Publicités
Accueil > Magazines, Recension, Revues, Sommaire > Ligne de Front n°64 (Caraktère, 2016)

Ligne de Front n°64 (Caraktère, 2016)

ligne-de-front-064Ce numéro est un modèle du genre. Si tous les articles relèvent de la Seconde Guerre mondiale (pourquoi donc s’obstiner à conserver le sous-titre « Histoire des conflits du XXe siècle au magazine ?), ils satisferont à la fois les novices et les lecteurs aguerris par de longues heures passées devant une abondante littérature, livres ou magazines, voire maintenant internet.

En effet, si certains articles couvrent des sujets classiques, mais de façon très professionnelle, d’autres sont particulièrement originaux. Dans les classiques, l’analyse de l’exploitation de la percée américaine en Normandie procure une solide synthèse : si la victoire est éclatante (elle débouche sur la libération de la France, de la Belgique et ouvre les portes des Pays-Bas), elle n’en reste pas moins fortement controversée car la masse principale de manœuvre allemande réussit à s’échapper et à rejoindre les frontières du Reich. En fait, cette tendance à minimiser la performance alliée ne s’explique que par le rebond allemand des Ardennes en décembre 1944. Il faut cependant remettre chaque chose à sa place. Oui, la victoire alliée aurait pu être plus écrasante, mais les conséquences de cette « faiblesse » sont sans commune mesure avec l’arrêt allemand devant Dunkerque en 1940 qui permet aux Britanniques de sauver une bonne partie de leurs soldats pris au piège ou encore les hésitations stratégiques allemandes lors de l’opération Barbarossa en 1941 qui ne permettent pas de vaincre l’URSS malgré les terribles défaites que subit l’Armée Rouge.

La Seconde Guerre mondiale et ses régimes totalitaires (que ce soit le III. Reich ou l’URSS avec leurs cohortes respectives de régimes fantoches) ont favorisé et guidé le déchaînement de certains psychopathes. Certains sont encore peu connus du grand public comme Odilo GLOBOCNIK qui, de la Pologne aux Balkans, sera un grand organisateur de massacres et de déportations. Au-delà des seules opérations militaires, il est historiquement nécessaire de rappeler et de revenir sur ces événements macabres en insistant sur le rôle moteur de certains et la passivité de la grande masse plutôt soucieuse de traverser sans trop de casse ce déferlement de violence et de furie sanguinaire.

Sur le terrain cette fois-ci purement militaire, même si sa défaite est déjà largement acquise, l’armée allemande conserve jusqu’au bout un certain mordant. C’est le cas à Bautzen fin avril 1945 face aux Polonais venant d’être ré-équipés par l’Armée Rouge.

Les articles sur les commandos américains dans le Pacifique comme celui de l’aventure italienne en Egypte en 1940 sont également très instructifs.

Enfin, l’étude sur la 11. SS-Freiwilligen-Panzer-Grenadier-Division « Nordland » permet d’aborder un aspect connu mais pas toujours dans les détails des volontaires étrangers qui rejoignent les rangs de la Waffen-SS en en faisant de facto un corps de bataille européen au sens continental du terme.

Sommaire :

  • Vincent BERNARD, Odilo « Globus » Globocnik, in Ligne de Front n°64 (Caraktère, 2016)
  • Benoît RONDEAU, Les commandos américains dans le Pacifique, de Guadalcanal à la Birmanie, in Ligne de Front n°64 (Caraktère, 2016)
  • Stephan CAZENAVE, Les « Vikings » d’Hitler, la SS-Panzer-Grenadier-Division « Nordland », in Ligne de Front n°64 (Caraktère, 2016)
  • Franck SEGRETAIN, De « Cobra » à la Seine, une poursuite (presque) parfaite, in Ligne de Front n°64 (Caraktère, 2016)
  • Yann GALIBOIS, Bautzen, coup d’arrêt aux Polonais, in Ligne de Front n°64 (Caraktère, 2016)
  • Max SCHIAVON, Mussolini, un dictateur en guerre, le drame égyptien, in Ligne de Front n°64 (Caraktère, 2016)
  • Actualités du livre

Boutique :


www.3945km.com – Des origines aux conséquences de la Seconde Guerre mondiale, un siècle d’histoire militaire planétaire !

 

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 24 février 2017 à 5 h 46 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :