Advertisements

Archive

Archive for novembre 2014

2e Guerre mondiale n°57 (Mars & Clio Editions, décembre 2014 / janvier 2015)

27 novembre 2014 Laisser un commentaire

revue_2gm_057Brouillard de la guerre et frictions clausewitziennes sont au menu de ce numéro de 2e Guerre Mondiale.

Tout d’abord, il faut saluer le dossier consacré à la bataille de Bastogne en décembre 1944, tant la partie consacrée à l’avance allemande que celle décrivant les efforts américains pour défendre la ville et faire sauter le siège. Il montre que le résultat n’était pas joué d’avance, ce qui souligne une fois de plus comment une succession de petits détails peut faire basculer le sort des armes d’un côté comme de l’autre quel que soit le côté vers lequel penche la balance stratégique. Loin d’être un récit monolithique, le dossier s’attache à mettre en relief les décisions prises d’un côté comme de l’autre tout en tenant compte de l’état des connaissances des protagonistes au moment de faits. En bref, une étude sur une bataille ultra connue mais qui a le courage de l’analyser d’un point de vue opératique.

Autre exemple d’évènement qui ne se passe pas comme prévu, la libération de Brest qui demande six semaines d’intenses combats aux Américains pour finalement un résultat presqu’inutile, le port étant inutilisable, trop loin de la ligne de front et excentré logistiquement. Il suffit d’une erreur d’appréciation d’un côté et d’un homme déterminé de l’autre pour que les cartes soient rebattues. A l’instar de Bastogne, il aurait suffit que le contexte stratégique ne soit pas aussi défavorable aux Allemands pour que le résultat soit différent ou que la garnison représente un point de fixation et une menace dans le flanc allié. Une fois encore, 2e Guerre Mondiale aime s’aventurer sur un sujet qui pourrait être polémique, mais en évitant tout écueil, en abordant le poids de la Résistance française dans la Libération du pays. La conclusion est très bien équilibrée en relativisant le poids militaire mais en lui reconnaissant un rôle politique essentiel qui permet à la France de trouver toute sa place dans les nations qui triomphent du III. Reich, ce qui était loin d’être acquis après la cinglante défaite de 1940. De son côté, la rubrique « Ecrire l’Histoire » se penche également sur les résultats controversés de l’armée britannique dans le conflit avec un angle de vue original soulignant le contraste entre l’armée impériale et l’armée britannique. A lire et à cogiter.

Egalement original, le rôle de l’infanterie allemande dans les déserts nord-africains. L’Afrika-Korps est réputée pour les exploits et les chevauchées de Panzer. C’est effectivement vite oublier que des blindés ne sont rien sans infanterie. Rommel manque non seulement de chars, d’approvisionnements, mais aussi de fantassins…

=> Sommaire détaillé…

Collections : 1ère Guerre mondiale2ème Guerre mondialeAprès 1945 www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !


http://www.3945km.com propose en toute indépendance de recenser des publications couvrant un siècle d’histoire militaire, du début du XXème siècle aux conflits contemporains en mettant en avant notamment les travaux en langue française. Bien entendu, il n’y a pas de prétention à être exhaustif, mais simplement de proposer des pistes bibliographiques à ceux qui portent un intérêt sur un sujet particulier. La Seconde Guerre mondiale est un tournant majeur dans l’histoire du monde, que ce soit en Europe ou en Asie. La dimension intercontinentale est essentiellement vraie pour les Etats-Unis qui se battent en Europe pour y prendre physiquement et culturellement pied ainsi qu’en Asie et dans le Pacifique. Les conflits qui vont germer après 1945 sont issus des conséquences du conflit. Durablement, les armées sont marquées par l’évolution des technologies, des doctrines et des mentalités de la guerre. L’apparition de l’atome, tout comme la décolonisation et l’apparition du terrorisme sont les héritiers de la guerre. De même, la Seconde Guerre mondiale n’a pas été spontanée. Elle résulte, que ce soit en Europe, dans le Pacifique et en Asie d’influences issues du début du XXème siècle. La conjonction d’intérêts idéologiques et politiques, le calendrier propre des protagonistes, le développement des moyens de transport et de communication vont donner l’impression d’une certaine unité de temps à défaut de lieu. 2e Guerre Mondiale est une revue spécialisée sur la période 1939 / 1945 comme son nom l’indique. Les sujets traités couvrent les aspects militaires, techniques, économiques, politiques et diplomatiques. La ligne éditoriale cherche à opposer les visions de l’Axe et des Alliés ou de prendre du recul sur les évènements bruts pour en dégager des analyses plus systémiques.

Advertisements

Historica n°122 / 39/45 Magazine Hors-Série n°80 (Editions Heimdal, octobre / novembre / décembre 2014)

20 novembre 2014 1 commentaire

revue_historica_122Sous le titre « Sepp Dietrich et sa Leibstandarte », ce numéro d’Historica comprend le premier volet d’une étude consacrée à la garde prétorienne du III. Reich et à son chef emblématique.

Les pages regorgent de photos d’époque, mais peu de textes sont présents. La biographie de Josef DIETRICH est succincte. Après un bref résumé de son parcours de la Première Guerre mondiale à la fin de l’Entre-Deux-Guerres, ce numéro présente les principales étapes de la création et du développement de la Leibstandarte ainsi qu’un aperçu éclair de ses trois premières campagnes militaires : Pologne (septembre 1939), Ouest (mai / juin 1940), Balkans (avril 1941). Les crimes de guerre ne sont pas oubliés mais les ratés des premiers engagements sont plutôt minorés.

Quelques témoignages sont censés éclairer la personnalité du « chef », mais l’analyse reste superficielle et finalement sans grand intérêt.

Paradoxalement, la notice publiée par Charles TRANG dans le premier volume du Dictionnaire de la Waffen-SS est presque plus étoffée et parfois plus aisée à comprendre…

L’atout unique de ce numéro réside dans sa succession de photos et de ses quelques reproductions de documents d’époque. Des reproductions couleurs d’uniformes, voire quelques dessins type « Osprey » auraient utilement bonifié ce numéro…

=> Sommaire détaillé…

Collections : 1ère Guerre mondiale2ème Guerre mondialeAprès 1945

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !


http://www.3945km.com propose en toute indépendance de recenser des publications couvrant un siècle d’histoire militaire, du début du XXème siècle aux conflits contemporains en mettant en avant notamment les travaux en langue française. Bien entendu, il n’y a pas de prétention à être exhaustif, mais simplement de proposer des pistes bibliographiques à ceux qui portent un intérêt sur un sujet particulier.

La Seconde Guerre mondiale est un tournant majeur dans l’histoire du monde, que ce soit en Europe ou en Asie. La dimension intercontinentale est essentiellement vraie pour les Etats-Unis qui se battent en Europe pour y prendre physiquement et culturellement pied ainsi qu’en Asie et dans le Pacifique. Les conflits qui vont germer après 1945 sont issus des conséquences du conflit. Durablement, les armées sont marquées par l’évolution des technologies, des doctrines et des mentalités de la guerre. L’apparition de l’atome, tout comme la décolonisation et l’apparition du terrorisme sont les héritiers de la guerre. De même, la Seconde Guerre mondiale n’a pas été spontanée. Elle résulte, que ce soit en Europe, dans le Pacifique et en Asie d’influences issues du début du XXème siècle. La conjonction d’intérêts idéologiques et politiques, le calendrier propre des protagonistes, le développement des moyens de transport et de communication vont donner l’impression d’une certaine unité de temps à défaut de lieu.

Historica est un magazine des Editions Heimdal qui décline son mensuel 39/45 Magazine sous forme de hors-série thématiques qui sont également publiés en version reliée.

