Publicités

Carentan 1944

Carentan est une ville située en Normandie sur la Nationale 13 reliant Caen à Cherbourg en passant à Bayeux. Elle se trouve sur la Douve à la base de la presqu’île du Cotentin. Sa position en fait un endroit stratégique lors des jours qui suivent immédiatement le Débarquement en Normandie. Celui qui contrôle Carentan décide de la réunion ou pas des deux têtes de pont américaines d’Utah Beach et d’Omaha Beach.

La défense du Cotentin est renforcée par les Allemands dans les semaines qui précèdent le déclenchement de l’opération Overlord. La 91. Infanterie-Division est positionnée en son centre tandis que le Fallschirmjäger-Regiment 6 se place à sa base. Ces arrivées entraînent la modification des plans initiaux américains, notamment des zones de saut de la 82nd US Airborne Division. Cette dernière doit sécuriser avec la 101st US Airborne Division l’arrière de la plage d’Utah Beach. L’objectif est atteint et malgré une dispersion importante des parachutistes américains, le débarquement du 6 juin 1944 est une réussite.

Saint-Côme-du-Mont tombe aux mains de la 101st US Airborne Division le 8 juin 1944.

Le 10 juin 1944, des renforts américains parviennent à renforcer la tête de pont établie à Brévands au-delà du canal de Carentan à la mer et font la jonction avec les hommes de la 29th US Infantry Division qui progressent depuis Omaha Beach. Les deux têtes de pont sont réunies, mais le lien est précaire. Seule la prise de Carentan peut permettre de véritablement les unir.

Au petit matin du 12 juin 1944, les Américains parviennent à encercler Carentan puis à entrer dans la ville. Mais en fait, les parachutistes du Fallschirmjäger-Regiment 6 sont parvenus à échapper à la nasse juste à temps. La 17. SS-Panzergrenadier-Division qui vient en renfort de ses quartiers situés dans la région de Poitiers arrive cependant trop tard pour éviter l’encerclement américain et le décrochage allemand.

Il n’empêche qu’une contre-attaque est montée et déclenchée le 13 juin 1944. L’arrivée de la 2nd US Armored Division permet aux Américains de se maintenir dans Carentan alors que les Allemandes s’en sont approchés de quelques centaines de mètres.

La prise de Carentan et l’échec de la contre-attaque allemande de la 17. SS-Panzergrenadier-Division clôturent une semaine qui aurait pu permettre aux Allemands de rejeter les Alliés à la mer. La tête de ont aéroportée britannique a résisté aux attaques de la 346. Infanterie-Division et de la 21. Panzer-Division. Devant Caen, les contre-attaques de la 12. SS-Panzer-Division ont été bloquées. La 130. Panzer-Lehr-Division a dû également stopper son avance sur Bayeux devant la menace britannique sur Tilly-sur-Seulles.

Malgré ce succès américain, Carentan reste plusieurs semaines sous la menace de l’artillerie allemande qui provoque des victimes civiles supplémentaires. Les Américains y installent un terrain d’aviation avancé codé « A10 ».

Bibliographie :

Boutique :

     Couverture_Livre_OuestFrance_QUETEL_Claude_Dictionnaire_Debarquement

Crédits photos :

Les visuels présentés appartiennent à leurs éditeurs respectifs. Le logo type de schéma tactique est utilisé dans les premiers numéros de 39/45 Magazine pour codifier les articles relatifs à des batailles.


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :