Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Ligne de Front n°75 (Caraktère, 2018)

Ligne de Front n°75 (Caraktère, 2018)

100% Seconde Guerre mondiale, ce numéro de Ligne de Front réussit à proposer un sommaire particulièrement original et surtout attractif pour tout amateur de la période.

La seconde partie de l’étude sur la stratégie, la tactique et les règles d’emploi des armes de la Wehrmacht se penche cette fois-ci sur la défensive (principes généraux, points d’appui, organisation du front défensif, utilisation des réserves) après avoir étudié l’offensive dans le numéro 74. Jamais abordés (ou si peu) abordés dans la littérature spécialisée, ces principes sont pourtant essentiels pour comprendre le déroulement des combats. Max SCHIAVON réussit en outre à proposer un éclairage simple et facilement abordable par tout lecteur qui n’est pas militaire de carrière. Les schémas sont simples et d’une grande clarté.

Alors que le III. Reich est assailli de toutes parts, il ne rend pas les armes, même fin mars et début avril 1945. Les combats de Paderborn illustrent parfaitement à la fois l’acharnement et l’improvisation désespérée dont font preuve les Allemands qui s’appuient également sur quelques uns de leurs monstres blindés avec plus ou moins de bonheur… La guerre ne peut plus être gagnée, mais les pertes alliées peuvent encore être sensibles. 

Ce numéro propose également une revue des projets d’invasion avortés de la Wehrmacht au cours de la Seconde Guerre mondiale : Grande-Bretagne, Irlande, Islande, Espagne, Portugal, Suisse, Turquie… L’invasion de l’Angleterre (opération Seelöwe) est le plan plus abouti comme en témoigne la description des projets de débarquement allemands parfaitement décrit (zones d’assaut, composition des vagues). Les autres, même chimériques, sont étonnants.

L’article sur la mise en oeuvre des fusées V2 est passionnant lui aussi. Il décrit sur la base des manuels d’emploi de l’époque comment préparer et procéder à un lancement. La complexité et la sensibilité de l’engin associées à la dangerosité de ses différents mélanges rendent les opérations particulièrement complexes et l’utilisation de moyens spécifiques. Mine de rien, une vraie prouesse pour l’époque, même si l’utilité militaire est finalement très limitée.

Quatre pages seulement ne concernent pas l’Allemagne… mais quelles pages ! Ou plutôt quelle unité, puisqu’elles concerne l’Escadron (puis Bataillon et Régiment) Sacré grec (Ιερός Λόχος) qui combat dans le désert nord-africain et dans les îles de la Mer Egée participant ainsi à la libération de la Grèce. Encore une fois, il reste tant à découvrir sur ce conflit…

Sommaire :

Boutique :

Caraktere ligne-de-front-logo

Caraktere 2015 TIRONE Laurent Panzer Encylcopedia  


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 17 octobre 2018 à 21 h 31 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :