39/45 Magazine Hors-Série Batailles & Témoignages n°3 (Editions Heimdal, août / septembre / octobre 2013)

bataillestemoignages003Dans ce troisième numéro de 39/45 Magazine Hors-Série Batailles & Témoignages, Pierre TIQUET présente les « mémoires de guerre » d’un Allemand de souche (« Volksdeutsche ») installé en Roumanie et qui choisit de s’engager dans la Waffen-SS en juin 1940. Sur trois numéros, cela fait trois témoins allemands… Espérons que nous puissions à l’avenir avoir des témoignages similaires de soldats français, anglais, russes, italiens, américains, etc.

Ce type d’étude est en effet intéressant dans la mesure où il permet au lecteur de se plonger dans l’ambiance de l’époque et de comprendre ce que ressentaient les témoins sans le vernis des interprétations qui se dépose ensuite au fil des ans… à condition de prendre quelques précautions élémentaires !

Par exemple, la façon dont est ressentie la dégradation des relations entre les Allemands et les Polonais à partir du moment où des instructeurs britanniques auraient été envoyés sur place. Cette seule interprétation est importante à connaître car elle permet aux lecteurs contemporains de saisir l’état d’esprit du moment. Malheureusement, ce témoignage n’en fait pas pour autant une « vérité » historique et au-delà de la narration, il aurait été indispensable de fournir des notes de contexte pour éclairer le lecteur sur la réalité ou non de ce qui ressenti par le témoin de l’époque.

Notre homme rejoint finalement la 9. SS-Panzer-Division « Hohenstaufen » après plusieurs mois de formation. A partir de ce moment-là, ce témoignage nous plonge dans le quotidien des soldats de cette unité : entrainement, vie en France occupée, combats. Le texte couvre les opérations militaires autour de Tarnopol sur le Front de l’Est et en Normandie jusqu’au 4 juillet 1944, date à laquelle le témoin est très gravement blessé à la tête de sa compagnie et évacué.

Dès que la division est engagée au front, le texte se transforme en « carnet de bord » quotidien. Là aussi, les indications données sont précieuses mais auraient mérité d’être replacées dans leur contexte.

L’iconographie fait appel à de nombreux clichés issus des collections privées avec beaucoup de photos de la vie quotidienne des soldats quand ils ne sont pas au front et de portraits d’officiers.

*****************************************

www.3945km.com, l’accès aux sources d’information de la Seconde Guerre mondiale !

– Interviews – Objets d’époque – Boutique – Revues – Livres – Modélisme – Jeux – Dictionnaire 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.