Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > GBM n°126 (Histoire & Collections, 2018)

GBM n°126 (Histoire & Collections, 2018)

Dans la continuité de se ligne éditoriale, le sommaire proposé par ce numéro de GBM explore encore une fois des recoins insoupçonnés de l’histoire militaire française des quarante premières années du XXème siècle.

Si la paternité de l’arme blindée allemande fait aujourd’hui débat (cf. Batailles & Blindés n°87), le recul historique est également profitable côté Français. Dans une interview donnée à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage, François de LANNOY présente le général Pierre HERING, chantre méconnu de l’interarmes ou des groupements tactiques. Gouverneur Militaire de Paris en 1940, il prend en charge l’Armée de Paris (cf. Batailles n°82) qu’il réussit à replier jusqu’en Dordogne. A découvrir.

L’Entre-Deux-Guerres 1870/1914 est une période riche en termes d’évolutions et pourtant bien mal connue que GBM défriche numéro après numéro comme en témoignent deux articles sur cette période : l’évolution du franchissement de la cavalerie et l’exportation de canons français au Mexique qui pourrait donner lieu à un véritable roman…

Le reste du numéro est consacré à 1940. L’étude sur l’évolution des armes individuelles françaises se poursuit (cf. GBM n°125) et se concentre sur les fusils de calibre 7,5 mm. Des innovations voient le jour (MAS 36, Fusil Automatique FA 7,5 mm modèle 1940), mais encore une fois trop tard pour renverser la tendance d’une armée totalement sclérosée.

En parallèle de la sortie du second volume de collection Vauvillier (cf. Tous les Renaults militaires – Les camions) consacré aux Laffly militaire, GBM présente les Laffly W 15 T produits sous license par Hotchkiss. L’analyse de la DCA française se poursuit également avec un focus sur l’Oerlikon 20 mm CA 39.

Les combats de 1940 sont abordés au travers de deux articles. Tout d’abord la suite des pérégrinations du 67ème Bataillon de Chars de Combat (BCC), notamment à Suippes avec ses Chars D1, et l’engagement désastreux de la première unité à être équipée de l’AMC 35. Le courage des hommes ne peut malheureusement pas contrebalancer des matériels inadaptés, une stratégie défaillante et des utilisation à contre-emploi. Quel contraste avec le camp d’en face qui triomphera de ce qui reste de la première armée au monde (cf. 1940, la Wehrmacht de Fall Gelb). Dans les deux cas, le travail de recensement des matériels et de leur destinée est remarquable.

Sommaire :

Boutique :

 Histoire et Collections 2018 VAUVILLIER Francois Tous les Renault militaires tome 1 les camions  Heimdal 2016 MARY Jean-Yves Memorial France 1940 tome 1 Heimdal 2017 MARY Jean-Yves Memorial Bataille de France volume 2      


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :