39/45 Magazine n°315 (Editions Heimdal, octobre 2013)

3945magazine315Assez rare pour être remarqué, ce numéro contient un article sur la fin du QG du 151ème Régiment d’Infanterie français en juin 1940 qui voit son chef de corps mourir au combat. Les photos d’époque sont rares et sont abondamment remplacées par des clichés couleurs contemporains à l’article. Malheureusement cet article manque de cartes et ne remplace pas dans son contexte cet épisode tactique. Espérons que cette initiative en appelle d’autres…

Convenu et incomplet, l’article sur un ancien de la division SS « VT » propose un texte très léger. Seule l’iconographie issue des archives particulières présente un intérêt qui aurait mérité une meilleure mise en valeur contextuelle, d’autant que l’article fait la une de la couverture.

Ce numéro comporte également la seconde partie de biographie du général britannique Brian HORROCKS.

Plus originaux, deux études reviennent sur des sujets peu abordés de la Seconde Guerre mondiale : l’espionnage allemand en Grande-Bretagne avec l’exemple « d’une espionne » retournée par les Alliés et le fichage des Juifs à l’aide des technologies de la Société IBM.

L’article sur le projet de char super lourd PzKpfw VIII « Maus » n’apporte strictement rien techniquement et historiquement mais présente une série de clichés très intéressants d’exercices et de tests des prototypes.

La rubrique « Bunkerarcheo » poursuit son évasion hors des frontières nationales en s’arrêtant en Norvège à Ny-Hellesund. Là aussi, les photos sont contemporaines à l’article et doivent beaucoup à la bonne conservation des lieux. Il faut regretter l’absence de photos d’époque, de cartes et de plans…

Ce numéro se termine par quelques belles prises de vue de la manifestation du « Temps des Hélices » version 2013.

=> Lire la suite…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Boutique – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire 

 

Publicités

Batailles & Blindés Hors-Série n°23 (Caraktère, 2013)

bataillesetblindeshs23

La Seconde Guerre mondiale a durablement l’histoire militaire d’un point de vue doctrinal et matériel. Cette affirmation peut sembler évidente, mais ce numéro hors-série n°23 de Batailles & Blindés le prouve en se focalisant plus particulièrement sur les opérations terrestres. Deux tendances sont apparues : la guerre mécanisée « générale » et l’appui de l’aviation.

En partant de l’évolution doctrinale notamment allemande et soviétique, ce numéro analyse logiquement l’impact sur « l’arme » de la guerre mécanisée : le char. Celui-ci  passe du statut d’arme d’appui ou de rupture au « Main Battle Tank » sans lequel la maîtrise et le contrôle du champ de bataille est impossible. D’accompagnateur, il devient celui qu’il faut accompagner et l’infanterie s’adapte avec l’arrivée notamment des véhicules de transport de troupes.

Autre évolution technologique qui sera mature quelques décennies plus tard : les opérations de combat de nuit avec l’infrarouge.

La Seconde Guerre mondiale a vu naître également un autre concept avec la guerre aéroterrestre. Le binôme char de combat et avion d’appui au sol devient une réalité. L’appui tactique et le contrôle de la « bulle aéroterrestre » deviennent des éléments incontournables pour rester maître du champ de bataille. Certaines armes vont devenir des classiques et aboutir à des concepts très modernes (le HS 129 est ainsi l’ancêtre du A10 Thunderbolt).

Ce numéro montre que ces évolutions, voire ces révolutions, ont été menées par les Allemands et les Soviétiques, les Américains et les Anglais paraissant plutôt comme des suiveurs.

Ce numéro est également très complet et abouti. Il allie un texte de fond et une iconographie magnifique : photos, profils couleurs, plans et quelques schémas tactiques en couleurs très réussis.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

 

La 7. Panzer-Division (Caraktère, 2013)

 

livre_caraktere_galibois_yann_7_panzer_division

Après la division « Wiking » les Editions Caraktère publient un second livre dans la collection « Archives de guerre / Unités » consacré à la 7. Panzer-Division.

Le format est pratique, le papier de qualité, les profils couleurs toujours aussi agréables à contempler (il ne faut surtout pas rater le vue d’en haut d’un SdKfz 10/5 für 2cm Flak 38) et la mise en page est sans défaut. Les rares cartes sont également très lisibles tout en étant sobres. Lire la suite « La 7. Panzer-Division (Caraktère, 2013) »

Trucks & Tanks Magazine Hors-Série n°14 (Editions Caraktère, octobre / novembre 2013)

tnths014Poursuivant méthodiquement son encyclopédie des chars et engins de la Seconde Guerre mondiale, Trucks & Tanks Magazine revient dans son numéro hors-série 23 sur le PzKpfw V « Panther ».

Au-delà de la genèse du char et de ses versions opérationnelles, le grand intérêt de ce numéro est la place accordée aux variantes produites, aux projets envisagés et aux successeurs.

C’est donc l’occasion d’étudier le « Jagdpanther », le « Panther II » et le « E-50 » destiné à devenir le char standard des Panzer-Divisionen. Dans les curiosités, il faut noter le PzKpfw V aménagé en déblayeurs de ruines, en Flakpanzer, en canon automoteur, etc.

La présentation est sans surprise conforme au standard du magazine avec de nombreuses photos N&B, profils couleurs et plans à l’échelle.

=> Lire la suite…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Boutique – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire 

39/45 Magazine Hors-Série Batailles & Témoignages n°3 (Editions Heimdal, août / septembre / octobre 2013)

bataillestemoignages003Dans ce troisième numéro de 39/45 Magazine Hors-Série Batailles & Témoignages, Pierre TIQUET présente les « mémoires de guerre » d’un Allemand de souche (« Volksdeutsche ») installé en Roumanie et qui choisit de s’engager dans la Waffen-SS en juin 1940. Sur trois numéros, cela fait trois témoins allemands… Espérons que nous puissions à l’avenir avoir des témoignages similaires de soldats français, anglais, russes, italiens, américains, etc.

Ce type d’étude est en effet intéressant dans la mesure où il permet au lecteur de se plonger dans l’ambiance de l’époque et de comprendre ce que ressentaient les témoins sans le vernis des interprétations qui se dépose ensuite au fil des ans… à condition de prendre quelques précautions élémentaires !

Par exemple, la façon dont est ressentie la dégradation des relations entre les Allemands et les Polonais à partir du moment où des instructeurs britanniques auraient été envoyés sur place. Cette seule interprétation est importante à connaître car elle permet aux lecteurs contemporains de saisir l’état d’esprit du moment. Malheureusement, ce témoignage n’en fait pas pour autant une « vérité » historique et au-delà de la narration, il aurait été indispensable de fournir des notes de contexte pour éclairer le lecteur sur la réalité ou non de ce qui ressenti par le témoin de l’époque.

Notre homme rejoint finalement la 9. SS-Panzer-Division « Hohenstaufen » après plusieurs mois de formation. A partir de ce moment-là, ce témoignage nous plonge dans le quotidien des soldats de cette unité : entrainement, vie en France occupée, combats. Le texte couvre les opérations militaires autour de Tarnopol sur le Front de l’Est et en Normandie jusqu’au 4 juillet 1944, date à laquelle le témoin est très gravement blessé à la tête de sa compagnie et évacué.

Dès que la division est engagée au front, le texte se transforme en « carnet de bord » quotidien. Là aussi, les indications données sont précieuses mais auraient mérité d’être replacées dans leur contexte.

L’iconographie fait appel à de nombreux clichés issus des collections privées avec beaucoup de photos de la vie quotidienne des soldats quand ils ne sont pas au front et de portraits d’officiers.

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Boutique – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire 

GBM n°105 (Editions Histoire & Collections, juillet / août / septembre 2013)

gbm105GBM est une revue unique et exceptionnelle. Unique car elle traite spécifiquement de l’armée française de la Première Guerre mondiale à la défaite de 1940 en rendant un vibrant hommage à nos anciens qui méritent amplement cet honneur malgré le sort des armes. Exceptionnelle car chaque numéro est particulièrement abouti : agencement des articles, mises en page, qualité des illustrations, profondeur des textes, originalité des sujets…

Le numéro 105 est une claire démonstration. Ne se focalisant pas uniquement sur les opérations militaires, ce numéro cherche à comprendre les évolutions de la structure des unités militaires françaises, de ses équipements et de ses armements.

L’analyse de l’infanterie française de 1914 se poursuit cette fois-ci au niveau du bataillon (la compagnie est au menu du numéro 104).  Elle se complète d’un court article sur la dotation de fusils Winchester et d’une analyse sur la division d’infanterie et son quartier général en 1939 dont l’évolution découle directement des enseignements de la Première Guerre mondiale. A noter également la première partie d’une étude sur la motorisation de l’infanterie, prometteur !

L’arme blindée française fait l’objet d’un traitement exceptionnel avec la seconde partie sur la « deuxième équipe » qui travaille sur les prototypes de chars d’assaut durant la Première Guerre mondiale. Ce numéro contient également la 5ème partie de l’étude sur les transmissions dans les chars ainsi qu’un article sur la genèse et le développement du Somua S35.

L’artillerie n’est pas oubliée avec le début d’une étude sur la question de l’amélioration du canon de 75 au cours de la Première Guerre mondiale.

Côté opérations militaires et unités, ce numéro termine l’étude de l’engagement du 1er RDB dans la bataille de Nord et commence celle du 4ème BCC.

=> Lire la suite…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Boutique – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire 

Avions n°195 (Editions Lela Presse, septembre / octobre 2013)

avions195Avions n°195 propose deux articles relatifs aux combats aériens sur le Front de l’Est. Le premier revient sur l’envoi de chasseurs Hawker Hurricane de la RAF dès le déclenchement de l’opération « Barbarossa ». Cette aide va au-delà de la simple fourniture de matériels militaires, puisque ces appareils pilotés par des Britanniques qui affrontent leurs homologues de la Luftwaffe dans le ciel soviétique. Le transfert de la Grande-Bretagne à Mourmansk se fait par convoi maritime, par nature épique. Les pilotes seront assez rapidement renvoyés en Grande-Bretagne et les appareils laissés aux mains des Soviétiques, mais ce détachement reste un exploit logistique en plus du symbole politique.

Le deuxième article « Front de l’Est » est la seconde partie de l’étude consacrée au pilote français Maurice Bon qui paye de sa vie son engagement au sein de l’escadrille « Normandie-Niemen ». Cet article est publié à l’occasion de la parution d’un ouvrage qui lui est consacré. Certes la guerre est une question de stratégie, de politique, de tactique, d’armes… mais c’est aussi une affaire d’hommes et de femmes dont le destin prend une tournure particulière.

Côté avions, ce numéro propose une étude assez complète sur l’hydravion américain « Kingfisher » qui joua un rôle important mais assez peu connu à bord des navires de l’US Navy ou dans la surveillance des côtes américaines. L’armée de l’Air française n’est pas oubliée avec l’éphémère Bloch 155 en juin 1940.

Plus contemporain, il ne faut pas rater l’article sur les opérations d’écoute en Afghanistan avec quelques antiquités issues directement de la Guerre Froide…

Le contenu est toujours assez dense. Les photos souvent originales, voire inédites, mériteraient une mise en page plus agréable. Les profils couleurs sont classiques, mais efficaces et habilement glissés dans les textes.

=> Lire la suite…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Boutique – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire 

2ème Guerre Mondiale n°50 (Editions Astrolabe, septembre / octobre 2013)

2guerremondiale050Pour son 50ème numéro, le magazine 2ème Guerre mondiale cultive sa particularité dans le monde des revues spécialisées sur la période « 1939 / 1945 ». Au-delà de la narration des combats et des grands moments de cette guerre, cette revue s’attache avec bonheur à analyser l’exploitation historique qui est en faite et qui varie bien entendu selon les moments.

« Ecrire l’Histoire », pour reprendre le nom d’une rubrique du magazine, n’est pas une science exacte et figée. Tout d’abord, les archives ne s’ouvrent que progressivement. Par exemple, celles concernant l’URSS et l’Armée Rouge sont encore très fermées malgré le travail de certains historiens. Il faut donc se tourner vers les témoignages des témoins de l’époque, qui quand ils sont écrits a posteriori, sont souvent retravaillés puisque la fin de l’histoire est connue et qu’à leur parution ces écrits servent surtout à soigner l’image pour la postérité de leurs auteurs.

Notre perception de la Seconde Guerre mondiale est différente de celle qu’avait nos parents, nos grands-parents et certainement de celle qu’auront nos enfants, petits-enfants, etc.

Pour comprendre ce phénomène, il faut lire la « Fabrique d’une nation, la France entre Rome et les Germains » de Claude NICOLET chez Perrin pour comprendre comment l’Histoire sert une vision politique et est influencée par des considérations contemporaines.

Ce numéro de 2ème Guerre mondiale nous gâte. Tout d’abord, un article revient sur le parallèle qui est fait par certains politiques et journalistes sur la crise actuelle et celle des années 30. C’est l’occasion de rappeler que l’Histoire ne se répète pas… mais que les mêmes causes peuvent parfois produire les mêmes effets. Le contexte est cependant toujours différent. Faire des raccourcis rapides est donc toujours hasardeux, à moins de servir non pas l’Histoire en tant que science, mais un dessein politique…

La rubrique « Ecrire l’Histoire » revient sur deux sujets qui ont, et font encore, polémiques : le triptyque « Occupation / Collaboration / Résistance » et les bombardements stratégiques. L’interprétation de ces deux sujets est influencée par des considérations politiques, culturelles et morales qui fluctuent au fil des ans. Le reconnaître c’est déjà faire avancer l’Histoire.

Ce numéro traverse également l’Atlantique pour analyser la position des Américains d’origine nippone durant le conflit. On ne peut s’empêcher de penser à des situations similaires aujourd’hui liées cette fois-ci au terrorisme islamique et aux conflits qui lui sont rattachés.

Plus traditionnel, ce numéro revient sur deux moments clefs du conflit : l’attaque de l’URSS par le III. Reich en 1941 et la fin de celui-ci en 1945 en s’attardant sur la résistance jusqu’au-boutiste face aux Anglo-Américains à l’Ouest.

En conclusion, un numéro varié, riche et original qui satisfera un lectorat qui aime jouer intellectuellement avec l’Histoire et qui ne se contente pas seulement de lire passivement la narration d’un combat.

=> Lire la suite…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Boutique – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire 

Normandie 1944 Magazine n°8 (Heimdal, 2013)

normandie1944008Normandie 1944 a désormais trouvé son rythme de croisière. Si au début le projet de lancer un magazine totalement consacré au Débarquement et à la bataille de Normandie pouvait sembler osé, force est de constater qu’il est aujourd’hui globalement réussi.

Ce huitième numéro témoigne de l’équilibre trouvé et de l’avantage de bénéficier d’un support spécialisé.

L’article le plus intéressant est sans aucun doute celui consacré au champ de bataille de Saint-Lambert-sur-Dives qui clôture la série sur la fermeture de la poche de Falaise. Il décrit ce que devient après les combats ce cimetière à ciel ouvert de soldats, de chevaux et de matériels (du char à l’équipement individuel). Les photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, profils couleurs sont d’excellente qualité.

Le troisième et dernier article sur la libération d’Argentan par le 80th US Infantry Division permet lui aussi de découvrir des aspects peu connus des combats de la fin de la bataille de Normandie. Après l’engagement proprement dit, il s’agit ici de comprendre comment furent utilisés les jours qui suivent immédiatement la prise de la ville : cérémonies, évaluations des combats, rafraîchissement des unités. L’armée allemande sous pression constante des Alliés n’est alors plus en capacité de mener ce travail, mais les troupes américaines oui. C’est aussi l’occasion de revenir sur certains paradoxes de la mémoire historique. Alors que la 80th US Infantry Division subit un baptême du feu terrible et libère la ville, Argentan est historiquement plutôt associé à la 2ème DB française.

Les Belges furent également présents en Normandie. C’est ce que rappelle le second volet de l’étude sur la Brigade « Piron » qui combat aux côtés des Britanniques de la 6th Airborne Division et qui remonte la côte vers l’embouchure de la Seine fin août. Le texte est malheureusement assez narratif et très général sur les combats menés mais il a le mérite de mieux faire connaître cette unité. Les photos sont peu connues et quelques profils couleurs complètent l’article.

Plusieurs articles plus courts sont aussi très intéressants : le blocage de la Seine par la Kriegsmarine qui coule plusieurs embarcations, l’épopée du sous-marin allemand U-480 qui peut venir inquiéter le trafic maritime allié sans être trop inquiété grâce à un revêtement particulièrement sophistiqué qui lui permet d’échapper aux moyens de détection, l’engagement et la mort au combat d’un officier de la 1. SS-Panzer-Division (avec plusieurs photos intéressantes issues de collections privées et des documents d’époque particulièrement bien conservés.

Reposant essentiellement sur l’iconographie, deux articles reviennent sur des unités alliées. Le premier sur le 7th Canadian Reconnaissance Regiment, le seconde sur les unités américaine de lutte contre l’incendie installées sur le terrains d’aviation provisoires en Normandie qui comprend la liste des sections de pompiers engagés sur le sol normand et les terrains sur lesquels ils furent affectés ainsi qu’un très beau profil couleurs d’un camion de lutte contre le feu et ses deux types de remorques.

Sommaire :

Frederick JEANNE, Le 7th Reconnaissance Regiment (17th Duke of York’s Royal Canadian Hussards), in Normandie 1944 Magazine8 (Heimdal, 2013) : article de dix pages sur le régiment de reconnaissance de la 3rd Canadian Infantry Division en Normandie à partir de clichés issus de vétérans – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Philippe TROMBETTA, Les Engineer Aviation Fire Fighting Platoons, in Normandie 1944 Magazine8 (Heimdal, 2013) : article de huit pages sur les unités de soutien au sol intervenant sur les terrains d’aviation avancés alliés au profit des opérations aériennes en Normandie – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, profils couleurs.

Stéphane JACQUET, L’épopée de la Brigade Piron en Normandie (2ème partie), 8-24 août 1944, in Normandie 1944 Magazine8 (Heimdal, 2013) : article de vingt-et-une pages sur la Brigade Piron en Normandie et plus particulièrement lors de l’opération Paddle avec la 6th Airborne Division – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque, profils couleurs, cartes.

Thomas FISCHER, Sepp Armberger, officier de panzers de la 1. SS-Panzerdivision LSSAH, in Normandie 1944 Magazine8 (Heimdal, 2013) : article de sept pages sur un officier de la 1. SS-Panzer-Division tué en Normandie – Photos, reproductions de documents d’époque.

Tristan RONDEAU, Baptême du feu à Argentan, le premier engagement de la 80th Infantry Division (3ème partie), in Normandie 1944 Magazine8 (Heimdal, 2013) : article de douze pages sur la 80th US Infantry Division lors des combats pour Argentan – Photos.

Frédéric DEPRUN, L’enfer de Saint-Lambert-sur-Dives (4ème partie), les champs aux épaves de a Guittonnière, après la guerre, des reliques de rouille et d’os, in Normandie 1944 Magazine8 (Heimdal, 2013) : article de vingt pages sur l’après combat à Saint-Lambert-sur-Dives avec des détails fournis sur la Sturmpanzer IV de la Sturmpanzer-Abteilung 217 – Photos, profils couleurs.

Jean-Louis MAURETTE, Projet Alberich, U-480, le sous-marin fantôme, in Normandie 1944 Magazine8 (Heimdal, 2013) : article de huit pages sur le sous-marin allemand U-480 équipé d’un revêtement spécial pour échapper à la détection Asdic alliée et qui intervient contre la flotte alliée lors des opérations navales en Normandie – Photos.

Mathieu GUERIN, Le blockship de Sahurs/Moulineaux, in Normandie 1944 Magazine8 (Heimdal, 2013) : article de sept pages sur le sabordage de navires dans la Seine pour bloquer le trafic fluvial avant la chute de Rouen lors de la retraite allemande – Photos, reproductions couleurs d’objets d’époque.

Bibliothèque Bataille de Normandie

Boutique :

Heimdal logo A paraître ! 39/45 Magazine Hors Série Normandie 1944, les prochaines parutions 3945magazine

Heimdal 2011 BERNAGE Georges Normandie Album memorial Heimdal 1994 BERNAGE Georges CADEL Georges La guerre des GI Cobra bataille des Haies Heimdal 2013 BANO Mark Breakout at Normandy 2nd US Armored Division Landes-des-Morts Heimdal 2014 JACQUET Stephane La percee du bocage volume 1 Heimdal 2017 JACQUET Stephane La percee du bocage volume 2.jpg Heimdal 2017 FRAPPE Jean-Bernard Luftwaffe face au Debarquement Normandie 1944.jpg    


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

39/45 Magazine n°314 (Editions Heimdal, septembre 2013)

3945magazine314Les temps sont difficiles pour la presse magazine et ce contexte touche également les revues qui ciblent la Seconde Guerre mondiale qui se sont, il faut bien le dire, multipliées au cours des deux dernières décennies. Cette situation entraîne une concurrence exacerbée qui tourne actuellement au vinaigre. Après les remarques aigres-douces de Militaria Magazine sur son « confrère » Uniformes, c’est au tour de Georges BERNAGE de monter au créneau pour défendre ses publications et mettre en cause la concurrence : « 39/45 Magazine est le seul titre à vous présenter une majorité de sujets inédits avec iconographie largement et précisément légendée » !

Chaque revue a ses qualités et ses défauts. La concurrence a souvent poussé les acteurs historiques à progresser. L’irruption des Editions Caraktère a ainsi considérablement dynamisé le marché et renouvelé l’offre dans les années 2000. Certains titres ont su rebondir, d’autres sont restés dans leur schéma traditionnel. D’autres encore ont disparu malgré leur qualité éditoriale.

Il n’y a probablement pas de place pour tout le monde. La qualité des numéros et des articles est souvent très inégale. Il y a aussi les articles « vaches à lait » et ceux qui font avancer la recherche et qui sont le fruit d’un vrai travail de recherche et d’analyse.

Ce numéro de 39/45 Magazine illustre bien ce mélange. Du côté des articles qui marquent, il faut encore souligner la qualité du travail historique d’Eric LEFEVRE sur la LVF et la Waffen-SS française qui illustre finalement le grand écart idéologique du Reich : amalgamer des soldats de tous les horizons avec une idéologie qui repose sur la race et la supériorité du « Germain ». A la différence de la Rome antique, le III. Reich est incapable d’intégrer et de vassaliser ses conquêtes. Cela sera l’une des causes de son échec, notamment à l’Est malgré l’accueil favorable que feront certaines populations aux troupes allemandes lors de l’invasion de l’URSS.

Beaucoup plus narratif et sans apport majeur en termes de texte et d’iconographie, la biographie de Brian HORROCKS n’en est pas moins intéressante. Avec cet article, la revue poursuit sa galerie de portraits et propose à ses lecteurs de sortir un peu des sentiers battus qui reposent sur les  traditionnels généraux allemands, Patton, Montgomery, Bradley, Eisenhower…

L’opération Market-Garden et la Hollande sont à nouveau à l’honneur avec un article traitant des combats à Oosterbeek et des exploits britanniques face aux Allemands. Non, le sacrifice, l’ardeur au combat et la ténacité n’ont pas été seulement l’apanage de quelques unités fortement endoctrinées… 70 ans après les combats, il est en effet temps de rendre hommage à ces anonymes de tous bords qui se sont battus et qui ont vécu des évènements qui les ont transcendés.

« De l’autre côté de la colline », la présentation de trois membres de la même famille très engagée dans la Waffen-SS est aussi instructive. A côté de l’aspect très narratif, il aurait été intéressant de souligner par cet exemple la profondeur de l’enracinement de l’idéologie nazie dans certaines couches de la population allemande et d’en comprendre les causes. Par contre, c’est l’occasion de mettre en valeur des archives familiales, donc inédites ou presque.

A noter également la poursuite de l’étude des fortifications côtières au Maroc.

En conclusion, ce n’est pas la peine de charger la concurrence ou de s’arroger une quelconque supériorité. La qualité du travail est en soit une réponse.

=> Lire la suite…

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Boutique – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire