Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Batailles n°86 (Ysec, 2019)

Batailles n°86 (Ysec, 2019)

Batailles 086Été 1944, la Wehrmacht est prise dans un étau infernal : à l’Ouest, le Débarquement en Normandie est un succès, à l’Est les Soviétiques lancent l’opération Bagration destinée à bouter les Allemands hors du terrain conquis depuis juin 1941. Ce sont ces deux facettes que se propose d’étudier ce numéro de Batailles en tentant de revaloriser le poids du succès de l’Armée Rouge dans l’historiographie occidentale.

Sur le fond, seuls quelques articles apportent leur lot d’originalité. La plupart des autres sont trop généralistes et quelque peu déjà vus.

Celui sur les pionniers allemands en Normandie se focalise uniquement sur le maintien des voies de communication à travers la Seine et la Loire. Il aurait pu être passionnant mais le texte est trop focalisé sur la seule transposition du témoignage de Hermann JANOWSKI recueilli lors des « Military Studies » initiées par l’armée américaine auprès des principaux commandants allemands (l’auteur de l’article a au moins l’honnêteté de le signaler en conclusion).

Bien plus original est celui sur les projets d’assassinats ciblés de responsables militaires et politiques tant allemands et que français par les Alliés dans la perspective du Débarquement. A découvrir.

Classiques, les deux articles sur les Britanniques et les Allemands la veille de l’opération Goodwood n’apportent pas grand chose à la prose déjà pléthorique sur le sujet. Seules les possibles intentions d’Erwin ROMMEL en réaction à l’attentat du 20 juillet 1944 éveillent quelque peu la curiosité, mais sans véritablement apporter de révélation ou de scoop (de quoi faire le lien avec le « complot pour la paix » tel que décrit dans 39/45 Magazine n°355 ?).

La couverture pourrait laisser penser à une étude comparative entre la performance soviétique et celle des Alliés occidentaux. Mais non. Les deux articles consacrés à la situation à l’Est n’abordent que les préparatifs des deux camps. Pourtant, le texte a le mérite de souligner les faiblesses de l’Armée Rouge que les Allemands ne pourront pas exploiter.

Le dernier article concerne le Jagdpanzer IV et le Panzer IV/70. Là aussi, le texte est un peu confus et le lecteur a du mal à se repérer dans les choix effectués par les Allemands avec, il faut le reconnaître, des dénominations et des silhouettes qui favorisent le flou (Sturmgeschütz IV, Jagdpanzer IV, Panzer IV/70)…

Sommaire :

  • Biblio
  • Thierry CHION, Un nouveau circuit V-1 en Seine-Maritime, une rampe reconstituée à Guerville, in Batailles n°86 (Ysec, 2019)
  • Yves BUFFETAUT, Le génie allemand durant la bataille de Normandie, in Batailles n°86 (Ysec, 2019)
  • Yves BUFFETAUT, Des assassinats pour faciliter le Débarquement ! Quand les Anglais rêvaient d’assassiner Rommel, Rundstedt, Stulpnagel… et Hitler, in Batailles n°86 (Ysec, 2019)
  • Yves BUFFETAUT, Normandie juillet 1944, comment Montgomery compte-t-il sortir de l’impasse ?, in Batailles n°86 (Ysec, 2019) : article de dix pages sur la stratégie alliée pour sortir de l’impasse en Normandie et notamment les plans et enjeux de Bernard MONTGOMERY pour l’opération Goodwood – Photos.
  • Yves BUFFETAUT, Pour les Allemands, la bataille est déjà perdue !, in Batailles n°86 (Ysec, 2019) : article d’onze pages sur la stratégie allemande en Normandie alors que les Britanniques s’apprêtent à lancer l’opération Goodwood et les options envisagées par Erwin ROMMEL alors même que se prépare l’attentat du 20 juillet 1944 contre Adolf HITLER – Photos.
  • Yves BUFFETAUT, La situation stratégique à l’Est au printemps 1944, in Batailles n°86 (Ysec, 2019) : article de dix pages sur les situations des armées allemandes et soviétiques en URSS à la veille du déclenchement de l’opération Bagration mettant en avant également les carences de l’Armée Rouge qui s’apprête à réaliser un véritable exploit face à la Heeresgruppe Mitte – Photos.
  • Yves BUFFETAUT, Bagration, forces et faiblesses des deux adversaires, in Batailles n°86 (Ysec, 2019) : article d’onze pages sur l’état des force (hommes, matériels, logistique, communication) des armées allemandes et soviétiques à la veille du déclenchement de l’opération Bagration – Photos, carts, profils couleurs [Medium Tank M4A2 76(W) (8ème Corps mécanisé soviétique de la Garde), T-34/76 modèle 1943 (19ème corps blindé soviétique), T-34/85 modèle 1944 (7ème corps blindé soviétique de la Garde)]
  • Roger NOBLANC, Jagdpanzer IV, le « canard » de Guderian, in Batailles n°86 (Ysec, 2019) : article de huit pages sur le développement et l’engagement opérationnel des Jagdpanzer IV et Panzer IV/70 – Photos.

Boutique :

Batailles Ysec logo

 


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :