Publicités

Archive

Posts Tagged ‘division’

Militaria n°339 (Editions Histoire & Collections, octobre 2013)

13 octobre 2013 Laisser un commentaire

militaria339L’ossature de ce numéro repose tout d’abord sur l’étude de l’uniforme des parachutistes allemands du Fallschirm-Jäger-Regiment 6 dans le bocage normand avec un focus particulier sur la veste de saut M42. Si les pièces présentées sont très belles, la partie historique est réduite à la portion congrue. Dommage car il s’agissait d’aborder non pas l’engagement du régiment dans les heures et les jours qui suivent le Débarquement, mais un épisode de la guerre des haies.

L’autre gros morceau de ce numéro est la quatrième partie de l’étude sur les casques de la Military Police américaine.

Côté historique d’unité, Paul GAUJAC présente succinctement l’histoire de la 3ème Division d’Infanterie Algérienne de sa création à aujourd’hui où ses traditions subsistent avec la 3ème Brigade Mécanisée. Egalement, ce numéro présente un court historique d’un régiment britannique avec un bon équilibre entre texte, photos d’archive et reproductions d’objets d’époque.

Deux articles très spécialisés se penchent sur la veste de combat canadienne et sur les pioches et haches des soldats allemands. Le texte est précis et les objets d’époque sont bien mis en valeur.

A noter un article concernant la guerre d’Indochine à propos des unités Thaïs.

=> Lire la suite…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Enchères – Boutique – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire 

Publicités

Batailles & Blindés Hors-Série n°22 (Editions Caraktère, juin / juillet 2013)

bataillesetblindeshs22Intitulé « Duels dans le bocage », ce numéro hors-série du magazine Batailles & Blindés cible en effet le parcours de quelques divisions américaines lors de la « Bataille des Haies » en Normandie à l’été 1944 et tente d’en dégager quelques enseignements tactiques. Ce numéro ne constitue pas un historique exhaustif des combats des Américains dans l’enfer des haies.

L’étude est donc essentiellement basée sur des archives et des documents provenant de l’US Army.

Les photos sont issues des archives officielles américaines et sont généralement assez connues. Le plus iconographie de ce numéro est constitué de quelques schémas tactiques en couleurs et d’organigrammes dessinés véhicule par véhicule (US Armored Infantry Battalion, US Tank Battalion, US Tank Destroyer Battalion) ainsi que plusieurs profils couleurs d’armes collectives (mitrailleuses), de chars et véhicules blindés allemands et américains.

Quelques focus sont intégrés dans les chapitres comme la guerre des haies vue par les cadres américains, les US Tank Battalions indépendants engagés en Normandie, l’odyssée de Rudi Brasche l’un des « Panzerknacker » (tueur de chars) de la 130. Panzer-Lehr-Division ou encore la création des « Tanks Dozer », chars américains équipés d’une lame à l’avant capable de couper les haies en les attaquant à la base.

En résumé, ce numéro est une bonne synthèse de documents et de livres déjà édités en anglais dont la liste est d’ailleurs honnêtement fournie. Ses points forts sont son iconographie et une mise en page très agréable à consulter. Des planches d’uniformes ou des dessins couleurs auraient été bienvenus, les combats ne s’arrêtant pas aux seuls véhicules. Néanmoins, ce sujet aurait mérité une présentation plus équilibrée en abordant également le point de vue allemand mais aussi britannique. Les Allemands ne fréquentent pas uniquement le bocage dans une situation défensive mais tentent à plusieurs reprises de lancer des attaques contre les forces américaines qui seront toutes arrêtées (Pont-Saint-Hébert, Mortain) et les Anglais sont également confrontés aux haies dans certains secteurs même si dans une bien moins grande mesure que leurs alliés américains.

=> Sommaire détaillé…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Livres d’occasion – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire historique –

Batailles & Blindés n°55 (Editions Caraktère, juin / juillet 2013)

8 juin 2013 1 commentaire

bataillesetblindes055« France d’abord ! » La couverture de Batailles & Blindés n°55 met à l’honneur la 5ème Division Blindée française dans les combats en Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’article que consacre Pierre DUFOUR, grand amoureux de l’armée française et auteur prolifique d’ouvrages rendant hommage à ses hommes et ses traditions, nous procure un récit haletant de cette chevauchée qui met un point final à la revanche de 1940. En plus des habituels clichés d’époque et des profils couleurs, il faut apprécier l’ordre de bataille stylisé avec les silhouettes de véhicules.

Un autre article aborde aussi les combats en Allemagne à la fin de la guerre. Cette fois-ci, Stéphane MANTOUX  revient sur la chute de Cologne et s’intéresse plus précisément sur le duel entre un « Pershing » fraîchement arrivé en Europe et un PzKpfw V « Panther ». Le récit de cet engagement tactique est particulièrement réussi et très bien illustré avec quelques photos prises juste avant l’engagement qui sera fatal au char de la 9. Panzer-Division.

Sur deux sujets qui peuvent apparaître « classiques » et déjà « ressassés », Batailles & Blindés démontre qu’il est possible d’apporter du neuf. Traduisant très bien le brouillard de la bataille, un article présente les combats menés par la schwere Panzer-Abteilung 502 d’Otto CARIUS sous les ordres de Hyacinth Graf STRACHWITZ près de Narva en avril 1944. Seul regret, une carte aurait été bien venue… Les profils couleurs sont comme d’habitude splendides et bien intégrés dans la mise en page. L’autre article détaille le pivotement de l’armée de PATTON pour intervenir dans les Ardennes et la contre-attaque qui permet de rompre l’encerclement de Bastogne. Au-delà du récit des opérations militaires, l’article s’attarde sur le rôle décisif de PATTON et sur la performance des Armored Divisions américaines engagées. L’improvisation a été la règle et a été parfois coûteuse. Ces deux exemples démontrent que tout engagement militaire ne pas écrit à l’avance et que la victoire est la conjonction de plusieurs facteurs pas totalement maîtrisables.

La fin des « Chroniques africaines » ne signifie pas que Batailles & Blindés a quitté les sables nord-africains. Quatre pages évoquent l’exploit de Günter HALM à El Mreir en juillet 1942 dont le canon antichar d’origine soviétique met à mal les blindés britanniques.

Côté guerres contemporaines, ce numéro présente l’évolution des unités de reconnaissance blindées américaines et britanniques dans les conflits d’Irak et d’Afghanistan.

Le rituel blindorama est consacré à la Roumanie, parent particulièrement pauvre des alliés du Reich qui ne peut qu’utiliser et reconvertir des chars d’origine française et tchèque avant de pouvoir mettre en ligne quelques engins allemands livrés à compte goutte.

=> Sommaire détaillé…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Livres d’occasion – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire historique –

Champs de Bataille Soldats, Unités & Armements n°13 (Editions Conflits & Stratégie, mars 2013)

cdbsoldatsunitesarmements013Le numéro 13 du trimestriel Champs de Bataille Soldats, Unités & Armements choisit de revenir sur un grand classique de la Seconde Guerre mondiale : les blindés en Normandie durant l’été 1944.
Première limite à l’exercice, ne sont abordés que les engins allemands et américains. Les Britanniques et les troupes associées ne sont pas traités.
Par « blindés », ce numéro ne se limite pas seulement aux seuls chars, mais étudie les uns après les autres les chars en tant que tels, les chasseurs de chars, les engins blindés, les véhicules blindés de transport de troupe, l’artillerie autoportée et enfin la défense antiaérienne motorisée et blindée. Chaque thème est constitué de quatre à six pages de texte puis de fiches thématiques de deux pages sur les principaux véhicules. Un profil couleurs de Jérémy FALCHI sur une page est proposé pour chaque véhicule étudié. En raison de la place, toutes les versions engagées ne sont pas présentées, loin de là. Les versions originales et les engins engagés en très faible nombre sont complètement oubliés.
Ce numéro propose également une présentation de l’organisation des divisions blindées des deux camps au moment de la bataille de Normandie en essayant de résumer les principes organisationnels, tactiques et d’emploi. Les grandes unités engagées sont passées en revue très brièvement chacune. Les unités autonomes et les unités blindées intégrées dans les divisions d’infanterie sont également laissées de côté, quel que soit le camp étudié.
Ce numéro fait la place à une riche iconographie. Compte tenu des contraintes du format (pagination), la partie texte est réduite. Les combats sont aussi les grands absents de ce numéro qui finalement n’aborde que le volet « matériels ».
L’idée de départ est bonne. Mais le sujet mérite d’être plus développé, quitte à être scindé sur plusieurs numéros.
Ce numéro à la présentation très agréable fait entrevoir un sujet avec un potentiel encore important en dépit des nombreuses publications consacrées à ce thème.
Mais l’étude définitive des blindées en Normandie se fait encore attendre. En combinant des textes fouillés, une large iconographie, des ordres de bataille, des profils couleurs, des notices sur les hommes et les engins, cela devrait représenter plusieurs centaines de pages !

=> Sommaire détaillé…

********************************************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

Commandez des anciens numéros de Champs de Bataille ! !

Champs de Bataille Seconde Guerre mondiale n°22 (Editions Conflits & Stratégie, janvier / février 2013)

12 janvier 2013 Laisser un commentaire

cdb2gm022Le bimensuel des Editions Conflits & Stratégie présente dans son numéro de janvier 2013 une analyse du redressement de la Wehrmacht à l’Ouest après la percée de l’Opération « Cobra », la poche de Falaise et la perte de la plupart des conquêtes de mai et juin 1940. L’article passe en revue les raisons qui ont permis à l’armée allemande d’arrêter les Alliés aux frontières du Reich, qu’elles soient le fait de la Wehrmacht ou des erreurs alliées. Mais comme le rappelle la conclusion, ce « miracle » n’en est pas vraiment un. Les forces armées allemandes sont usées, exsangues et ce redressement n’est qu’illusion. En aucun il ne permet d’inverser la tendance stratégique et d’entrevoir une quelconque issue victorieuse. Les lecteurs intéressés par ce moment où les Alliés pensant la victoire à portée de main sont confrontés à un raidissement aussi soudain qu’inattendu peuvent se référer également à l’excellent ouvrage « La Fin » de Ian KERSHAW.

Poursuivant une série commencée quelques numéros plus tôt, Champ de Bataille Seconde Guerre mondiale poursuit son exploration d’unités allemandes. C’est ici au tour de la 90. leichte Afrika-Division, unité constituée à partir d’unités éparses présentes en Lybie fin 1941. Elle est de tous les combats jusqu’à la fin des troupes de l’Axe en Tunisie en mai 1943. L’étude reste assez générale avec une iconographie bien mise en valeur que complètent quelques profils couleurs en pleines pages.

L’article sur la batterie « Socoa West » de Saint-Jean-de-Luz est particulièrement intéressant sur le fond et sur la forme. Sur le fond, cette batterie est peu connue bien qu’elle soit armée de canons de 155mm Filloux d’origine française. Sur la forme, les photos sont elles-aussi originales. Mais les vrais plus de cet article sont les plans des différents bunkers qui composent la batterie.

Grâce aux contributions d’Alain CHAZETTE et de Bernard PAICH, éminents « Bunkerologues », Champs de Bataille Seconde Guerre mondiale devient actuellement une vraie référence dans le petite monde de la presse spécialisée sur l’étude des fortifications de la Seconde Guerre mondiale au même titre que pouvait l’être 39/45 Magazine dans les années 80 et 90..

Troisième article de la revue, celui sur les lance-flammes passe en revue les modèles qui équipent les troupes du génie de l’armée allemande et leur utilisation dans les fortifications édifiées par la Wehrmacht. A noter un tableau de synthèse des caractéristiques et des performances des modèles allemands utilisés lors de la Seconde Guerre mondiale.

Enfin, l’article de la série « Tactique » revient sur les combats de la forêt de Hürtgen, « succès tactique allemand à portée stratégique ». Analyse à rapprocher de l’article paru dans Bataille Magazine n°55.

=> Sommaire détaillé…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

Commandez « La fin, Allemagne 1944-1945 » (Editions du Seuil 2012, Ian KERSHAW) !

Commandez des livres d’Alain CHAZETTE !

Ligne de Front n°40 (Editions Caraktère, janvier 2013)

23 décembre 2012 2 commentaires

ldf040La livraison de « Noël » du magazine bimestriel Ligne de Front des Editions Caraktère propose tout au long de ses pages une succession d’articles réellement inédits et pertinents.

Le dossier central est la seconde partie de l’engagement de la 6. SS-Panzer-Armee dans les plaines de Hongrie pour tenter une nouvelle fois de dégager Budapest assiégé par l’Armée Rouge. L’article revient sur les conditions du transfert de l’armée des Ardennes, après son échec à forcer les lignes américaines et à atteindre la Meuse, vers le Front de l’Est dans un III. Reich dévasté et aux abois. Après un descriptif des opérations militaires proprement dites, la conclusion analyse les deux engagements de cette armée blindée, et au-delà d’elle sur les forces et faiblesses de la façon dont les Allemands mènent alors leurs opérations militaires. Les carences de planification sont criantes alors qu’une bonne préparation, une excellente maîtrise du tempo opérationnel et l’optimisation de la logistique sont devenus indispensables compte tenu de la supériorité adverse et de la situation stratégique. Jusqu’à la fin, la Wehrmacht privilégie la tactique et s’appuie sur une coopération interarmes très poussée.

Etude à lire absolument !

Autre article passionnant, celui sur le soldat japonais de la Seconde Guerre mondiale montre à quel les champs d’investigation et d’étude sont encore très nombreux sur ce conflit.

Ce numéro aborde également la Seconde Guerre mondiale vue du continent américain avec deux articles. Le premier sur les liens de l’Amérique Latine avec le III. Reich montre à quel point cet aspect a été très souvent surestimé. Le second également très intéressant étudient les plans de défense des Etats-Unis pour défendre leur territoire et les options allemandes pour frapper le territoire américain.

Deux courtes études valent également le détour : le mythe du réseau « Odessa » et l’exfiltration des nazis en Amérique du Sud et l’engagement des Pionniers allemands à Koursk lors de l’Opération « Zitadelle ».

Enfin, Ligne de Front revient sur la guerre en Afghanistan et l’engagement de l’armée française dans la lutte contre les Talibans.

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

Complétez votre collection de Ligne de Front !

Normandie 1944 US Army n°1 (Editions Heimdal, décembre 2012)

22 décembre 2012 1 commentaire

normandie1944usarmy001Les Editions Heimdal déclinent désormais leur revue trimestrielle Normandie 1944 en une version totalement dédiée à l’US Army, l’armée américaine.

Ce premier numéro rédigé par Mark BANDO, auteur américain spécialisé dans la Seconde Guerre mondiale, est exceptionnel. A la différence des publications rédigées par les traditionnels auteurs des Editions Heimdal, celle-ci apporte un contenu assez inédit, tant d’un point de vue des textes que des illustrations. Le numéro présente l’engagement de la 2nd US Armored Division en Normandie et plus particulièrement son action dans le cadre de la percée du front allemande lors de l’Opération « Cobra » et de l’exploitation qui s’en suit. L’avantage de ce récit est de présenter une phase des combats plutôt connue d’un point de vue opérationnel ou par les témoignages allemands. Il a donc le mérite de remettre au cœur de l’Histoire le GI, le soldat américain, seul ou en unité.

A noter le chapitre consacré à la fin du SS-Obersturmbannführer Christian TYCHSEN aux Hauts-Vents, brillant récit d’un combat de rencontre au niveau tactique.

Si certaines photos sont déjà bien connues, d’autres sont issues des collections des vétérans et notamment des « prises de guerre » effectuées par les Américains sur les dépouilles de leurs adversaires allemands. Certains des clichés montrent toute l’horreur de la guerre et de ses conséquences pour les êtres humains ramenés à l’état de tristes dépouilles difformes…

Quelques profils et reproductions d’objets d’époque en couleurs complètent l’iconographie. La mise en forme est conforme aux standards actuels des Editions Heimdal, reprenant les améliorations vues dans les toutes dernières parutions (mise en page plus lisible, iconographie bien mise en valeur).

Bravo !

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

Complétez votre collection d’anciens numéros de 39/45 Magazine !

Complétez vos collections autour de la bataille de Normandie !

Commandez Objectif La Haye-du-Puits !

Commandez Prises de guerre !

Commandez La 101st US Airborne Division dans la Seconde Guerre mondiale !