement les inconvénients de l’irruption de considérations civiles dans le développement de matériels militaires), un la Seconde. Ce dernier traite des canons de DCA Bofors utilisés pour la Défense Aérienne du Territoire et qui ne trouvent leur heure de gloire que lors des derniers mouvements de repli en juin 1940. Le sous-titre de l’article est un résumé de ce qui caractérise malheureusement l’armée française : « un matériel idéal, dans un contre-emploi parfait ». Très appréciable est la colonne de repli de la 190ème Batterie en juin 1940 dessinée véhicule par véhicule, canon par canon.

Côté technique, ce numéro poursuit l’analyse des transmissions et de la radio dans les chars français en s’attardant cette fois-ci sur les réseaux de commandement des bataillons de Char D.

S’il fallait en trouver un, l’article le plus étonnant est celui qui concerne la naissance de l’arme blindée tricolore et de l’artillerie d’assaut. En effet, s’appuyant sur des chars agricoles américains à chenilles, une équipe réunit par les circonstances de la guerre réalise le premier char d’assaut français. Cet article, première partie seulement d’une étude particulièrement originale, mérite à lui seul l’acquisition de ce numéro de GBM. Près d’un siècle après, que de sujets encore non connus du public ou à explorer par les historiens et passionnés !

ses évolutions dans les années avant-guerre. Ce numéro comprend la première partie d’une étude sur l’action du 1er RDP de la 2ème DLM dans la bataille d’Hannut / Gembloux durant laquelle le Corps de Cavalerie français s’oppose notamment aux 3. et 4. Panzer-Division.

Un article est consacré au 8ème BCC en action sur l’Oise qui perd vingt-deux chars en quatre jours. Comme toujours, GBM essaye d’identifier le sort de chaque char et procure un ordre de bataille char par char tous identifiés avec presque chacun des membres d’équipage répertorié.

En conclusion, GBM est une revue incontournable, écrite par des passionnés également très professionnels. Il faut apprécier l’effort d’identification des véhicules des unités abordées, de leurs équipages, la recherche des faits… Qu’il serait bon d’avoir de semblables revues sur les autres armées engagées dans la Seconde Guerre mondiale !

=> Sommaire détaillé…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Livres d’occasion – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire historique –