Archive

Posts Tagged ‘T-90’

Batailles & Blindés n°91 (Caraktère, 2019)

26 mai 2019 2 commentaires

Batailles et Blindes 091A l’occasion de ce numéro de Batailles & Blindés et d’un long article donnant des extraits traduits en Français des mémoires d’Otto CARIUS, Yannis KADARI annonce la création d’une nouvelle maison d’éditions, complémentaire à Caraktère : Overlord Press. C’est donc tout à la fois un exercice de promotion (renforcé par l’encart central de commande) et la proposition de l’un des témoignages majeur d’un ancien de la Panzerwaffe, plus particulièrement d’un as sur Panzer VI Ausf. E Tiger. La mémoire de l’auteur est précise et fournit nombre de détails sur les engagements, les conditions de combat, les relations de camaraderie, etc. Un récit vrai et il faut saluer l’initiative de traduire le livre, enfin, dans la langue de Molière. A croiser avec l’excellente suite romanesque de Gabriel THERIAULT (Dans les ventres d’acier, Vous ne mourrez pas). Lire la suite…

Publicités

Trucks & Tanks Magazine hors-série n°31 (Caraktère, 2019)

Trente ans après la chute du Mur de Berlin, de l’effondrement de l’URSS et de la disparition du Pacte de Varsovie, il flotte de nouveau comme un parfum de guerre froide en Europe… La rivalité héritée de la Seconde Guerre mondiale, Est contre Ouest, se manifeste militairement à nouveau. Il ne s’agit plus d’un affrontement idéologique, mais d’une vraie lutte d’influence géostratégique et d’emprise territoriale.

En trois décennies, la ligne de démarcation s’est néanmoins sérieusement décalée vers l’Est. L’OTAN a absorbé nombre de petits frères de la défunte URSS. La Russie, stabilisée après les années troubles de l’ère ELTSINE, reprise depuis en main par Vladimir POUTINE, songe de nouveau à retrouver sa continuité territoriale et à reprendre possession de ses anciennes républiques acquises au forceps dans les années 40 grâce d’une part à l’alliance nouée avec le III. Reich puis en l’ayant vaincu après s’être fait agresser. Lire la suite…

Catégories :Magazines, Recension, Revues, Sommaire Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Batailles & Blindés n°88 (Caraktère, 2018)

4 décembre 2018 1 commentaire

Trois classiques de la Seconde Guerre mondiale sont revisités avec brio dans ce numéro de Batailles & Blindés. C’est tout d’abord la chute de Tobrouk qui consacre l’Afrika-Korps d’Erwin ROMMEL avec un article qui ne se concentre que sur les combats pour la forteresse elle-même. Clair et précis.

Retour à Koursk aussi, mais sous un angle un peu original loin des traditionnelles études sur la pince Nord ou la pince Sud avec son fer de lance composé des trois divisions de la Waffen-SS. Non, il s’agit ici d’étudier la « deuxième pince Sud » de KEMPF qui doit appuyer et protéger l’avance du II. SS-Panzer-Korps. Quand MODEL stoppe l’offensive par le Nord, l’opération Zitadelle n’est pas encore perdue pour les Allemands. Les pertes soviétiques sont énormes et la pince Sud poursuit son avance. Mais l’impossibilité de l’Armee-Abteilung Kempf d’appuyer correctement l’offensive causée par la défense sacrificielle de certaines unités de l’Armée Rouge ne permet pas aux Allemands de conserver la dynamique et l’énergie cinétique qui peuvent leur permettre de percer. Article indispensable pour comprendre l’échec allemand, même si celui-ci n’est pas le désastre présenté par la propagande soviétique (cf. Koursk, 1943), et pour compléter les Batailles & Blindés numéros hors-série 9, 10 et 34. Lire la suite…

Trucks & Tanks Magazine n°70 (Caraktère, 2018)

16 octobre 2018 Laisser un commentaire

En plus des rubriques d’actualités, ce numéro de Trucks & Tanks Magazine nous gratifie de deux beaux articles sur des engins post-1945 et français qui plus est (dans la continuité de l’article sur l’AMX-30 Pluton paru dans Trucks & Tanks n°69). Le premier passe en revue les déclinaisons de l’AMX 13 pour le génie dont un impressionnant poseur de pont et une version dépannage. Le second est dédié au char Leclerc, qualifié de meilleur MBT (Main Battle Tank) de la Guerre Froide dont il est effectivement issu. Les profils couleurs 3D sont toujours très beaux, au même titre que les profils à plat. Le texte raconte la genèse du char, décrit ses évolutions et son futur, les différentes séries en service au sein de l’armée française ainsi que les variantes (dépannage, remorquage spécifique), y compris celles n’ayant finalement pas abouti. Bref, une très bonne synthèse technique et matérielle (les engagements opérationnels ne sont pas traités, ni les versions export) qui permet de s’extraire un peu de la Seconde Guerre mondiale avant d’y replonger à nouveau (et avec toujours grand intérêt). Lire la suite…

Trucks & Tanks Magazine n°67 (Caraktère, 2018)

Opposant Panzer VI Ausf. E Tiger et JS-2, l’illustration de couverture de ce numéro de Trucks & Tanks pourrait laisser penser que le magazine historique et technique des engins et véhicules du XXème siècle des Editions Caraktère propose à nouveau un dossier sur les monstres blindés de la Seconde Guerre mondiale…

Il faut donc ouvrir et entrer dans ce numéro pour découvrir un comparatif bien plus subtile qui ne s’arrête pas tout à fait aux seuls chars (neuf sur dix quand même). Le classement lui-même réserve des surprises, puisque le facteur puissance de feu n’est pas le seul pris en compte, bien au contraire. L’adaptation de l’engin par rapport aux capacités industrielles du pays et le nombre d’engins produits sont des facteurs particulièrement importants. Ainsi, le T-34/76  et le M4 Medium Tank Sherman, symboles respectivement des forces blindées soviétiques et américaines tout au long de la guerre qui les opposent aux Allemands, sont sur le podium. Le Panzer V Panther allemand, considéré par beaucoup comme le meilleur char du conflit, complète ce dernier, mais sa complexité technique, sa fragilité et son coût ne lui permettent pas d’accéder à la plus haute marche dans une vision assurément stratégique. Lire la suite…

Trucks & Tanks Magazine n°63 (Caraktère, 2017)

Trucks and Tanks TnT 063Les numéros de Trucks & Tanks des Editions Caraktère qui ne font pas la une sur la Seconde Guerre mondiale ne sont pas légions… Et celui-là en fait partie. Il faut dire que l’actualité militaire est plutôt propice et a des relents de Guerre Froide. La fin de l’Histoire étant un mythe qui n’a duré qu’un temps, et encore pour les plus naïfs, l’opposition entre l’armée russe et l’armée américaine est de retour. Le dossier de ce numéro passe donc en revue les matériels en service à la fin de la deuxième décennie du XXIème siècle : chars de combat, véhicules de combat d’infanterie chenillés, canons automoteurs d’artillerie, véhicules de combat d’infanterie à roues. D’un côté, l’US Army met en ligne des matériels parfois déjà vieillissants, mais qui ont été modernisés et qui ont évolué grâce à l’expérience acquise au feu ces quinze dernières années. De l’autre, la Russie essaye de compenser un trou de plus de vingt ans, mais ses moyens financiers manquent. L’avantage, c’est que cela permet de partir d’une feuille blanche. Reste à transformer l’essai pour passer du statut de plateformes prometteuses à un arsenal capable de détrôner la puissance américaine.

Mis à part les rubriques d’actualité, le reste du sommaire est bien ancré sur la Seconde Guerre mondiale. Lire la suite…

Batailles & Blindés n°77 (Caraktère, 2017)

29 janvier 2017 1 commentaire

batailles-et-blindes-077Au 77ème numéro, Batailles & Blindés continue toujours d’être véritablement une revue de référence sur la Seconde Guerre mondiale qui remplit encore une fois la quasi intégralité des pages à l’exception des quelques pages réservées à l’actualité des blindés dominée par le programme de Mobile Protected Firepower Vehicle de l’US Army et la modernisation de l’armée russe.

La partie historique du numéro s’ouvre par une étude consacrée à la bataille de Suomussalmi au cours de la Guerre d’Hiver entre l’URSS et la Finlande en 1939/1940. Après avoir planté le décor en présentant le contexte et les caractéristiques de chacun des belligérants, l’article présentent les opérations qui aboutissent à un clair coup d’arrêt de l’offensive soviétique malgré sa supériorité numérique et matérielle. Une cruelle démonstration qu’être le plus fort ne suffit pas et qu’être le plus faible ne signifie pas obligatoirement perdre à condition d’adopter la bonne tactique. L’iconographie est frappante. Elle montre des hommes bien préparés pour l’hiver au milieu d’un paysage envahi par la neige. Comme quoi, avec un peu d’anticipation, l’Armée Rouge n’est pas invincible dans les conditions hivernales à condition de s’être correctement préparé… Ce qu’oubliera de prévoir la Wehrmacht quand elle s’apprêtera à envahir l’URSS. Lire la suite…