9. Armee

Formée le 15 mai 1940 après le déclenchement de Fall Gelb par transformation de l’Oberbefehlshaber Ost stationné en Pologne, la 9. Armee participe à l’invasion de la France lors de l’opération Fall Rot. Transférée à l’est au printemps 1941, elle entre en URSS durant l’opération Barbarossa avec la Heeresgruppe Mitte. Lors de la contre-offensive d’hiver sovétique devant Moscou, elle s’accroche au saillant de Rjev qu’elle tient jusqu’à son évacuation début 1943 (opération Büffel) après avoir résisté à l’opération Mars. Elle forme la pince nord de l’opération Zitadelle sur Koursk mais se trouve rapidement dans l’obligation de stopper ses efforts offensifs. durement éprouvée face à l’opération Bagration, elle se replie en Pologne puis combat sur l’Oder notamment à Küstrin avant de se retrouver enfermée dans la poche de Halbe au sud de Berlin dont quelques uns de ses éléments parviennent à s’échapper à la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Publicités

Bibliographie

Loïc BECKER, Massacre aux portes de Berlin, la poche de Halbe, in Batailles & Blindés101 (Caraktère, 2021) : article de douze pages sur la poche de Halbe et les combats de la 9. Armee pour tenter de rallier l’Elbe malgré l’encerclement soviétique – Texte, cartes, photos, profils couleurs.

080

Loïc BECKER, Opération « Mars », Joukov perd pied, in Batailles & Blindés n°98 (Caraktère, 2020) : article de seize pages sur l’échec de l’opération Mars contre le saillant allemand de Rjev fin 1942 mais qui affaiblit la 9. Armee ensuite incapable de jouer son rôle à Koursk lors de l’opération Zitadelle – Texte, cartes, photos, profils couleurs.

Georges BERNAGE & François de LANNOY, Dictionnaire historique Heer (Heimdal, 1997)

Ludographie (Wargames)