Aérojournal n°43 (Editions Caraktère, octobre / novembre 2014)

16 novembre 2014 Laisser un commentaire

revue_aerojournal_043Ce numéro d’Aérojournal est plein d’exotisme. Tout d’abord, il offre au lecteur un très bon dossier sur les as de la Marine impériale japonaise au cours de la Seconde Guerre mondiale. Bien moins connus que leurs homologues des autres armées de l’air, la carrière opérationnelle des pilotes japonais ne se limite pas aux missions suicides. Au-delà des fiches biographiques, cet article décrit les moyens très vite limités et l’agonie de l’aviation japonaise incapable de trouver les ressources pour défendre le sol national laissé libre à l’aviation américaine qui peut y effectuer presqu’impunément ses raids.

Le second article particulièrement original est celui consacré aux ingénieurs étrangers ayant mis leurs talents au service de l’Argentine après la Seconde Guerre mondiale. Cette immigration technique et particulièrement choisie était constituée essentiellement d’Allemands, mais pas uniquement puisqu’Emile DEWOITINE se réfugie également là-bas.

Troisième dossier original, celui consacré à l’influence des compétitions aériennes entre les deux guerres mondiales sur le développement de l’aviation militaire. Un parallèle pourrait être fait avec la course aux étoiles de la Guerre Froide qui apportera son lot d’innovations technologiques et poursuit sur le plan de la compétition sportive / technique un affrontement bien plus politique.

Deux articles décrivent des engagements plus opérationnels au cours de la Seconde Guerre mondiale. Le premier s’attarde sur la I./JG 301 à l’Ouest de la bataille de Normandie à la défaite. Le second se penche sur la carrière méconnue du B-26 Marauder dans le Pacifique, l’occasion de découvrir un avion fiable et de survoler cet aspect de la guerre peu connu et pourtant plein d’héroïsme.

Enfin, Aérojournal poursuit également sa revue des aéronefs français avec l’hydravion Loire 130.

=> Sommaire détaillé…

Collections : 1ère Guerre mondiale2ème Guerre mondialeAprès 1945

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !


http://www.3945km.com propose en toute indépendance de recenser des publications couvrant un siècle d’histoire militaire, du début du XXème siècle aux conflits contemporains en mettant en avant notamment les travaux en langue française. Bien entendu, il n’y a pas de prétention à être exhaustif, mais simplement de proposer des pistes bibliographiques à ceux qui portent un intérêt sur un sujet particulier.

La Seconde Guerre mondiale est un tournant majeur dans l’histoire du monde, que ce soit en Europe ou en Asie. La dimension intercontinentale est essentiellement vraie pour les Etats-Unis qui se battent en Europe pour y prendre physiquement et culturellement pied ainsi qu’en Asie et dans le Pacifique. Les conflits qui vont germer après 1945 sont issus des conséquences du conflit. Durablement, les armées sont marquées par l’évolution des technologies, des doctrines et des mentalités de la guerre. L’apparition de l’atome, tout comme la décolonisation et l’apparition du terrorisme sont les héritiers de la guerre. De même, la Seconde Guerre mondiale n’a pas été spontanée. Elle résulte, que ce soit en Europe, dans le Pacifique et en Asie d’influences issues du début du XXème siècle. La conjonction d’intérêts idéologiques et politiques, le calendrier propre des protagonistes, le développement des moyens de transport et de communication vont donner l’impression d’une certaine unité de temps à défaut de lieu.

Aérojournal est un magazine animé par Christian-Jacques EHRENGARDT qui se concentre sur l’histoire de la guerre aérienne. C’est donc une invitation à parcourir tous les cieux au-dessus des terre et des mers du globe sur un siècle, même si la Seconde Guerre mondiale est majoritairement présente.

Militaria Hors-Série n°92 (Histoire & Collections, octobre / novembre / décembre 2014)

12 novembre 2014 Laisser un commentaire

revue_militaria_hs_092Dans son numéro hors-série n°92, Militaria Magazine revient sur la bataille de Normandie au travers de l’engagement du III. Flak-Korps. C’est l’occasion de revenir sur les opérations aériennes alliées et surtout sur les moyens mis en place par les Allemands pour contrecarrer l’omniprésence des avions adverses. Premier constat, la Flak intervient principalement dans son rôle premier, c’est-à-dire dans la défense antiaérienne. L’engagement des unités de Flak lors de l’Opération « Goodwood » est plutôt une exception qui révèle cependant la polyvalence des pièces antiaériennes allemandes et de leurs servants. Second constat, l’activité de la Flak est loin d’être négligeable puisque les pertes alliées en avions sont loin d’être négligeables, même si la seule activité des canons antiaériens ne peut assurer seule une bulle de protection au-dessus des unités allemandes engagées au sol. Même au-dessus de la poche de Falaise ou de la Seine, les aviateurs alliés font face à une opposition dangereuse en provenance du sol. Le dernier chapitre cherche ainsi à donner une vision de la Flak ressentie par ses adversaires. Troisième constat, plus surprenant, la chaîne logistique du III. Flak-Korps est épargnée puisqu’il dispose tout au long de la bataille des moyens nécessaires à ses opérations.

Ce numéro repose essentiellement sur le témoignage laissé après-guerre par le commandant du III. Flak-Korps auprès des services historiques américains. Il manque par conséquent de faits et de chiffres. Trop souvent, l’étude doit se contenter de formulations générales et vagues… Dommage !

L’iconographie est issue des archives officielles. Les profils couleurs signés Eric SCHWARTZ sont particulièrement intéressants et ne se contentent pas des seuls canons engagés par le III. Flak-Korps mais abordent plus globalement les matériels mis en œuvre par les Allemands au cours de la guerre pour contrer la domination aérienne alliée comme les Flakpanzer. Tous les profils ne concernent pas uniquement l’été 1944 et la bataille de Normandie. Il est cependant dommage de ne pas s’être davantage intéressé aux véhicules de servitude, aux organigrammes et aux dotations des unités de Flak en Normandie.

A noter également que les premières pages du numéro reviennent sur la création du concept de Flak-Korps et l’engagement du I. Flak-Korps en France en mai et juin 1940.

=> Sommaire détaillé…

Collections : 1ère Guerre mondiale2ème Guerre mondialeAprès 1945

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !


http://www.3945km.com propose en toute indépendance de recenser des publications couvrant un siècle d’histoire militaire, du début du XXème siècle aux conflits contemporains en mettant en avant notamment les travaux en langue française. Bien entendu, il n’y a pas de prétention à être exhaustif, mais simplement de proposer des pistes bibliographiques à ceux qui portent un intérêt sur un sujet particulier.

La Seconde Guerre mondiale est un tournant majeur dans l’histoire du monde, que ce soit en Europe ou en Asie. La dimension intercontinentale est essentiellement vraie pour les Etats-Unis qui se battent en Europe pour y prendre physiquement et culturellement pied ainsi qu’en Asie et dans le Pacifique. Les conflits qui vont germer après 1945 sont issus des conséquences du conflit. Durablement, les armées sont marquées par l’évolution des technologies, des doctrines et des mentalités de la guerre. L’apparition de l’atome, tout comme la décolonisation et l’apparition du terrorisme sont les héritiers de la guerre. De même, la Seconde Guerre mondiale n’a pas été spontanée. Elle résulte, que ce soit en Europe, dans le Pacifique et en Asie d’influences issues du début du XXème siècle. La conjonction d’intérêts idéologiques et politiques, le calendrier propre des protagonistes, le développement des moyens de transport et de communication vont donner l’impression d’une certaine unité de temps à défaut de lieu.

Militaria Magazine Hors-Série est une revue trimestrielle, déclinaison du mensuel Militaria, qui approfondit un sujet particulier de la Seconde Guerre mondiale en proposant un texte relativement généraliste illustré de photos puisées dans les archives officielles. Jusqu’à la généralisation du concept, Militaria Magazine Hors-Série est l’une des revues à avoir introduit la présence systématique de nombreux profils couleurs en lien avec le sujet traité.