Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > LOS n°43 (Caraktère, 2019)

LOS n°43 (Caraktère, 2019)

Avant de plonger dans le dossier principal du numéro consacré au Panzerschiff Deutschland rebaptisé en Lützow, la lecture des quelques pages d’actualité montre l’importance toujours actuelle de la maîtrise de la mer et la rapidité avec laquelle les situations évoluent. Ainsi, le problème de recrutements des sous-marins de la Royal Navy serait indirectement lie au Brexit tandis que le Chef d’état-major de la Marine Nationale voit resurgir la possibilité d’une confrontation en haute mer. A lire aussi, l’étonnant article sur la disparition d’épaves de le guerre dépecées secrètement pour leur acier aux caractéristiques bien particulières…

La Seconde Guerre mondiale est toujours particulièrement présente. Outre l’historique du cuirassé de poche allemand qui traverse tout le conflit et illustre l’impuissance en surface de la Kriegsmarine, ce numéro de LOS ! revient sur le combat entre le Sydney australien et le corsaire allemand Kormoran. Le récit est vraiment détaillé. Les deux navires y laissent leur peau. Dans le cas australien, il n’y a cependant pas de survivant alors qu’un navire de guerre parait quand même plus résistant qu’un navire de commerce transformé en corsaire des mers moderne par l’ajout de quelques armements.

Tout au long du conflit, les grands navires de surface allemands sont des cibles prioritaires pour les Britanniques. L’article sur les attaques des Bristol Beaufort du coastal Command contre les Gneisenau, Scharnhorst et Lützow montre combien tout est mis en oeuvre pour les neutraliser. Aucun ne coule, mais la menace permanente participe à la paralysie de la Kriegsmarine en surface au cours de la guerre, ce qui l’amènera à se concentrer uniquement sur la guerre sous-marine en bénéficiant d’une tradition et d’une expérience déjà acquises au cours de la Première Guerre mondiale comme le présente un article sur les premiers « loups gris » allemands.

Sommaire :

  • Xavier MESSERSCHMITT, Low Background Steel, le nouvel orichalque, in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Laurent LAGNEAU, La Marine espagnole commande cinq frégates F-110 auprès de Navantia, in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Laurent LAGNEAU, La Royal Navy peine à recruter et à retenir ses sous-mariniers, in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Laurent LAGNEAU, Succès du dernier tir de développement du missile antinavire léger, in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Laurent LAGNEAU, Selon l’amiral Prazuck, « l’hypothèse tactique d’une confrontation en haute mer redevient réaliste », in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Laurent LAGNEAU, Mme Parly annonce la reprise des recherches du sous-marin la Minerve porté disparu depuis 1968, in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Mouillez l’encre !
  • Xavier TRACOL, Deutschland Lützow, un cuirassé de poche dans la tourmente, in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Pascal COLOMBIER, Le duel Sydney contre Kormoran, un combat à mort, in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Xavier TRACOL, Les mouches du coche, quand les Bristol Beaufort harcèlent la Kriegsmarine, in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Xavier TRACOL, Les loups gris du Kaiser, évolution matérielle de la première U-Bottwaffe, in LOS !43 (Caraktère, 2019)
  • Patrick TOUSSAINT, Grades & officiers-mariniers, in LOS !43 (Caraktère, 2019)

Boutique :

 


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :