Küstrin 1945

Küstrin est une ville allemande sur l’Oder à moins de cent kilomètres à l’Est de Berlin. Elle occupe donc une place stratégique dans l’avance soviétique vers la capitale du III. Reich. Elle est transformée en forteresse par Adolf HITLER. Plusieurs opérations de dégagement sont successivement montées pour tenter de la dégager.

Du 15 au 18 février 1945, lors de l’opération Sonnenwende, la 11. SS-Panzer-Armee tente sans succès de percer les lignes des 47ème et 61ème Armées soviétiques du 1er Front de Biélorussie au niveau d’Arnswalde.

Publicités

Arbre encyclopédique

IndexBataillesSeconde Guerre Mondiale 1939/1945Europe 1939/1945Allemagne 1944/1945Oder 1945

Bibliographie

Vincent BERNARD, Opération « Sonnenwende », dernier feu de paille en hiver, 15-21 février 1945, in Batailles & Blindés n°89 (Caraktère, 2019) : article de douze pages sur l’opération Sonnenwende (Husarenritt) imaginée par Heinz GUDERIAN afin de dégager Küstrin et Landsberg an der Warthe à partir d’une offensive menée de Poméranie par la 11. SS-Panzer-Armee qui, immédiatement après avoir dégagé Arnswalde, se trouve bloquée par les 47ème et 61ème Armées soviétiques du 1er Front de Biélorussie et obligée de reculer sur Stargard – Texte, photos, profils couleurs, cartes.

Wolfgang OCKERT & Axel URBANKE, Die Panther-Abteilung « Brandenburg » 1945 une ihre Vorgeschichte als I. abt. Pz.Regt. 26 (Luftfahrtverlag Start, 2019) : livre de trois cent soixante-dix pages sur la formation et les combats ( Tcherkassy / Korsun, Targu-Frumos, Wilkowischken, Memel, Budapest, opération Konrad I, Küstrin, Reitwein, Lebus, Seelow, abords de Berlin, poche de Halbe, Tangermünde) du bataillon de Panzer V Panther du Panzer-Regiment 26 de la 26. Panzer-Division transféré ensuite à la Panzergrenadier-Division Grossdeutschland puis à la Panzergrenadier-Division Brandenburg – Texte, cartes, photos.