Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > 39/45 Magazine n°350 (Heimdal, 2018)

39/45 Magazine n°350 (Heimdal, 2018)

350ème numéro de 39/45 Magazine pour les Editions Heimdal ! Ca commence à faire… Le sommaire est en tout point conforme à la ligne éditoriale du moment et très ciblé sur des parcours individuels.

C’est tout d’abord le parcours de l’as américain Leonard Kyle « Kit » CARSON qui écume le ciel européen à bord de son P-51 Mustang du 357th US Fighter Group. Les photos qui illustrent l’article sont issues des archives officielles avec quelques beaux clichés en couleurs reproduits en grand format. Après avoir décrit assez brièvement le parcours de l’as, l’auteur brosse un rapide portrait du P-51 avant de citer des témoignages du pilote issus de son autobiographie classés par thème (escorter les bombardiers, garder un cap, mitrailler des cibles terrestres, etc.). Malgré la domination aérienne alliée au-dessus de l’Europe, les pertes n’en sont pas moins sensibles comme le montrent quelques statistiques de l’unité citées sur le nombre d’avions perdus, de pilotes tués, d’accidents…

Il n’en reste pas moins que l’appui aérien est une véritable force au service des Alliés en 1944 et 1945 pour vaincre les Allemands. Au-delà des moyens techniques, matériels et humains, c’est l’organisation et la coordination avec les troupes terrestres qui permettent un appui réellement au service des unités au sol comme le montre l’article sur le XIX US Tactical Air Command. Que ce soit au-dessus de la poche de Falaise ou des Ardennes, l’intervention de l’aviation alliée est décisive, même si le débat perdure sur les blindés réellement détruits par l’intervention aérienne. L’effet est tout autant direct (destruction, isolement du champ de bataille, coupure logistique) qu’indirect (menace permanente sur les troupes ennemies, contraintes de camouflage, ralentissement des mouvements, etc.). C’est le début d’une véritable culture de la domination aérienne du champ de bataille qui perdure toujours plusieurs décennies plus tard et un concept d’emploi novateur qui va bien au-delà de l’artillerie aérienne mise en oeuvre par les Allemands en 1940.

Plusieurs articles se concentrent sur des figures allemandes : Frank HACK de la 5. SS-Panzer-Division Wiking qui s’illustre notamment dans les combats autour de Kovel, Hans-Valentin HUBE (avec une magnifique reproduction de l’un des uniformes) et Theo-Helmut LIEB (l’un des acteurs de l’évacuation de la poche de Tscherkassy). Un article est également consacré à l’empereur déchu Wilhelm II et son attitude vis-à-vis du III. Reich.

La série sur les sous-marine allemands se poursuit avec l’évocation de l’U-821 qui est engagé face à la flotte alliée en réaction au Débarquement allié en Normandie (groupes Landwirt). Sa fin illustre la domination totale alliée sur mer et dans les airs qui dénie tout accès à la Manche par la Kriegsmarine…

Les combats d’Arhnem sont également évoqué avec l’historique du fanion de la 1st Airborne Division. L’article est illustré là-aussi par de magnifiques reproductions en couleurs de l’objet..

Original et bienvenu, l’article sur l’Académie française en 1940 et l’attitude de ses quarante membres permet de soulever un voile sur le rôle des élites après la défaite de juin 1940. Philippe PETAIN en fait partie, comme Maxim WEYGAND, François MAURIAC, Paul VALERY, André MAUROIS, le cardinal BAUDRILLART… L’après-guerre illustre également les ambiguïtés de cette période. A découvrir, sachant que beaucoup reste encore à écrire sur cette tragique période de l’histoire française.

Les uniformes et objets d’époque occupent enfin une place toujours importante grâce à la reproduction d’objets mis en vente par Hermann Historica. C’est l’occasion de découvrir une dague d’officier de la Kiegsmarine de Karlhans HEYE, d’Erwin ROMMEL, des documents appartenant à Rolf SCHRADER réputé être le premier soldat allemand tombé au combat le 1er septembre 1939 lors de l’invasion de la Pologne, les jumelles de Hans LANGSDORFF (commandant le l’Admiral Graf von Spee), différentes tenues camouflées et des objets du Reichs-Luftschutz-Bund (RLB).

La rubrique Bunkerarcheo se pose cette fois-ci aux Pays-Bas sur les installations protégées d’Arthur SEYSS INQUART, nommé gouverneur du pays après son occupation par les Allemands. L’article est aussi l’occasion de découvrir une page de la guerre secrète entre les Alliés et les Allemands par le biais de la Résistance hollandaise.

Sommaire :

Boutique :

Heimdal logo 3945magazine A paraître ! 39/45 Magazine Hors Série Normandie 1944, les prochaines parutions

       


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :