Batailles Magazine

Home » Magazines » Batailles Magazine

En s’appuyant sur les potentiel éditorial des Editions Histoire & Collections, Yves BUFFETAUT lance Batailles Magazine en avril 2004. Ce nouveau titre se veut une revue généraliste sur les conflits du XXème siècle. Très vite, la ligne éditoriale se concentre cependant exclusivement sur la Seconde Guerre mondiale à part quelques incursions sur la Première Guerre mondiale ou les conflits d’après guerre (Indochine, Suez). Face à une concurrence abondante et à un lectorat qui se réduit, le champ d’attention évolue à plusieurs reprises, au point de ne se concentrer à un moment donné que sur la dernière année du conflit. Le rythme de parution lui aussi change à plusieurs reprises, tantôt mensuel, tantôt bimensuel, tantôt trimestriel. A partir du n°62 de février 2014, Ysec reprend en 2020 le fond de commerce de 2e Guerre Mondiale dont le logo accompagne ensuite celui de Batailles à partir du n°90.

Publicités

Présentation

Lancement

Yves BUFFETAUT connait ses premiers succès avec 39/45 Magazine avec lequel il contribue assez tôt. Il participe ainsi lancement du concept de numéros spéciaux qui deviennent plus tard des hors-série à part entière sous le label Historica. Au début des années 1990, il lance les Militaria hors-série qui révolutionnent alors l’offre magazine avec des numéros thématiques réguliers où l’iconographie utilise de façon extensive des profils couleurs pour accompagner les photos d’archives et les cartes. Une véritable innovation à laquelle contribue Jean RESTAYN qui devient l’illustrateur officiel.

Au début des années 2000, les Editions Histoire & Collections éditent le magazine Militaria et sa déclinaison en hors-série, des publications très spécialisées sur les jeux d’Histoire, le modélisme et la motorisation. Mais depuis l’arrêt de la revue Hommes de guerre, il n’existe plus vraiment un titre généraliste sur la Seconde Guerre mondiale dans l’offre.

En 2004, Batailles vise à combler ce manque. Plusieurs titres périodiques occupent cependant le marché. 39/45 Magazine bien sûr, mais aussi Histoire de guerre (déjà en difficulté) et un petit nouveau, Batailles & Blindés, qui vient de naître en 2003 annonçant lui-même le démarrage de la montée en puissance des Editions Caraktère.

Enfin, en lançant juste le titre juste avant les festivités du soixantième anniversaire du Débarquement allié en Normandie, les instigateurs du projet espère bénéficier d’une exposition médiatique importante pour intéresser rapidement un noyau de lecteurs à l’image du pari réussi par Georges BERNAGE et son 39/45 Magazine vingt années auparavant…

Publicité parue dans Vae Victis n°57 à l’occasion du lancement de Batailles

Des passerelles avec Militaria Magazine

La fait de cohabiter chez le même éditeur avec Militaria permet à Batailles d’honorer sa promesse initiale d’aboutir à « un résultat à la fois sérieux et ludique » en s’appuyer sur les fonds documentaires d’objets et de documents d’époque qui peuvent être ainsi reproduits en couleurs en complément de la cartographie et des habituelles photos issues des archives.

Cet avantage concurrentiel disparait quand le magazine quitte le giron des Editions Histoire & Collections alors en grande difficulté financière pour rejoindre Ysec, la maison d’éditions fondée et également dirigée par Yves BUFFETAUT.

Une concurrence en permanence renouvelée malgré un marché qui se rétrécit

En fait, Batailles doit faire face en permanence à une forte adversité. Dans le domaine des magazines généralistes traitant de la Seconde Guerre mondiale, le titre doit affronter dès sa sortie le lancement de 2e Guerre mondiale et Champs de Bataille. Axe & Alliés sort entre 2007 et 2012 tandis que les Editions Caraktère font exploser le marché avec la sortie de Ligne de Front puis l’essai raté de Histoire(s) de la dernière guerre. Champs de Bataille Seconde Guerre mondiale voit le jour à partir de 2009.

Cette concurrence exacerbée, l’arrivée et la disparition de ces titres expliquent les changements réguliers de ligne éditoriale dans un marché particulièrement concurrentiel.

Une équipe éditoriale restreinte

Chaque revue s’appuie généralement sur un noyau relativement restreint d’auteurs qui interviennent cependant à chaque numéro. Dès son lancement, le poids des articles rédigés par Yves BUFFETAUT représente un volume important, voire parfois l’intégralité du contenu des sujets abordés.

Outre la difficulté de renouveler les sujets, cette contrainte oblige à « industrialiser » les sujets et à reprendre souvent des thématiques qui ne demandent pas un travail de recherche trop important.

Batailles accueille cependant des plumes comme celles de Thierry CHION, Benoît RONDEAU et Nicolas PONTIC. Cette proximité permet à Batailles d’absorber son concurrent principal, à savoir 2e Guerre Mondiale, en 2020 mais aussi de mettre la main sur ces deux derniers auteurs particulièrement prolifiques mêmes s’ils reprennent à plusieurs reprises certains de leurs textes anciens. Nicolas PONTIC rejoint cependant rapidement les Editions Caraktère pour prendre en charge Ligne de Front, le répit n’est donc que de courte durée…

Voir aussi…

Numéros parus

Numéros 1 à 50 – Numéros 51 à …2022Numéros hors-série