Trucks & Tanks Magazine n°34 (novembre / décembre 2012)

La « Panzerwaffe » est une nouvelle fois à l’honneur du numéro 34 de Trucks & Tanks Magazine avec une étude sur la Panzer-Division Typ 1944 qui complète l’article paru dans Batailles & Blindés numéro 28.

Comme indiqué dans le sous-titre, cette nouvelle organisation est « la somme de toutes les expériences » mais aussi de (presque) toutes les contraintes qui s’imposent à l’armée allemande dans cette dernière partie de la guerre. L’article passe en revue les principales composantes de la division (le poing blindé formé par le Panzer-Regiment, l’appui des deux régiments de Panzer-Grenadier dont l’un est blindé tandis que l’autre est seulement motorisé avec une mobilité qui est dans les faits restreinte, l’appui-feu de l’Artillerie-Regiment, la mobilité et la puissance de l’unité de reconnaissance, les moyens de défense contre les avions avec la Flak et contre les chars avec la Panzerjäger-Abteilung). Les organigrammes théoriques sont en couleurs et dessinés véhicule par véhicule. Les textes sont accompagnés de très beaux profils couleurs et d’une iconographie d’époque bien mise en valeur. Comme le souligne l’auteur, il y a un écart entre la théorie et la pratique, le Reich n’ayant pas les moyens industriels à cette époque de la guerre pour subvenir aux besoins. Cette étude aurait été complète si elle s’attardait sur la compositions détaillées des unités blindées allemandes en 1944 et leur long déclin.

Pour continuer sur l’armée allemande, ce numéro propose aussi la première partie d’une étude sur les véhicules légers de la Wehrmacht. Une synthèse de qualité sur un sujet rarement abordé ainsi et qui permet de clarifier la situation. L’auteur a pris le partie d’analyser les véhicules constructeur par constructeur. Dans ce numéro sont donc traités Adler, Opel, Wanderer, Ford, Hanomag. La suite concernera BMW, Daimler-Benz, Horch, Phänomen, Steyr, Skoda, Tatra et Volkswagen.

Si les chars française utilisés comme « Beute Panzer » par les Allemands sont régulièrement traités par la presse magazine spécialisée, les chars allemands utilisés par les forces françaises le sont moins. C’est le cas d’un article assez court sur les quelques véhicules de prises utilisés par les FFI, notamment autour des poches de l’Atlantique. Les illustrations s’appuient essentiellement sur de très beaux profils couleurs qui inspireront probablement de nombreux maquettistes.

L’habituel comparatif oppose cette fois-ci le Jagdpanther au SU-100.

Le M24 Chaffee est aussi étudié à travers une synthèse qui allie texte clair et concis, photos d’archives, plans au 1/35ème et profils couleurs. Est particulièrement intéressante et originale la partie qui concerne la vie de M24 après la Seconde Guerre mondiale où des centaines d’exemplaires, voire quelques milliers d’ailleurs, sont exportés.

Les armées contemporaines sont abordées avec deux articles : l’un sur les nouveaux chars russes et l’autre sur l’hélicoptère de combat « Cobra » qui a servi une quarantaine d’années au sein des forces armées américaines.

*****************************************

Trucks & Tanks Magazine est la revue des Éditions Caraktère dédiée aux engins et véhicules militaires du XXème siècle. Au menu des numéros qui paraissent tous les deux mois, l’histoire d’un blindé ou d’un véhicule, l’engagement d’une unité blindée… Un comparatif de deux adversaires sur chenilles est une des rubriques phares de ce magazine.

La Seconde Guerre mondiale tient une place prépondérante dans chacun des sommaires qui proposent également un aperçu de véhicules des guerres plus récentes avec une rubrique apparue en 2012 sur les « voilures tournantes » autrement dit les hélicoptères de combat.

Les textes sont accompagnés de très nombreux plans et profils couleurs de très bonne qualité.

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

Visitez notre Boutique Seconde Guerre mondiale !

Publicités

1 réflexion sur « Trucks & Tanks Magazine n°34 (novembre / décembre 2012) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.