2e Guerre Mondiale n°64 (Mars & Clio, 2016)

2GM 064

Ce numéro s’article autour de quatre numéros principaux, qui à l’exception d’un seul se concentrent sur l’armée allemande. A noter quelques beaux profils couleurs de sous-marins allemands (U-Boot) en format A4.

L’article concernant le ravitaillement de la « tête de pont » de l’Axe en Tunisie en 1943 est particulièrement intéressant. Si les combats à terre sont assez connus, même si de nombreux détails restent encore inexplorés, la façon dont les Allemands sont parvenus à amener troupes, matériels et ravitaillement par-delà la Méditerranée pourtant dominée par les Alliés, montre un investissement conséquent tant sur mer que dans les airs, au moment même où Stalingrad succombe faute d’un pont aérien suffisant. Mais dans la durée, la position de l’Axe en Tunisie est condamnée faute d’une logistique nécessaire pour conduire les opérations militaires au sol.

Faisant la une du numéro, l’étude sur l’armement allemand face aux Alliés de l’Ouest à la fin du conflit passe en revue les éléments suivants : les uniformes, l’armement individuel et collectif des unités d’infanterie, le génie, les armes antichars, l’artillerie, les chars et de la motorisation. Le paradoxe de l’armée de terre allemande est bien mis en avant : très en avance dans certains domaines, elle en abandonne certains faute d’avoir les ressources industrielles pour tout couvrir. Dans les domaines où elle excelle, les pertes et l’usure du potentiel tant humain qu’industriel à la fin du conflit ne lui permettent plus d’obtenir un avantage stratégique pouvant laisser espérer un retournement de situation.

Le dossier consacré à l’arme sous-marine allemande est aussi l’occasion de retrouver ce paradoxe allemand. Des matériels de qualité et parfois en avance sur leur époque sont incapables de dégager un avantage stratégique permettant d’obtenir un dénouement heureux des combats. Héritiers des premiers sous-marins de la Première Guerre mondiale, les U-Boote de DÖNITZ ne connaissent que des succès temporaires, même si certains d’entre eux ont marqué le public et certains historiens. Finalement, une proportion relativement faible des unités mises en ligne au cours du conflit peut couler des navires alliés. Un résultat bien faible compte tenu des ressources matérielles et humaines mobilisées. Le texte est accompagné de tableaux statistiques bienvenus pour illustrer les propos de l’auteur.

La quatrième « gros » article décrit le parcours d’une espionne britannique qui est l’occasion de lever le voile sur la guerre secrète que mènent avec efficacité les Britanniques sur le continent…

Enfin, la rubrique « Ecrire l’Histoire » s’attarde cette fois-ci sur le phénomène de la « collection » et du « Militaria » qui est complémentaire à la recherche historique dans les archives et qui permet aussi d’entretenir la mémoire. Bref, la passion est multiforme et les contributions à la recherche historique peuvent emprunter des canaux différents mais tout aussi importants.

=> Acheter des numéros de 2e Guerre Mondiale

=> Consulter l’article sur www.3945km.com

Sommaire :

  • Livres – expos – jeux
  • Carte de situation
  • La tête de pont de l’Axe en Tunisie, un exploit logistique ? (Benoît RONDEAU)
  • Hans-Georg Henke, Front Est ou Ouest ? (Nicolas PONTIC)
  • Heer 1944-45, équipement et matériels, vraie supériorité ? (Benoît RONDEAU)
  • Ecrire l’Histoire, Collections et Histoire (Christophe PRIME)
  • Noreen Riols, espionne de Churchill (Stéphane DELOGU)
  • Les U-Boot, du mythe à l’Histoire (1) (Stéphane MANTOUX)
  • Duel, matelot breveté vs. Matrose Kriegsmarine (Jean-Patrick ANDRE)
  • L’armée finlandaise, la Guerre d’Hiver (Nicolas PONTIC)

Profils couleurs :

  • U-Boot Typ XXIII « U-2333 », 5. Unterseeboots-Flottille, Mer Baltique, 1945
  • U-Boot Typ XXIII « U-2360 », 32. Unterseeboots-Flottille, Mer Baltique, 1945
  • U-Boot Typ VIIC « U-96 », 7. Unterseeboots-Flottille, Océan Atlantique, Saint-Nazaire, 1941

www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités

1 réflexion sur « 2e Guerre Mondiale n°64 (Mars & Clio, 2016) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.