Batailles & Blindés n°92 (Caraktère, 2019)

Batailles et Blindes 092Déjà le retour de l’un des best-sellers des kiosques ? En tout cas, nouvelle couverture mettant à l’honneur Michael WITTMANN… Ouf, ce n’est ni Koursk, ni Villers-Bocage. Le texte, vivant, emmène les lecteurs dans l’hiver 1943/1944 en URSS dans les combats pour Jitomir. Le récit mériterait davantage de profondeur opérationnelle (les combats de cette époque sont assez méconnus mais pourtant intenses) mais il brosse un portrait des combats vus du char mettant bien en avant les qualités que doit avoir l’équipage, le rôle de chacun de ses membres, l’importance du coup d’œil tactique du chef de char et l’utilisation qui peut être faite du terrain. Un petit air de roman tout droit sorti des Ventres d’acier et de Vous ne mourrez pas… Mais tout à la gloire de l’as des Panzer allemands.

Les autres sujets qui accompagnent cet article « tête de gondole » dévoilent des facettes moins connues du conflit comme les chars allemands en Norvège occupée (clair exemple à la fois des limitations rencontrées par le III. Reich incapable de subvenir industriellement aux besoins de l’ensemble des zones où se trouvent ses unités et de la capacité allemande à lever des unités de circonstance à partir de peu) ou la conception et l’impact au combat des armes antichars allemandes (Panzerschreck et Panzerfaust). La question n’est pas uniquement technique (avec notamment le principe de la charge creuse), mais l’emploi de ces armes et le poids dans le conflit. La répartition des chars alliés détruits par cause de destruction laisse songeur. Mais il est clair que l’apparition de ce type d’arme et son omniprésence sur le champ de bataille sont des menaces bien réelles pour les tankistes alliés… à condition que les soldats allemands en fassent réellement usage compte tenu des risques à prendre. Oui, la guerre est une histoire d’hommes et de chefs… A rapprocher du très bon Batailles & Blindés hors-série n°21 sur les casseurs de chars allemands. Un parallèle avec l’apparition désormais systématique des IED dans les combats modernes asymétriques pourrait souligner la permanence de certains principes et élargir quelque peu le champ éditorial cantonné principalement à la Seconde Guerre mondiale. Ce dernier est difficile à renouveler en tenant compte des impératifs commerciaux et des coûts de recherche pour des sujets véritablement inédits, ou rares tout simplement.

L’article sur la famille des chars soviétiques JS entrouvre justement un peu ce « couvercle » en créant un pont entre Seconde Guerre mondiale et Guerre Froide. Les difficultés sont  similaires à celles rencontrées par les Allemands : faire toujours plus lourd et toujours plus puissant n’aboutit que rarement à un engin réussi d’un point de vue industriel et opérationnel.

Enfin, à l’occasion du 75ème anniversaire de la Libération de Paris, ce numéro de Batailles & Blindés évoquent les premiers pas de l’épopée Leclerc au Fezzan. Un chef d’oeuvre de « petite guerre » au milieu de la « grande ».

Sommaire :

Boutique :

 Caraktere 2015 TIRONE Laurent Panzer Encylcopedia    Caraktere_2015_WENKIN_Hugues_DUJARDIN_Christian_Stavelot_La_Gleize       


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

 

Publicités

2 réflexions sur « Batailles & Blindés n°92 (Caraktère, 2019) »

  1. […] Certains ont déjà été étudiés de façon isolée, mais le concept n’a pas vraiment été encore traité dans son ensemble. Les semi-chenillés antichars du III. Reich sont là aussi une certaine particularité allemande qui démontre que faute d’une industrie suffisamment assez forte pour satisfaire les besoins des fronts en chars, l’armée allemande est obligée de trouver des expédients variés (pour les armes antichars individuelles, voir Gretchen Alert ! Tankistes alliés face aux Panzerfaüste et Panzerschreck, in Batailles & Blindés n°92). […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.