101st US Airborne Division Screaming Eagles

Historique

La 101st US Airborne Division Screaming Eagles est une division aéroportée américaine mise sur pied au cours de la Seconde Guerre mondiale et qui depuis est de tous les combats majeurs des Etats-Unis dans le monde.

Elle est formée le 16 août 1941 et constitue la première division aéroportée américaine.

Son premier engagement opération se déroule en Normandie lors de l’opération Overlord. Elle est parachutée dans le Cotentin en arrière d’Utah Beach (opération Albany) le 6 juin 1944. Elle réussit à sécuriser les sorties de plage mais connait davantage de difficultés sur la Douve en raison notamment de la résistance du Fallschirmjäger-Regiment 6. Elle joue un rôle essentiel dans la prise de Carentan, la jonction avec les unités provenant d’Omaha Beach pour réunir les deux têtes de pont et repousser la contre-attaque de la 17. SS-Panzergrenadier-Division Götz von Berlichingen avec l’aide de la 2nd US Armored Division Hell on Wheels.

Elle est renvoyée en Grande-Bretagne début juillet 1944 pour être remise sur pied et se préparer à de nouveaux engagements.

Elle participe à l’opération Market-Garden en Hollande et s’empare notamment d’Eindhoven. Envoyée à nouveau au repos, elle est expédiée d’urgence dans les Ardennes et plus particulièrement à Bastogne en décembre 1944 face à la contre-attaque allemande (opération Wacht am Rhein / Herbstnebel). Sa résistance dans la ville encerclée permet aux Américains de s’assurer d’un carrefour routier stratégique tout au long des combats.

Elle combat ensuite en Alsace en février 1945 et entre en Allemagne.

Après la Seconde Guerre mondiale, elle est engagée au Vietnam, au Koweït, en Irak.

Bibliographie

Repères bibliographiques

Livres

En français

En anglais

Magazines et périodiques

39/45 Magazine

  • Yves BUFFETAUT, Les paras américains en Normandie [39/45 Magazine n°40 (Heimdal, 1989)]
  • Matthieu LONGUE, Rod Strohl a fait le « grand saut » à la veille du 75ème anniversaire de la Bataille des Ardennes [39/45 Magazine n°360 (Heimdal, 2020)]
  • Matthieu LONGUE, Harry W.O. Kinnard, fin tacticien et fougueux guerrier [39/45 Magazine n°357 (Heimdal, 2019)]
  • Matthieu LONGUE, La « force » tranquille, Staff Sergeant « Buck » Taylor (Easy Company, 2/506th Parachute Infantry Regiment) [39/45 Magazine341 (Heimdal, 2017)]
  • Matthieu LONGUE, Dans l’enfer blanc, 30 jours sous la neige et le feu (1ère partie) [39/45 Magazine n°284 (Heimdal, 2010)]
  • Hugues WENKIN, Opération Repulse, ravitailler Bastogne ! [39/45 Magazine n°352 (Heimdal, 2018)]

Batailles

Batailles de Normandie 1944 Magazine

Historica

Ligne de Front

Mook 1944

Normandie 1944 Magazine

  • Mark BANDO, Prise de guerre, souvenirs de la 17. SS-Panzergrenadier-Division Götz von Berlichingen récupérés à Carentan durant la mi-juin 1944 par la 101st Airborne Division [Normandie 1944 Magazine n°2 (Heimdal, 2012)]
  • Georges BERNAGE, Von der Heydte et l’élite de ses ses officiers du Fallschirmjäger-Regiment 6 [Normandie 1944 Magazine n°32 (Heimdal, 2019)]
  • Jean-Luc CAYEZ, Histoire d’un para du 502nd Parachute Infantry Regiment, 6-11 juin 1944 [Normandie 1944 Magazine10 (Heimdal, 2014)]
  • Arnaud DIGARD & Jean-Xavier de SAINT JORES, La mémoire des conflits à travers l’objet historique, quand quatre reliques du Débarquement sortent de l’anonymat 70 ans après les combats [Normandie 1944 Magazine11 (Heimdal, 2014)]
  • Niels HENKEMANS, Le Dead Man’s Corner, mythes et réalités [Normandie 1944 Magazine n°29 (Heimdal, 2018)]
  • Stéphane JACQUET, L’histoire d’une photo légendaire, 5 juin 1944, 20h30, Ike au milieu de la 101st Airborne Division [Normandie 1944 Magazine n°2 (Heimdal, 2012)]
  • Matthieu LONGUE, Dear diary… Dick Winters nous raconte sa nuit du 5 au 6 juin 1944 [Normandie 1944 Magazine n°32 (Heimdal, 2019)]
  • Matthieu LONGUE, Paras du 2/506th PIR à l’assault de la batterie du Manoir de Brécourt [Normandie 1944 Magazine n°12 (Heimdal, 2014)]

Jeux d’Histoire